Isabelle Weidemann et Valérie Maltais obtiennent leurs meilleurs résultats en carrière aux Championnats du monde

Weidemann et Maltais finissent cinquième et huitième au 3000m féminin ; Jordan Belchos 10e au 5000m masculin 

HEERENVEEN, PAYS-BAS – Deux des membres de l'équipe canadienne de patinage de vitesse longue piste ont enregistré leur meilleur résultat en carrière dans le 3000m féminine à l'occasion de la première journée des Championnats de patinage de vitesse de l'ISU disputés à Heerenveen, aux Pays-Bas.

Isabelle Weidemann a été la meilleure Canadienne de la journée de compétition de jeudi, alors qu'elle a obtenu le meilleur résultat de sa carrière à des Championnats du monde au 3000m féminin, avec une cinquième place en vertu d'un temps de 4:00,965. C'était la cinquième fois que l'athlète d'Ottawa accédait au top-10 dans cette distance, son meilleur classement jusqu'ici ayant été une septième place acquise en 2019. Weidemann termine la saison en tant que meilleure patineuse des distances de fond au pays, un statut attribuable en partie au fait qu'elle ait fini cinquième et sixième à l'occasion des deux étapes de la Coupe du monde qui ont été auparavant disputées cette année.

Sa coéquipière Valérie Maltais (Saguenay, Qué.), qui était jumelée à Weidemann durant l'épreuve de jeudi, a percé le top-10 d'un 3000m pour la première fois de sa carrière à des Championnats du monde. Elle a affiché un temps de 4:03,008 – un chrono deux secondes plus rapide que son sommet personnel de la saison – pour terminer neuvième, trois rangs de mieux que son meilleur classement précédent, soit 12e en 2019. De son côté, l'athlète de Penticton Abigail McCluskey, qui prenait part à l'épreuve du 3000m pour la toute première fois à des Championnats du monde, a pris la 18e place en 4:12,252.

La patineuse néerlandaise Antoinette de Jong (3:58,470) a été couronnée championne du monde, alors qu'elle a devancé de justesse la sextuple championne Martina Sáblíková de la République tchèque (+0,10), ainsi que sa coéquipière des Pays-Bas Irene Schouten (+1,28).

Au 5000m masculin, le seul Canadien en lice, Jordan Belchos, a fini 10e en 6:21,990. C'était la quatrième fois que le Torontois de 31 ans se retrouvait parmi les 10 premiers dans cette distance à des Championnats du monde, lui qui avait auparavant terminé cinquième (2020), huitième (2017) et neuvième (2019).

Le Suédois Nils van der Poel a enregistré un nouveau temps record personnel de 6:08,395 en route vers la médaille d'or. Il a été accompagné sur le podium par le Néerlandais Patrick Roest (+1,65) et le Russe Sergey Trofimov (+4,62).

Les Championnats du monde de l'ISU se poursuivront vendredi, quand les titres du 500m et de la poursuite par équipes seront à l'enjeu. Les sprinteurs canadiens Laurent Dubreuil (3) et Heather McLean (1) ont décroché à eux deux quatre médailles de la Coupe du monde au 500m cette saison, tandis que les formations de poursuite par équipes chez les hommes et les femmes ont accédé au podium les deux fois que des épreuves ont été disputées, obtenant alors deux médailles d'or, une d'argent et une de bronze.

CBC Sports assurera la webdiffusion en direct des courses à compter de 8h40 HE, vendredi. Veuillez consulter l'horaire pour connaître les heures de diffusion dans votre région.

Résultats

  • Isabelle Weidemann (Ottawa, Ont.): 5e au 3000m
  • Valérie Maltais (Saguenay, Que.): 8e au 3000m
  • Jordan Belchos (Toronto, Ont.): 10e au 5000m
  • Abigail McCluskey (Penticton, B.C.): 18e au 3000m

Ce qu'ils on dit

  • « Je suis vraiment contente de la course que j’ai faite. C’était une bonne paire avec Isabelle [Weidemann] et je savais que ça allait me challenger d’une manière positive. J’ai fait deux secondes plus vite de ce que j’avais fait dans les deux dernières Coupes du Monde, donc je pense que ça part bien! Ça fait du bien d’être de retour sur la glace et on s’habitue de plus en plus. Tu veux sentir le peak aux Championnats du monde, mais ce n’est pas nécessairement comment je me sentais cette semaine. J’ai essayé de ne pas trop juger la manière donc mes jambes sentaient puis juste me concentre sur les points techniques et tactiques que j’avais à faire. » - Valérie Maltais
  • « Je ne suis pas très satisfait de ma course d’aujourd’hui, mais nous avons une belle opportunité devant nous demain dans la poursuite par équipes, alors je me concentre sur cela. » – Jordan Belchos

Ressources