Kim Boutin, Samuel Girard et Charles Hamelin parfaits en qualifications lors de la 1ère journée des Championnats du monde de l’ISU de patinage de vitesse sur courte piste à Montréal

Marianne St-Gelais et Jamie Macdonald obtiennent chacune leur place en rondes finales dans deux épreuves

Montréal, le 16 mars 2018 – Kim Boutin, Samuel Girard et Charles Hamelin ont tous connu une journée parfaite en rondes de qualification, vendredi aux Championnats du monde de l’ISU de patinage de vitesse sur courte piste qui se déroulent jusqu'à dimanche à l’aréna Maurice-Richard de Montréal, alors qu'ils ont obtenu leur place dans les rondes finales de chacune des trois épreuves individuelles à lesquelles ils prennent part. Marianne St-Gelais et Jamie MacDonald se sont quant à elles qualifiées dans deux des trois distances.

Kim Boutin de Sherbrooke, QC, a vogué vers les rondes finales du 500m, du 1000m et du 1500m en terminant au premier rang de sa vague en qualifications dans chacune des distances, tout comme Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, QC, l'a fait chez les hommes.

« J'ai retrouvé l'énergie que j'avais après avoir connu une petite baisse après les Jeux, je me sens en confiance sur la glace, ça va bien, et je suis confiante de pouvoir garder un bon niveau d'énergie jusqu'à dimanche », a indiqué Kim Boutin, qui a remporté une médaille dans chacune des trois distances individuelles aux Jeux olympiques 2018 disputés à PyeongChang. « Les Championnats du monde, c'est très différent des Jeux olympiques parce tout se fait sur trois jours, alors ça représente un défi sur le plan mental, pas seulement physique. Il s'agit donc de chercher à bien gérer son niveau d'énergie. »

« J'ai vraiment suivi le plan établi et j'ai patiné pas mal comme je le voulais », a quant à lui affirmé Samuel Girard, le champion olympique en titre du 1000m qui a fini troisième au classement général des Championnats du monde de l'an dernier. « Je voulais attaquer les courses de la même façon que je l'ai fait aux Jeux olympiques et c'est ce que j'ai réussi à faire. Je me suis bien senti sur la glace, j'ai réussi à sortir du lot même si le niveau de compétition est relevé. »

Charles Hamelin de Sainte-Julie, QC, est arrivé au même résultat que Boutin et Girard en prenant le premier rang de sa vague au 500m et au 1500m, et le deuxième rang au 1000m.

« C'était l'objectif, me classer dans les trois distances, peu importe si je finissais premier, deuxième ou troisième (en qualifications), alors mission accomplie », a souligné Charles Hamelin, qui a été vice-champion du monde au classement général des Mondiaux en 2016. « Je me suis senti super bien sur la glace, tout allait vraiment bien – ma forme, mes lames, ma tête aussi, alors ça augure bien pour la fin de semaine. Maintenant, j'ai juste hâte de patiner devant la foule, chez moi, à la maison. »

St-Gelais et MacDonald qualifiées pour le 500m et le 1000m
Marianne St-Gelais de Saint-Félicien, QC, s'est qualifiée pour les rondes finales du 500m et du 1000m en prenant le premier rang de sa vague des qualifications à chaque fois, tandis que Jamie Macdonald de Fort St. James, C.-B., s'est qualifiée au 500m (deuxième de sa vague) et au 1000m (première de sa vague).

Dans l'épreuve féminine du 1500m, St-Gelais a fini cinquième de sa vague et Macdonald, sixième, toutes deux à la suite d’une chute.

« La journée a été correcte, même si j'ai fait une mauvaise chute au 1500m, alors que j'ai été un petit peu trop gourmande. J'aurais dû me contenter de la deuxième place au lieu de tenter d'aller chercher la première position », a affirmé Marianne St-Gelais, qui a été vice-championne du monde lors des Mondiaux de 2016 et 2017. « J'ai donc commencé les Mondiaux avec une prise déjà contre moi, mais c'est possible d'être championne du monde (au classement général) avec seulement deux distances, même s'il faudra que je sois à mon mieux dans ces deux distances-là. »

« J'étais convaincue que j'allais me qualifier pour le 1500 mais un petit bout de glace s'est brisé et j'ai chuté. Mon patin à tout simplement dérapé », a indiqué Jamie Macdonald, qui prend part aux premiers Championnats du monde de sa carrière. « Mais je suis contente d'avoir pu me qualifier pour les deux autres distances. J'étais venue très près de me qualifier au sein de l'équipe canadienne (des Mondiaux) ces trois dernières années, alors j'ai hâte de prendre part aux rondes finales et de voir ce que je suis en mesure de faire. »

Pascal Dion de Montréal, qui prenait part aux épreuves individuelles pour la première fois de sa carrière à des Championnats du monde, ne s'est qualifié dans aucune des trois distances.

