Klassen, Wotherspoon, Overland, Hamelin honorés lors de la soirée des récompenses de Patinage de vitesse Canada

Cindy Klassen, de Winnipeg, Jeremy Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario, et Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, ont été nommés les athlètes de l’année 2005 de Patinage de vitesse Canada.

Klassen a été nommée l’athlète féminine de l’année – longue piste. Elle a remporté deux médailles d’or aux championnats du monde des distances individuelles à Inzell, en Allemagne, avec des victoires aux 1500 m et 3000 m. Elle a aussi remporté le titre de la Coupe du monde au 1500 m avec trois victoires en cinq courses et elle a terminé deuxième des championnats du monde combinés. Elle a battu le record du monde du 1500 m en janvier et a aussi établi un record du monde de points dans cette épreuve. Klassen a aussi aidé le Canada à établir deux records du monde en poursuite par équipe.

Wotherspoon a remporté le titre de patineur de l’année – longue piste. Il a remporté le titre du 500 m de la Coupe du monde pour la quatrième année de suite avec quatre victoires en 10 courses. Il a terminé deuxième du combiné aux championnats du monde de sprint et a remporté la médaille de bronze du 500 m aux championnats du monde des distances individuelles.

Hamelin a été choisi le meilleur patineur masculin – courte piste. Il a décroché trois victoires individuelles à sa première saison complète sur le circuit de la Coupe du monde. Il a remporté la médaille d’argent du 500 m aux championnats du monde et a aidé le Canada à gagner la médaille d’or et à établir un record du monde dans le relais aux championnats du monde en plus de remporter la couronne par équipe. Il a aussi abaissé deux records nationaux aux essais de l’équipe canadienne en novembre.

Overland a obtenu le titre de patineuse féminine de l’année – courte piste. Il a réussi une percé lors de la saison 2004-2005 avec ses deux premières médailles individuelles en Coupe du monde et elle a remporté son premier titre canadien du combiné en carrière.

Les autres gagnants ont été:

Le Prix Guy Daignault à titre d' Athlète de relève – courte piste a été gagné par Kalyna Roberge, de Lévis, au Québec: Roberge a remporté le 500 m et a terminé troisième du combiné aux championnats du monde juniors en janvier.

Le titre d'Athltète de relève – longue piste a été gagné par Christine Nesbitt, de London, en Ontario: Nesbitt a décroché des places dans des équipes canadiennes à des Coupes du monde et aux championnats du monde des distances individuelles. Elle a aussi obtenu une médaille d’argent au 1000 m aux championnats canadiens de sprint.

Entraîneur masculin de l’année - Martin Gagné, Montréal: Gagné a été entraîneur des patineurs de vitesse canadiens sur courte piste qui ont remporté plus de 30 médailles sur le circuit de la Coupe du monde en plus de la médaille d’or et du record du monde au relais masculin aux championnats du monde.

Entraîneur féminine de l’année – Xiuli Wang, Calgary: l’entraîneur de longue piste Wang a guidé Kristina Groves, d’Ottawa, à sa première victoire en carrière en Coupe du monde et à une médaille de bronze aux championnats du monde des distances individuelles au 3000 m. Elle a aussi été l’entraîneur de Clara Hughes, de Winnipeg, qui a obtenu une médaille de bronze aux championnats du monde des distances individuelles et d’Arne Dankers, de Calgary, qui a obtenu une impressionnante sixième place au 5000 m aux championnats du monde.

Prix d’excellence des entraîneurs: les récipiendaires de ce prix qui en est à sa première année sont Ron Cartier, de Dawson Creek, en C.-B., Frédéric Déry, de Laval, au Québec, et Barb Beck, de Pitt Meadows, en C.-B.

Prix de l’administrateur par excellence: Roger Buxton, de Markham, en Ontario: Buxton a joué un rôle majeur pour aider le Markham Speed Skating Club à prospérer depuis qu’il est devenu membre du club en 1995 et il a joint l’administration du club il y a cinq ans.

