Heather McLean et Vincent De Haître remportent les épreuves du 1000m aux Sélections de l’équipe sur longue piste 2018

Kaylin Irvine et Alexandre St-Jean s'ajoutent à l’équipe olympique provisoire

Calgary, le 8 janvier 2018 – Heather McLean et Vincent De Haître ont remporté les épreuves masculine et féminine du 1000m, lundi, lors des Sélections de l’équipe sur longue piste 2018 présentées jusqu’à mardi à l’Anneau olympique de Calgary.

Chez les hommes, Vincent De Haître de Cumberland, ON, a réalisé un temps de 1:07,67 pour remporter l’épreuve, suivi d’Alexandre St-Jean (1:08,52) de Québec, QC, et d’Alex Boisvert-Lacroix (1:08,61) de Sherbrooke, QC.
 
Après avoir déjà réalisé le critère de temps de 1:14,46 cet automne, De Haître et St-Jean, ainsi que Laurent Dubreuil de Lévis, QC, qui a pris le sixième rang, lundi, avec un temps de 1:09,01, ont ainsi obtenu les trois places qui appartiennent au Canada au 1000m masculin en vue des Jeux olympiques de 2018.
 
Alexandre St-Jean a donc provisoirement été ajouté à l’équipe olympique canadienne de patinage de vitesse sur longue piste, et représenteraient le Canada à PyeongChang au 1000m masculin, en compagnie de Vincent De Haître et Laurent Dubreuil, déjà qualifiés au 1500m et au 500m respectivement et ce, tout dépendant de la composition finale de l’équipe basée sur le nombre maximal de patineur par pays, soit 10 hommes et 10 femmes, pour un total de 20 patineurs par pays.
 
« J'ai fini deuxième malgré toute la pression qu'il y avait sur moi, que pas tous les patineurs avaient puisque certains étaient déjà qualifiés dans d'autres distances, et c'est ça qui me rend le plus fier, parce que j'ai fait ma meilleure course possible dans ces circonstances-là, a indiqué Alexandre St-Jean. Je ne réalise pas trop encore que je suis qualifié, je n'ose pas trop y penser parce que l'équipe officielle n'a pas encore été nommée, mais ce serait mes premiers Jeux olympiques, alors il y a quand même de bonnes chances que j'aille célébrer ce soir! »

« Le but, c'était de rester détendu et je pense que j'ai réussi à bien le faire tout au long de la course, a affirmé De Haître. La glace à Calgary est formidable, elle donne de bonnes sensations sous les pieds, et ça ressemble beaucoup à la glace qu'il y a en Corée du Sud. Je suis pas mal confiant en ce qui a trait aux prochaines étapes. Les 30 prochaines journées consisteront en différentes versions de préparation de course. Il s'agit de bâtir sa confiance et de patiner de plus en plus vite à chaque jour, et aussi d'avoir une approche positive et d'être concentré. »
 
« Sixième, ce n'est pas le résultat que j'espérais, a dit Dubreuil. J'ai connu un de mes meilleurs 200 mètres d'ouverture à vie, mais rendu au dernier tour je n'avais plus rien, j'avais vraiment mal. Mais je sais que ça va revenir, et que je vais pouvoir faire de bonnes courses au 1000m dans les prochaines semaines. Ça va être plaisant de pouvoir faire une deuxième course aux Jeux, d'autant plus que l'an dernier, j'avais fait un de mes meilleurs 1000m en Corée du Sud, à l'occasion des Championnats mondiaux de distances individuelles. »

Kaylin Irvine provisoirement nommée
Au 1000m féminin, Heather McLean de Winnipeg a remporté les honneurs en enregistrant un temps de 1:14,50, suivie de Kaylin Irvine (1:15,37) de Calgary, AB, et de Kali Christ (1:15,47) de Regina, SK.
 
McLean, déjà qualifiée pour PyeongChang dans l’épreuve du 500m, et Irvine ont ainsi obtenu deux des trois places qui appartiennent au Canada au 1000m féminin en vue des Jeux olympiques de 2018 alors qu’elles ont non seulement mis la main sur ces places selon leur classement respectif, mais également réalisé le critère de temps de 1:14,46 au cours de la dernière année.

Irvine est ainsi provisoirement ajoutée au sein de l’équipe olympique canadienne de patinage de vitesse sur longue piste, et représenteraient le Canada à PyeongChang au 1000m féminin en compagnie de McLean et ce, tout dépendant de la composition finale de l’équipe basée sur le nombre maximal de patineur par pays, soit 10 hommes et 10 femmes, pour un total de 20 patineurs par pays.

