La Montréalaise Kalyna Roberge troisième du classement général aux championnats du monde juniors de patinage de vitesse sur courte piste

Kalyna Roberge, de Montréal, a réussi le fait saillant d’une autre solide performance canadienne aux championnats du monde juniors de patinage de vitesse sur courte piste, dimanche, en terminant troisième du classement général féminin dans une compétition marquée par de mauvaises conditions de glace.

Roberge est la première médaillée canadienne aux championnats du monde juniors depuis que Marie-Ève Drolet, de Chicoutimi, au Québec, a remporté des titres féminins consécutifs en 2000 et 2001.

Sun-Young Park a conduit la Corée du Sud à un doublé au classement général avec 89 points. Ji-Soo Jeon a terminé deuxième avec 76 et Roberge, huitième du classement général l’an dernier, troisième avec 63. Jessica Gregg, âgée de 16 ans, d’Edmonton, troisième du 500 m, a complété des débuts internationaux étincelants avec une cinquième position au classement général.

«Je suis enchantée du troisième rang du classement général. C’est beaucoup mieux que ce à quoi je m’attendais, a dit Roberge, âgée de 18 ans. Pouvoir terminer devant certaines Coréennes est un grand pas en avant à ce moment-ci de ma carrière. Je pourrai revenir l’an prochain et j’espère faire encore mieux.»

Roberge, gagnante du 500 m, samedi, a commencé la journée de dimanche avec une médaille d’argent au 1000 m, à seulement 0,12 seconde de Jeon. Dans la finale du 1500 m, Park s’est assuré le titre du classement général, tandis que Gregg a terminé quatrième et que Roberge est tombée dans le premier tour quand elle a heurté une ornière dans la glace.

«Les conditions de glace ont causé des difficultés à tout le monde, a dit Roberge, qui était en tête du classement général après trois des quatre distances. La même chose est arrivée à une Coréenne dans le 1000 m. À chaque enjambée, votre patin veut aller dans une direction différente. Cela a rendu les dépassements très dangereux.»

Gregg et Roberge ont ensuite ajouté une médaille de bronze dans le relais de 2000 m avec Ivanie Blondin, d’Ottawa.

Chez les hommes, Ho-Suk Lee a conduit la Corée du Sud à un balayage des médailles avec sa troisième couronne mondiale junior de suite avec 81 points. Mathieu Giroux, de Montréal, troisième du 1500 m lors de l’ouverture de vendredi, a terminé sixième du classement général avec 29 points et Guillaume Bastille, de Longueuil, au Québec, septième avec huit points.

Bastille, Giroux et François Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, ont décroché la médaille de bronze dans un relais masculin de 2000 m très serré, de nouveau remporté par les Coréens. Ces derniers ont aussi balayé les médailles des 1000 m et 1500 m masculins, dimanche. Bastille a terminé quatrième du 1000 m et Giroux quatrième du 1500 m.

Le Canada a terminé la compétition avec une médaille d’or, deux d’argent et quatre de bronze, pour réussir sa meilleure performance depuis ses huit médailles de 2000.