Prix René Marleau: Jean Lemieux, de Charlesbourg, au Québec: Lemieux a été officiel à tous les niveaux du patinage de vitesse cette saison, incluant les championnats canadiens groupes d’âge à Surrey, en C.-B., et la compétition Can-Am à Calgary.

Le Québec a remporté le Pat Underhill Shield et l’Alberta le Doreen Ryan Shield en tant que les meilleures provinces de courte piste et de longue piste respectivement aux compétitions nationales.

Les récipiendaires de la bourse Peter Williamson, une bourse remise aux patineurs prometteurs qui ont le mieux combiné les réussites sportives et académiques sont les patineurs de courte piste Mathieu Giroux, de Montréal, et Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, ainsi que ceux de longue piste Mark Jesney, de Saskatoon, et Shannon Sibold, de Calgary.

Le prix de la famille Gagné est allé à la famille Laberge, de Sainte-Foy, au Québec. Il est remis à une famille qui a fait une contribution exceptionnelle au développement du sport du patinage de vitesse. Les Laberge, Marcel et Clémence et leurs quatre enfants, Raymond (décédé), Diane, Pierre et France, se sont joints à la scène du patinage de vitesse en 1971 et ont été actifs comme athlètes, administrateurs et officiels.

Le prix John Hurdis a été remis à André Lamothe, de Montréal. Le prix est remis à un bénévole qui a fait une contribution exceptionnelle au patinage de vitesse au niveau national. Lamothe a été président de Patinage de vitesse Canada de 1982 à 1988 et a été engagé dans le sport comme administrateur depuis 1971.

Le prix d’appréciation Jean Grenier est présenté à une personne qui a aidé le patinage de vitesse canadien à l’extérieur des clubs et des associations provinciales. Le récipiendaire de cette année est le Dr John McCall, de Markdale, en Ontario.

Le Dr McCall a été le médecin de l’équipe aux Jeux olympiques d’Albertville, de Lillehammer et de Nagano. Il a aussi été le médecin de l’équipe pour Patinage de vitesse Canada à plusieurs compétitions nationales et internationales. Il a aussi été engagé dans le comité de sécurité de l’Union internationale de patinage et dans des séminaires d’entraîneurs.

Le Temple de la renommée de Patinage de vitesse Canada a intronisé Debbie Fisher, de Calgary. Fisher a été engagée dans le sport du patinage de vitesse depuis 1969, comme patineuse, entraîneur, administratrice et bâtisseuse aux niveaux de club et national.

En 1998, son rêve de devenir entraîneur à temps complet s’est réalisé quand on lui a demandé de devenir membre du personnel de l’Ovale olympique à l’Université de Calgary. Dans ses fonctions de responsable d’équipe du domaine de la programmation du développement, elle a pu partager ses connaissances et son expérience comme entraîneur avec les athlètes et les entraîneurs.

Le Temple a aussi reconnu sept performances sportives. Ce sont:

- Les championnats féminins de patinage de vitesse sur courte piste en mars avec les membres Overland, Roberge, Tania Vicent, de Laval, au Québec, Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B. et Chantale Sévigny, de Montréal.

- Le record du monde du relais masculin en courte piste en mars avec les membres Hamelin, François-Louis Tremblay, de Boucherville, au Québec, Steve Robillard, de Montréal, et Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec.

- Le record du monde en poursuite féminine par équipe en longue piste établi cette année par Klassen, Groves et Hughes.

- Le record olympique masculin au relais aux Jeux de 2002 avec Tremblay, Turcotte, Marc Gagnon et Jonathan Guilmette, tous deux de Montréal.

- Le relais olympique féminin de 2002 médaillé de bronze composé de Tania Vicent et Isabelle Charest, toutes deux de Montréal, Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., et Amélie Goulet-Nadon, de Laval, au Québec.

- La médaille de bronze au 1000 m de Turcotte aux Jeux olympiques de 2002.

- Les médailles d’or et d’argent de Marc Gagnon et de Jonathan Guilmette, respectivement, au 500 m aux Jeux olympiques 2002.