« Je voulais évidemment connaître une bonne course aujourd'hui, a dit Kaylin Irvine qui a participé aux Jeux olympiques de 2014. Ça n'a pas été ma meilleure, mais elle a été assez bonne pour obtenir une place dans l'équipe. Je ne vais pas me plaindre, mais il ne fait aucun doute que je vais chercher à connaître une meilleure course à PyeongChang. Je veux faire la course de ma vie en Corée du Sud, et un résultat parmi les 10 premières serait formidable et c'est ce que je vais viser. »
 
« J'étais un peu déçue de mon 500m plus tôt à cette compétition, alors de pouvoir revenir dans le 1000m et de finir en force, je ne pourrais demander mieux, a déclaré McLean. Ç'a probablement été mon meilleur 1000m au niveau de l'exécution du plan de course cette saison. Je vois le 1000m comme un grand défi, je vois les autres patineuses que j'affronte au 500m aller disputer le 1000m avec confiance, ce qui m'inspire à faire la même chose.

« Je ne suis jamais allée aux Jeux olympiques, alors le fait d'avoir deux occasions de disputer une course est une bonne chose, parce que je veux gagner le plus d'expérience possible dans un tel environnement. »

Dernière journée de compétition mardi
Les Sélections de l’équipe sur longue piste 2018 prendront fin mardi avec les épreuves du 5000m féminin et du 10 000m masculin.
 
Dans les deux épreuves, le Canada peut avoir un maximum de deux patineurs en autant que les athlètes respectent le critère de temps de 7:15,74 chez les femmes et de 13:12,96 chez les hommes.
 
Au 5000m féminin, Ivanie Blondin d’Ottawa est déjà préqualifiée à la suite de la médaille de bronze qu'elle a décrochée sur cette distance aux Championnats mondiaux de distances individuelles 2017 et de la médaille d’argent qu'elle a obtenue dans cette même épreuve à la Coupe du monde de Stavanger, en Norvège. Isabelle Weidemann d’Ottawa, déjà nommée provisoirement au sein de l’équipe olympique dans l’épreuve du 3000m féminin, ainsi que Josie Morrison et Victoria Spence, toutes deux de Kamloops, C.-B., ont quant à elle déjà réalisé le critère de temps.
 
Au 10 000m masculin, Ted-Jan Bloemen de Calgary est également préqualifié à la suite de sa médaille d’argent à la Coupe du monde à Stavanger, en Norvège, cet automne, qui lui a notamment permis de terminer parmi les cinq premiers au classement spécial de sélection olympique (CSQO) de l’ISU. Jordan Belchos de Toronto, ON, a pour sa part déjà réalisé le critère de temps.
 
Les épreuves des Sélections de l’équipe sur longue piste 2018 débutent à 17 h (heure de Calgary). L’admission est gratuite.
 
Les compétitions sont également webdiffusées en direct sur le site Internet (http://www.cbc.ca/sports) de CBC Sports, sur la page Facebook (https://www.facebook.com/radiocanada.sports) et le site Internet de Radio-Canada Sports (http://ici.radio-canada.ca/sports) ainsi que sur la chaîne YouTube (https://www.youtube.com/theolympicoval) de l’Anneau olympique de Calgary.
 
La liste finale de l'équipe canadienne de patinage de vitesse sur longue piste en vue des Jeux olympiques de 2018 sera annoncée lors d’un événement médiatique, le mercredi 10 janvier à 12 h (heure de Calgary), qui aura lieu au Jack Singer Concert Hall (205 8 Ave SE) à Calgary.

Les politiques et procédures de sélection olympique 2018 complets sont disponibles au www.speedskating.ca/fr/jo-2018/longue-piste.

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.patinagedevitesse.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, PVC se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales. Patinage de vitesse Canada s’engage à inspirer le Canada à se dépasser grâce au pouvoir du patinage de vitesse. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport. Depuis 1932, les athlètes canadiens ont récolté 63 médailles olympiques. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. www.speedskating.ca
Patinage de vitesse Canada désire remercier ses commanditaires et partenaires :

Commanditaire premium : Intact Assurance
Partenaires financiers : Gouvernement du Canada (Sport Canada), À nous le podium, le Comité olympique canadien
Fournisseur officiel, vêtements haute performance de compétition : Li-Ning
Commanditaire de l’équipe sur longue piste : KIA
Fournisseurs officiels : Auclair et USANA
Fournisseur officiel d’équipement technique : Nagano Skate
Partenaires du développement du sport : Winsport Canada, Anneau olympique de Calgary, University of Calgary, Institut national du sport du Québec, Gouvernement du Québec, Institut canadien du sport-Calgary, Ville de Montreal, Ville de Québec, Excellence sportive Québec-Lévis
                                                                          
- 30 –

Pour information :
Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca  
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC

Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC