Jean Wilson et David Gilday intronisés au Temple de la renommée de Patinage de vitesse Canada

Wilson a représenté le Canada aux Jeux olympiques de 1932 ; Gilday s'est impliqué à titre de bâtisseur pendant 30 ans dans les Territoires

OTTAWA, ONTARIO – Jean Wilson et David Gilday sont les intronisés de cette année au Temple de la renomméede Patinage de vitesse Canada, a annoncé PVC aujourd'hui. Wilson, qui a concouru dans les circuits du Canada et d'Amérique du Nord dans les années 1920 et 1930, en plus de représenter le Canada aux Jeux olympiques de 1932 à Lake Placid, a été intronisée à titre posthume en tant qu'athlète. De son côté, Gilday, un entraîneur et un bénévole de longue date en Alberta ainsi que dans les Territoires du Nord-Ouest, fait son entrée dans la catégorie des bâtisseurs.

Le Temple de la renommée de Patinage de vitesse Canada a été mis sur pied en 1965 dans le but de reconnaître et de rendre hommage aux athlètes et bénévoles qui ont contribué de façon extraordinaire au patinage de vitesse au Canada et pour s'assurer que les générations futures se souviennent de ces contributions.

En plus des intronisés du Temple de la renommée, Patinage de vitesse Canada a aussi dévoilé les récipiendaires de cette année des prix 2019-2020 dans les catégories des entraîneurs, des officiels et des bénévoles, tout en reconnaissant aussi les contributionsde longue date de la famille Shields et de la Ville de Sherbrooke. L'identité des lauréats dans les autres catégories de prix sera dévoilée sur notre site web et nos réseaux sociaux dans les prochaines semaines.

Temple de la renommée (Athlète): Jean Wilson

La personne intronisée cette année au Temple de la renommée dans la catégorie d'athlète est Jean Wilson, une légendaire patineuse canadienne qui a grandi à Toronto et qui a excellé autant à l'échelle nationale qu'internationale à l'époque où le patinage de vitesse féminin en était encore à ses premiers balbutiements.

Née en 1910 à Glasgow, en Écosse, Wilson a grandi à Toronto, là où elle a évolué au sein du Toronto Speed Skating Club et du Old Orchard Speed Skating Club. Elle a appris à patiner à l'âge de 15 ans et, bien qu'elle était un peu maladroite au début, elle a vite impressionné ses entraîneurs et gravi les échelons au niveau régional, puis national.

Wilson a pris part à ses premières compétitions chez les séniors en 1928, à l'âge de 18 ans, et elle a vite commencé à rivaliser avec ses compatriotes canadiennes ainsi que la championne du monde en titre, Lela Brooks. Wilson a décrocher le Championnat intérieur de Toronto en 1929 et a terminé deuxième aux Championnats canadiens et nord-américains en 1930. Elle a ensuite été couronnée championne canadienne et nord-américaine en 1931, après avoir pris le premier rang dans chacune des cinq distances. 

Naturellement, après ces brillantes performances, Wilson a été un des cinq Canadiennes qui ont été sélectionnées pour prendre part aux Jeux olympiques de 1932 à Lake Placid, dans l'État de New York, où les épreuves féminines de patinage de vitesse ont été présentées à titre de sport de démonstration. Wilson a terminé au premier rang du 500m, deuxième au 1500m et sixième au 1000m. Bien qu'il s'agisse de résultats officieux, Wilson est seulement une des quatre Canadiennes à avoir foulé le podium plusieurs fois aux mêmes Jeux olympiques, les autres étant Catriona Le May Doan (1998), Cindy Klassen (2006) et Kristina Groves (2010).

Bien qu'elle soit décédée à un très jeune âge, soit 23 ans – peu après avoir représenté le Canada aux Jeux olympiques de 1932 –, Wilson a été en mesure d'en accomplir davantage au cours de sa courte carrière en patinage de vitesse que ce que la plupart des athlètes peuvent espérer réaliser au cours de toute une vie. Elle a été parmi les 53 premiers athlètes et bâtisseurs, et un des deux seuls athlètes choisis en patinage de vitesse, à être intronisés au Panthéon des sports canadiens à son année inaugurale, en 1955.

Temple de la renommée (Bâtisseur): David Gilday

La personne intronisée cette année au Temple de la renommée dans la catégorie des bâtisseurs est David Gilday, un homme de Yellowknife qui a consacré plus de 30 années de sa vie à la croissance du patinage de vitesse en Alberta et dans le Nord canadien. Gilday s'est d'abord impliqué dans ce sport en tant que parent de patineurs – sa fille Jill et son fils Michael, un olympien en courte piste en 2014 –, mais il est tombé en amour en permanence avec le patinage de vitesse et il n'a jamais cessé de s'impliquer depuis. 

Il a agi comme entraîneur à différents niveaux en Alberta, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut, travaillant au fil des ans avec d'innombrables patineurs et patineuses évoluant en club, au niveau provincial et aux Jeux d'hiver de l'Arctique. Il s'est par ailleurs impliqué comme officiel, surtout au sein du Banff Canmore Speed Skating Club et du Yellowknife Speed Skating Club.

En dehors de la patinoire, Gilday a fait partie du Conseil d'administration de Patinage de vitesse Canada de 2013 à 2015 et il a ensuite participé à la mise sur pied et la gestion du Fonds de développement de la jeunesse de PVC, un programme de dons qui a pour but de soutenir l'avenir du patinage de vitesse à travers le Canada. Il a aussi été bénévole au sein du comité organisateur des Jeux d'hiver de l'Arctique 2008, ainsi que pour l'Alberta World Cup Society.

La famille Gilday s'est vu attribuer le Prix de la famille Gagné de Patinage de vitesse Canada en 2007, un honneur qui est décerné à une famille dont les membres ont contribué de façon remarquable au développement du patinage de vitesse au Canada. David a aussi été le récipiendaire d'un Prix d'excellence des entraîneurs en 2010.

Une personne passionnée que tout le monde respecte, David Gilday a eu une influence importante sur d'innombrables patineurs et patineuses à Banff, Canmore, Yellowknife, Inuvik, Iqaluit, Fort Simpson, Hay River et ailleurs.

Citations

« Je suis très reconnaissant des opportunités que le patinage de vitesse m’a offertes, particulièrement aux Territoires du Nord-Ouest et en Alberta, mais aussi à l’échelle nationale grâce aux comités et au conseil. Collectivement, nous réussissons à offrir des opportunités positives aux enfants de grandir dans un environnement sain, amical et sûr. La reconnaissance de mes efforts bénévole est toujours gratifiante, mais les plus grandes récompenses ont été les amitiés à travers le pays et le fait de voir tant de nos enfants se transformer en jeunes adultes sains, productifs et positifs. Et comme bonus de la dernière année, alors que j'entraîne à Canmore, je me sens comme un grand-père à une douzaine de patineurs enthousiastes et heureux à apprendre. Les opportunités de bénévolat ne peuvent pas être bien meilleures que cela. » – David Gilday

« David Gilday est l'une des personnes les plus passionnées dans le sport du patinage de vitesse. Il a consacré tant d'années à ce sport, non seulement pour ses propres enfants, mais pour beaucoup d'autres. Je suis surpris qu'il n'ait pas été nominé par le passé! Il mérite vraiment ce prix et je suis heureux qu'il ait été sélectionné. » – Tanya Flood, Banff Canmore Speed Skating Club (présentateur)