Guilmette subit une intervention chirurgicale au dos

Jonathan Guilmette a subi une intervention chirurgicale au dos jeudi matin dans un hôpital suédois afin de réparer une vertèbre fracturée, laquelle blessure est survenue lors du Championnat du monde de patinage de vitesse sur courte piste durant la fin de semaine dernière à Gothenburg en Suède.

La chirurgie s’avérait nécessaire afin de réparer une fracture instable de compression au niveau de la 11e vertèbre survenue durant la finale de 1000 mètres.

La chirurgie a nécessité l’insertion de vis et de tiges afin de réparer et de stabiliser la vertèbre fracturée. L’instrumentation s’allongeait de la 10e à la 12e vertèbres afin de fournir une fixation solide visant à protéger la 11e vertèbre instable et ainsi éviter un traumatisme médullaire.

La chirurgie a duré environ trois heures et les docteurs indiquent que M. Guilmette est intact sur le plan neurologique et ne présente aucun signe de paralysie.

« L’opération s’est bien déroulée et Jonathan se repose présentement », ajoute l’entraîneur de l’Équipe nationale, Guy Thibault, qui est demeuré afin d’aider le patineur Guilmette.

Les chirurgiens suédois ont indiqué à Jonathan que le pronostic était bon pour son rétablissement et qu’il pourrait retourner au patinage de vitesse dans environ trois mois.

Les premières radiographies, y compris une tomodensitométrie, n’ont pas révélé de blessure reliée aux ligaments. Le tout a cependant été décelé grâce à un imageur à résonance magnétique utilisé le mercredi 24 mars.

« Étant donné qu’il y avait une déchirure de ligament associée à la fracture, les spécialistes étaient d’avis que Jonathan n’était pas suffisamment stable avec un appui au niveau de la moelle épinière pour permettre un retour sécuritaire au Canada », ajoute le docteur John McCall, médecin de l’équipe canadienne.

La stabilisation chirurgicale de la moelle épinière a par conséquent été conseillée, ce qui devrait lui permettre de retourner au Canada dans environ une semaine après la chirurgie; autrement, il aurait été tenu de demeurer en Suède pour une période de 4-6 semaines avant qu’il n’ait été prudent d’entreprendre le retour au pays.

Si on élimine toute complication, Jonathan devrait être en mesure de marcher dimanche ou lundi.

Lorsque les médecins ont avisé Jonathan mercredi après-midi qu’il ne serait pas en mesure de quitter et que la chirurgie était requise, le tout a été choc pour lui.
« C’était une mauvaise nouvelle pour Jonathan », ajoute l’entraîneur Thibault.

« Son moral est bon. Il réalise que de s’apitoyer sur son sort n’aidera pas à récupérer et que cela ne changera aucunement la situation. L’intervention chirurgicale était vraiment nécessaire. »

La mère de Jonathan a pris l’avion pour la Suède mercredi soir et devait arriver jeudi.

Le double médaillé olympique 2002, âgé de 25 ans, a été blessé lors de la finale de 1000 mètres alors qu’il tentait de prendre la tête dans une courbe avant le dernier tour. Guilmette et Sung-Jae Lee de la Corée du Sud, le patineur qu’il tentait de dépasser, ont tous deux tombé. Guilmette a été le premier à frapper les bandes et par la suite le patineur coréen a glissé sur Guilmette.

Lee a été disqualifié de la course et pour le reste de la compétition.