Jeremy Wotherspoon demeure invaincu au 500 m en Coupe du monde de patinage de vitesse

Jeremy Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, a décroché sa quatrième victoire consécutive, cette saison, au 500 m, pour mettre fin à la deuxième étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste pour les sprinteurs, samedi, tandis que Mark Nielsen, de Calgary, a ajouté une médaille d’argent au sprint de 100 m masculin.

Wotherspoon, qui est passé en tête du classement pour le plus grand nombre de victoires en carrière dans la Coupe du monde, en fin de semaine, a devancé le peloton avec un temps de 34,45 secondes et est maintenant quatre en quatre cette saison dans cette épreuve. Il n’a perdu qu’un 500 m au cours des deux dernières saisons. Dmitry Lobkov, de Russie, a terminé deuxième en 34,51 et le détenteur du record du monde Hiroyasu Shimizu, du Japon, troisième en 34,61.

L’entraîneur de l’équipe nationale Neal Marshall, de Calgary, a déclaré que Wotherspoon peut produire une performance au sommet dans pratiquement n’importe quelle condition.

«Quand il se présente à la ligne de départ, il fait, mentalement, la même chose chaque fois, peut importe comment il se sent, a expliqué Marshall. Il donne son meilleur effort et exécute du mieux qu’il peut, même si ses jambes peuvent se sentir moins en forme. C’est pourquoi il est si constant. Il est un excellent exemple pour le restant de l’équipe.»

Mike Ireland, de Winnipeg, a terminé septième et James Monson, de Calgary, 21e. Dans la course du groupe B, Mark Nielsen, de Calgary, a terminé quatrième et Brock Miron, de Cornwall, en Ontario, sixième.

Au 100 m masculin, une épreuve par ronde éliminatoire qui a été inauguré l’an dernier, Hiroyasu Shimizu, du Japon, a remporté la médaille d’or en 9,43 secondes, battant Nielsen, dans la finale à trois, deuxième en 9,46 et Joji Kato, du Japon, troisième en 9,64.

«Shimizu est un de mes héros et il est une grosse raison pour laquelle je fais du patinage de vitesse, a déclaré Nielsen, qui a remporté une médaille d’or et une d’argent dans des courses de 100 m de la Coupe du monde la saison dernière. C’était la première fois que je l’affrontais directement et c’était probablement ce qu’il y avait de plus spécial pour moi.»

Au 500 m féminin, Marianne Timmer, des Pays-Bas, a remporté la médaille d’or en 38 secondes exactement, tandis que Manli Wang, de Chine, a terminé deuxième en 38,14 et Shihomi Shinya, du Japon, troisième en 38,15.

Shannon Rempel, de Winnipeg, a terminé 16e. Dans la course du groupe B, Krisy Myers, de Lloydminster, en Saskatchewan, a pris la deuxième place, Kim Weger, de Régina, la cinquième, Sarah Smith, de Medicine Hat, en Alberta, la neuvième et Danielle Wotherspoon, de Red Deer, la 11e.

Smith a aussi terminé 15e du sprint de 100 m féminin qui a été remporté par la japonaise Sayuri Osuga.