« Je suis déçu des performances que j'ai données aujourd'hui, même si c'est sûr qu'on apprend. Mais on apprend un peu à la dure, a affirmé Pascal Dion. J'aurais espéré faire mieux. J'ai mal patiné dans mon 1500m et je voulais me reprendre au 500m, mais au départ mes lames ont cogné celles d'un autre patineur et ç'a vraiment détruit mes lames et j'ai chuté à cause de ça. Puis, ç'a été dur de me remettre dedans pour le 1000m, où je me suis par ailleurs retrouvé dans une vague avec trois champions olympiques, donc c'était une course difficile à négocier. »

Les rondes finales du 500m et du 1500m auront lieu samedi, et celles du 1000m suivront dimanche. À l’issue de ces trois épreuves individuelles, les huit premiers au classement général par genre auront l’opportunité d’accumuler des points supplémentaires en participant à la super finale du 3000m. On couronnera ainsi les champions du monde par épreuve et au classement général.

Les épreuves du relais commenceront samedi avec les demi-finales, puis suivront les finales dimanche. Kasandra Bradette de Saint-Félicien, QC, Valérie Maltais de Saguenay, QC, Charle Cournoyer de Boucherville, QC, François Hamelin de Sainte-Julie, QC, sont tous membres des équipes du relais, tout comme les six patineurs canadiens qui prennent part aux épreuves individuelles.

« L'objectif maintenant, dans mon cas, c'est d'aider l'équipe canadienne à remporter une médaille au relais si on a besoin de moi », a indiqué Pascal Dion.

En direct à TVA Sports
Les compétitions seront présentées au complet et en direct sur les ondes de TVA Sports 2 le samedi 17 mars de 13 h à 18 h, et sur TVA Sports le dimanche 18 mars de 13 h 30 à 17 h.
 
Sur les ondes de CBC, les rondes finales seront présentées en direct de 17 h à 18 h (heure de l’Est) le samedi 17 mars, et, le lendemain, de 16 h à 17 h (heure locale) dans le cadre de l’émission hebdomadaire de CBC Sports Road To The Olympic Games. De plus, CBC Sports présentera toutes les courses en webdiffusion en direct au cbcsports.ca et par le biais de l’application de CBC Sports pour les appareils iOS et Android. CBC Sports a été choisi par l’ISU comme télédiffuseur-hôte des Championnats du monde.

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI
 
500m F
Kim Boutin : 1ère de sa vague en ronde de qualifications et participera aux quarts de finale samedi
Marianne St-Gelais : 1ère de sa vague en ronde de qualifications et participera aux quarts de finale samedi
Jamie Macdonald : 2e de sa vague en ronde de qualifications et participera aux quarts de finale samedi
 
500m H
Samuel Girard : 1er de sa vague en ronde de qualifications et participera aux quarts de finale samedi
Charles Hamelin : 1er de sa vague en ronde de qualifications et participera aux quarts de finale samedi
Pascal Dion : 4e de sa vague en ronde de qualifications (chute), participera à la ronde de classement samedi
 
1000m F
Kim Boutin : 1ère en ronde de qualifications et participera aux quarts de finale dimanche
Marianne St-Gelais : 1ère en ronde de qualifications et participera aux quarts de finale dimanche
Jamie Macdonald : 1ère en ronde de qualifications et participera aux quarts de finale dimanche
 
1000m H
Samuel Girard : 1er de sa vague en ronde de qualifications et participera aux quarts de finale dimanche
Charles Hamelin : 2e de sa vague en ronde de qualifications et participera aux quarts de finale dimanche
Pascal Dion : 4e de sa vague en ronde de qualifications et participera à la ronde de classement dimanche

1500m F
Kim Boutin : 1ère de sa vague en ronde de qualifications et participera aux demi-finales samedi
Marianne St-Gelais : 5e de sa vague en ronde de qualifications, participera à la ronde de classement samedi
Jamie Macdonald : 6e de sa vague en ronde de qualifications, participera à la ronde de classement samedi
 
1500m H
Samuel Girard : 1er de sa vague en ronde de qualifications et participera aux demi-finales samedi
Charles Hamelin : 1er de sa vague en ronde de qualifications et participera aux demi-finales samedi
Pascal Dion : 3e de sa vague en ronde de qualifications, participera à la ronde de classement samedi
 
Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.
 
À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, PVC se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales. Patinage de vitesse Canada s’engage à inspirer le Canada à se dépasser grâce au pouvoir du patinage de vitesse. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport. Depuis 1932, les athlètes canadiens ont récolté 63 médailles olympiques. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. www.speedskating.ca
Patinage de vitesse Canada désire remercier ses commanditaires et partenaires :

Commanditaire premium : Intact Assurance
Partenaires financiers : Gouvernement du Canada (Sport Canada), À nous le podium, le Comité olympique canadien
Fournisseur officiel, vêtements haute performance de compétition : Li-Ning
Commanditaire de l’équipe sur longue piste : KIA
Fournisseurs officiels : Auclair et USANA
Fournisseur officiel d’équipement technique : Nagano Skate
Partenaires du développement du sport : Winsport Canada, Anneau olympique de Calgary, University of Calgary, Institut national du sport du Québec, Gouvernement du Québec, Institut canadien du sport-Calgary, Ville de Montreal, Ville de Québec, Excellence sportive Québec-Lévis
                                                                          
- 30 –

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC