Justin Warsylewicz, de Régina, devient le tout premier patineur masculin canadien champion du monde junior de patinage de vitesse sur longue piste

Justin Warsylewicz, de Régina, est devenu le tout premier Canadien, dimanche, à remporter le titre du classement général masculin aux championnats du monde juniors de patinage de vitesse sur longue piste, tandis que Dustin Johnston, de Moose Jaw, en Saskatchewan, a ajouté une médaille d’or en gagnant le 1500 m.

«C’est fantastique d’être le premier, a déclaré Warsylewicz, âgé de 18 ans, qui a démontré beaucoup de potentiel le mois dernier quand il a remporté le titre canadien senior toutes distances. Quand vous regardez en arrière la liste des Canadiens qui ont participé à cette compétition, c’est tout un honneur. Je me sens comme le gars le plus chanceux au monde présentement.»

Warsylewicz a terminé premier du classement général avec 165,121 points au total des quatre courses. Sven Kramer, des Pays-Bas, a terminé deuxième avec 165,973. Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., a terminé quatrième avec 166,595 points et Johnston 12e.

«Je savais que j’avais une chance et je voulais définitivement bien faire, a ajouté Warsylewicz, vainqueur du 3000 m, samedi. La compétition n’a pas très bien commencé avec un 500 m moyen, mais je n’ai pas laissé cela me décourager. Il y avait encore trois courses à faire.»

Jean Pichette, en 1981 et 1982, et Mark Knoll, en 1994 et 1995, avaient réussi les meilleures performances canadiennes précédentes au classement général masculin des championnats du monde en terminant deuxièmes deux fois. D’autres grands Canadiens, comme Gaétan Boucher et Jeremy Wotherspoon, ne se sont jamais classés parmi les trois premiers du classement général. Il s’agit des premiers championnats du monde juniors depuis 1974 où des patineurs masculins canadiens ont, en fait, réussi à remporter des médailles d’or.

Au 1500 m masculin, Johnston est devenu le premier Canadien à remporter une médaille d’or junior dans cette épreuve avec un temps de 2:02,56. Warsylewicz a terminé troisième en 2:02,87 et Morrison sixième.

«J’étais très motivé pour cette course parce que, samedi, je n’ai pas si bien fait, a dit Johnston, âgé de 19 ans. Je suis très heureux d’avoir remporté la victoire. J’ai pris le départ et je n’ai pas trop forcé. Je voulais simplement finir fort dans les deux derniers tours. Tout le monde ici était mort de fatigue à la fin.»

Dans la finale du 5000 m, une petite neige a commencé à tomber et a ralenti la glace considérablement. Warsylewicz a terminé septième, Morrison 18e et Johnston 21e.

Morrison, premier du classement général après les deux courses de samedi, espérait terminer parmi les trois premiers.

«Mon 1500 m a été très mauvais aujourd’hui, a analysé Morrison. J’avais besoin d’un meilleur que cela pour avoir une chance, mais cela n’a pas fonctionné. Mais nous avons une excellente jeune équipe. Nous nous sommes affrontés pendant des années en grandissant et maintenant nous avons tous déménagé à Calgary cette année. Nous nous sommes beaucoup améliorés et nous espérons faire de même l’an prochain.»

L’an dernier, Shannon Rempel, de Winnipeg, avait remporté le titre général féminin. Elle a terminé troisième du classement général cette année à la fin de la compétition féminine, samedi.