Kristina Groves, d’Ottawa, conduit le Canada à de l’or et de l’argent à la première Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste

Kristina Groves, d’Ottawa, a remporté la médaille d’or et Clara Hughes, de Glen Sutton, au Québec, celle d’argent, au 3000 m féminin, samedi, lors de la première Coupe du monde de la saison en patinage de vitesse sur longue piste.

Groves, âgée de 27 ans, a décroché sa toute première médaille en Coupe du monde en carrière avec un temps de 4:06,77 minutes, le troisième temps le plus rapide de l’histoire de l’Oval Viking Ship construit pour les Jeux olympiques de 1994. Hughes a remporté la médaille d’argent en 4:07,06. Greta Smit, des Pays-Bas, a terminé troisième en 4:07,92.

«C’est excitant de gagner, mais présentement je suis incrédule, a dit Groves, installée à Calgary, huitième de cette épreuve aux Jeux olympiques 2002. J’ai suivi la même formule d’entraînement qu’habituellement au cours de la saison morte, mais j’ai fait de gros changements techniques et cela a fait une différence. Aussi, mentalement, je me suis en quelque sorte libérée des attentes. Je ne pense plus aux chiffres avant une course.»

Cindy Klassen, de Winnipeg, championne du monde il y a deux ans et qui a raté presque toute la saison dernière à cause d’une blessure, a patiné dans le groupe 2 et a inscrit le troisième temps le plus rapide de la journée en 4:07,28. Elle sera dans le groupe principal la fin de semaine prochaine.

Groves en est à sa septième saison dans l’équipe nationale et a été patiente dans son développement. Au cours de cette période, elle a vu des coéquipières comme Hughes et
Klassen avoir plus rapidement du succès international.

«Je ne me suis jamais découragée et je n’ai jamais pensé à abandonner, a dit Groves, qui s’est progressivement améliorée chaque saison. Mon cheminement a été différent de celui des autres et il m’a fallu plus de temps.»

Hughes espérait que les Canadiennes s’imposeraient dès le début.

«Nous sommes venues ici avec l’intention de montrer nos ambitions, a dit Hughes, championne du monde du 5000 m l’an dernier. Nous n’étions pas certaines d’à quel point nous étions bonnes dès le début, mais c’est très motivant et excitant. Physiquement nous avons toujours été fortes, mais nous patinons plus efficacement cette saison.»

Également dans le groupe 2, Tara Risling, de Medicine Hat, en Alberta, a terminé neuvième et Michele d'Amours, de Sainte-Foy, au Québec, 18e.

Au 1500 m masculin, Jay Morrison, de Fort St. John, en C.-B., a terminé 15e tandis que dans le groupe 2 Steven Elm, de Red Deer, en Alberta, a été cinquième, Arne Dankers, de Calgary, 16e, Denny Morrison, de Fort St. John, 19e et Jason Parker, de Yorkton, en Saskatchewan, 23e.

La compétition se terminera dimanche.