Isabelle Weidemann et Connor Howe les meilleurs Canadiens de la dernière journée des Championnats du monde

Weidemann termine au pied du podium au 5000m, finissant quatrième ; Howe signe le meilleur résultat de sa carrière avec une septième place au 1500m

HEERENVEEN,PAYS-BAS – Isabelle Weidemann etConnor Howe ont signé les meilleures performances du Canada à l'occasion de la dernière journée des Championnats du monde de patinage de vitesse de l'ISU disputés à Heerenveen, aux Pays-Bas.

Weidemann, d'Ottawa, a obtenu le meilleur résultat du Canada, dimanche, alors qu'elle a pris la quatrième place à l'occasion de la première et seule course de 5000m de la saison chez les femmes. L'athlète de 25 ans, une spécialiste des distances de fond, a enregistré un temps de 6:56,181, ce qui lui a permis d'égaler son meilleur résultat en carrière dans cette épreuve, elle qui avait également fini quatrième en 2019. Sa coéquipière Valérie Maltais, de Saguenay, Qué., a elle aussi accédé au top-10 avec une septième place, son meilleur classement en carrière, en vertu d'un temps de 7:05,830.

La Néerlandaise Irene Schouten a été couronnée championne du monde du 5000m après avoir enregistré un temps de 6:48,537,un record personnel. Elle a accédé au podium en compagnie de la Russe Natalia Voronina (+2,46) et de sa compatriote des Pays-Bas Carlijn Achtereekte (+3,68). 

Connor Howe, de Canmore, en Alberta, a donné sa meilleure performance de la saison, ce qui lui a permis de finir sixième au 1500m masculin, son meilleur classement en carrière. L'athlète de 20 ans a complété la distance en 1:45,860, à seulement 0,36 seconde du temps qui a valu le bronze au Néerlandais Patrick Roest. Kjeld Nuis et Thomas Krol ont complété le balayage néerlandais du podium.

Le rang obtenu par Howe au 1500m est le plus élevé dans cette distance chez les hommes depuis que Vincent De Haître a fini quatrième en 2017.

Au 10 000 masculin, le SuédoisNils van der Poel a établi un nouveau record mondial, 12:32,949,temps qui a éclipsé le chrono de12:33,86 établi par le Canadien Graeme Fish aux Championnats du monde de l'année dernière à Salt Lake City. Le champion olympique en titre et détenteur du record du monde de 2015 à 2020, Ted-Jan Bloemen (Calgary, Alb.),a été le Canadien le plus rapide de l'épreuve, dimanche, lui qui a fini sixième en 13:08,252. Le Torontois Jordan Belchos a terminé deux rangs plus loin, en huitième place (13:11,082).

Maltais (1:57,417) et Béatrice Lamarche, de Québec (1:58,995), ont toutes deux affiché leur temps le plus rapide de la saison au 1500m féminin, ce qui leur a permis d'obtenir leur meilleur classement en carrière en vertu d'une 13e et d'une 16e place, respectivement. Leur coéquipière Abigail McCluskey (Penticton, CB) a pris la 21e place (2:01,255).

Le Canada revient donc des Championnats du monde avec cinq médailles, récolte qui comprend notamment l'historique titre mondial décroché par Laurent Dubreuil au 500m masculin. L'équipe canadienne a par ailleurs obtenu onze médailles de la Coupe du monde durant cette saison écourtée à l'échelle internationale.

Résultats

  • Isabelle Weidemann (Ottawa, Ont.): 4e au 5000m
  • Connor Howe (Canmore, Alta.): 6e au 1500m
  • Ted-Jan Bloemen (Calgary, Alta.): 6e au 10,000m
  • Valérie Maltais (Saguenay, Que.): 7e au 5000m, 13e au 1500m
  • Jordan Belchos (Toronto, Ont.): 8e au 10,000m
  • Béatrice Lamarche (Quebec City, Que.): 16e au 1500m
  • Abigail McCluskey (Penticton, B.C.): 21e au  1500m

Ce qu'ils ont dit

  • « Je suis content de comment j'ai patiné aujourd'hui. Ce n'était évidemment pas le résultat que j'espérais, mais il y a eu beaucoup de points positifs de la course. Pas un seul tour n'a été facile aujourd'hui, mais parfois c’est le cas en patinage de vitesse. J'ai tellement appris en compétition ce week-end et je suis ravi de réévaluer et de commencer l'année olympique! » - Isabelle Weidemann

  • « Mon plan était d'être agressif dès le départ et de conserver une bonne vitesse dans le deuxième tour, et j'ai bien réussi. Je n'aurais pas pu aller beaucoup plus vite; j'étais assez fatigué dans le dernier tour. Je suis vraiment content de la sixième place et cela me motive pour l'année prochaine. » – Connor Howe

  • « Encore ce matin, je ne savais pas si mon état était suffisant suite à ma chute au mass start [hier], mais je suis très contente de mes courses aujourd’hui! Je dois encore travailler sur mon ouverture au 1500m, chose que je n’ai pas pu faire cette saison. Et au 5000m, j’ai tenté de rester le plus longtemps possible avec Irene [Schouten] et c’était une bonne course. » – Valérie Maltais

Ressources