L’ascension pour certains Canadiens, la fin du parcours pour d’autres aux Championnats du monde ISU de patinage de vitesse courte piste

Montréal, le 14 mars 2018 – Après avoir récolté cinq médailles aux Jeux olympiques présentés à PyeongChang, en Corée du Sud, l’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste compte bien répéter ses exploits, cette fois-ci à la maison, lors des Championnats du monde de l’ISU présentés du 16 au 18 mars à l’aréna Maurice-Richard de Montréal.
 
Le Canada sera représenté dans les épreuves individuelles par Kim Boutin de Sherbrooke, QC, Marianne St-Gelais de Saint-Félicien, QC, et Jamie Macdonald de Fort St. James, C.-B., du côté féminin, ainsi que par Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau, QC, Charles Hamelin de Sainte-Julie, QC, et Pascal Dion de Montréal chez les hommes.
 
Ces six patineurs prendront part à toutes les épreuves individuelles, soit le 500m, le 1000m et le 1500m. À l’issue de ces trois épreuves, les huit premiers au classement général par genre auront l’opportunité d’accumuler des points supplémentaires en participant à la super finale du 3000m afin de décrocher le titre de champion du monde.
 
Kasandra Bradette de Saint-Félicien, QC, Valérie Maltais de Saguenay, QC, Charle Cournoyer de Boucherville, QC, et François Hamelin de Sainte-Julie, QC, compléteront la formation canadienne, notamment pour les épreuves du relais.
 
Forte de ses trois médailles individuelles à ses premiers Jeux olympiques, Kim Boutin de Sherbrooke, QC, tentera de répéter ses exploits en sol canadien.
 
« L’objectif reste le même à ces Championnats du monde qu’aux Jeux olympiques, a analysé Kim Boutin. Je ne crois pas que je devrais me concentrer davantage sur le résultat. Je dois conserver ma ligne directrice malgré mes performances aux Jeux. Mon objectif sera donc de faire les plus belles courses possibles en mettant l’accent sur mes points techniques et tactiques. »
 
Chez les hommes, Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau, QC, champion olympique au 1000m à PyeongChang, tentera d’ajouter d’autres médailles à son palmarès après avoir terminé au quatrième rang du 500m et du 1500m en Corée du Sud.
 
« Après ma médaille d'or et mes deux quatrième positions à PyeongChang, j'aimerais beaucoup poursuivre sur ma lancée et conclure cette extraordinaire première saison olympique en terminant parmi les trois premiers au classement général des Championnats du monde comme j'ai pu le réaliser l'an dernier, a déclaré Samuel Girard, troisième aux Mondiaux de 2017 à Séoul. Pour y parvenir, la clé sera la constance, comme j'ai pu le démontrer aux derniers Jeux olympiques. »
 
Le chant du cygne pour certains
Chez les femmes, Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, QC, a déjà annoncé que cette compétition sera sa dernière en carrière après avoir récolté jusqu'ici 113 médailles internationales, dont une olympique, 14 aux Championnats du monde et 93 en Coupes du monde.

« Ça me fait drôle d’imaginer que c’est la dernière fois que je vais embarquer sur la glace. Je serai certainement fébrile, mais une chose est claire, je veux profiter de chaque instant pour moi, mais je veux aussi savourer ce précieux moment avec mes filles. Patiner a été ma passion et mon quotidien pendant trois cycles olympiques alors participer aux Championnats du monde à l’occasion de mes derniers tours de piste devant ma famille et mes amis, c’est une belle manière pour moi de fermer ce chapitre de ma vie. Je vais tout donner pour terminer ma carrière sur une belle note », d’expliquer Marianne St-Gelais, qui a terminé deuxième au classement général des Championnats du monde de 2016 et 2017
 
Son vétéran coéquipier des dernières années, François Hamelin, de Sainte-Julie, QC, mettra également un terme à sa carrière après cette compétition présentée à Montréal.
 
« Depuis maintenant 10 ans, je représente fièrement le Canada sur la scène internationale en patinage de vitesse sur courte piste, a déclaré François Hamelin, gagnant de 48 médailles internationales en carrière, dont une olympique, trois aux Mondiaux et 38 en Coupes du monde. Terminer ma carrière devant ma famille et mes amis sera certainement un moment émotif pour moi, mais également quelque chose qui restera gravé longtemps dans ma mémoire alors que je vais accrocher mon maillot et passer le flambeau. »
 
Son frère aîné, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, QC, a quant à lui pris une décision à l'opposé.
 
« Depuis mon retour des Jeux olympiques, je me sens en grande forme et j’enregistre de nouveaux records personnels à l’entraînement, a dit Charles Hamelin. Si bien que j’ai maintenant repensé à tout ça et, aujourd’hui, j’annonce que je repousse ma retraite et que j’ai décidé de revenir pour au moins une autre année. Je crois que je peux encore donner à la nouvelle génération de patineurs, au sport du courte piste et au Canada.  J’ai hâte d’être dans l’action cette fin de semaine afin de représenter à nouveau fièrement le Canada et à contribuer à la récolte de médailles. »
 
Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.
 
Membres de l’équipe canadienne pour les Championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l’ISU 2018 à Montréal :

FEMMES
-BOUTIN, Kim (Sherbrooke, QC) – distances individuelles
-BRADETTE, Kasandra (Saint-Félicien, QC)
-MACDONALD, Jamie (Fort St. James, C.-B.) – distances individuelles
-MALTAIS, Valérie (Saguenay, arrondissement La Baie, QC)
-ST-GELAIS, Marianne (Saint-Félicien, QC) – distances individuelles

HOMMES
-COURNOYER, Charle (Boucherville, QC)
-DION, Pascal (Montréal, QC– distances individuelles
-GIRARD, Samuel (Ferland-et-Boilleau, QC) – distances individuelles
-HAMELIN, Charles (Sainte-Julie, QC) – distances individuelles
-HAMELIN, François (Sainte-Julie, QC)

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, PVC se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales. Patinage de vitesse Canada s’engage à inspirer le Canada à se dépasser grâce au pouvoir du patinage de vitesse. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport. Depuis 1932, les athlètes canadiens ont récolté 63 médailles olympiques. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. www.speedskating.ca
Patinage de vitesse Canada désire remercier ses commanditaires et partenaires :

Commanditaire premium : Intact Assurance
Partenaires financiers : Gouvernement du Canada (Sport Canada), À nous le podium, le Comité olympique canadien
Fournisseur officiel, vêtements haute performance de compétition : Li-Ning
Commanditaire de l’équipe sur longue piste : KIA
Fournisseurs officiels : Auclair et USANA
Fournisseur officiel d’équipement technique : Nagano Skate
Partenaires du développement du sport : Winsport Canada, Anneau olympique de Calgary, University of Calgary, Institut national du sport du Québec, Gouvernement du Québec, Institut canadien du sport-Calgary, Ville de Montreal, Ville de Québec, Excellence sportive Québec-Lévis
                                                                         
- 30 –

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca 
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC