L'autre bout du monde

Voici la deuxième entrée dans le journal des athlètes pour Jean-René Bélanger, membre de l’Équipe nationale de développement.



Bonjour chers lecteurs, ou devrais-je dire bonne nuit? Avec 14 heures de décalage horaire, ça devient difficile de savoir! Eh oui je vous parle directement du Japon, plus précisément de ma chambre d’hôtel de Nagano. J’en suis encore au tout début du voyage mais je tenais à vous raconter comment s’est déroulé ma première escapade au pays du soleil levant. Voici donc l’histoire de mon voyage de Québec Qc à Nagano Japon :


8 janvier, 4h a.m. : Je me lève, avec aucune idée de ce qui m’attend, armé de ma nervosité, d’un passeport acquis la veille, et de 2 heures de sommeil à peine. Je me rend à l’aéroport Jean Lesage grâce à l’aide de ma copine qui est assez gentille pour braver les -35 degrés celsius pour que je sois à l’aéroport à temps. Je rencontre Robert (Mon entraîneur) à l’aéroport et on grimpe dans l’avion qui part avec un léger retard d’environ 30 minutes, rien de bien alarmant puisque l’on a 1h30 pour faire la connection entre nos 2 avions à Toronto.


8 janvier, 7h30 : On est dans l’avion pour Vancouver, tout est dans l’ordre et on est en plus à l’heure ce qui est relativement rare pour l’aéroport de Toronto. Mais ce qui devait arriver arriva…on est en train de se faire remorquer pour aller vers la piste de décollage et soudain le pilote redirige l’avion vers la porte et nous annonce que quelqu’un vient de tomber gravement malade dans l’avion et qu’il faut l’évacuer. Le problème c’est qu’ils doivent alors trouver les bagages de cette personne dans la soute pour les enlever, un délai total de 2h30…assis dans l’avion. Je suis impatient…il est certain que l’on va rater notre connection à Vancouver pour Tokyo, on pourraît passer une nuit là-bas et je suis impatient de voir le Japon!!!


8 janvier, 12h45 (heure de Vancouver) : On arrive finalement à Vancouver, comme prévu on rate le vol vers Tokyo mais on est surpris d’apprendre qu’il y a un autre vol vers Tokyo à 2h et donc on n’aura pas perdu beaucoup de temps même si on a eu un gros retard!!! Enfin des bonnes nouvelles!!!......L’avion est plein à craquer et on est entourés d’enfants qui pleurent. D’habitude ça ne me dérange pas beaucoup, mais cette fois, c’est un vol de 9h30 alors c’est un peu plus embêtant!!! Je suis cependant toujours armé de ma motivation alors je ne pense qu’à la destination ce qui me garde occuppé pendant le long vol.


9 janvier, 17h50 (heure de Tokyo) : On est finalement arrivés et le soleil se couche sur le pays du soleil levant!! En fait c’est le premier coucher de soleil que je vis en 2 jours. Comme on a suivi l’astre du jour vers l’ouest tout le long du voyage, il ne s’est jamais couché jusqu’à maintenant. On retrouve le reste de l’équipe à l’aéroport, ils semblent autant fatigués que nous, même si leur voyage a duré 7 heures de moins!!!! Nous nous embarquons pour un voyage d’autobus de 5h30 vers Nagano, et nous arrivons finalement à 23h30 à l’hôtel où un lit m’attend, Enfin!!!!!!!

Je suis très excité d’être ici et tout ce voyage en vaut la peine, je n’ai pas fait tous ces efforts pour me laisser décourager par un voyage de 30 heures seulement!! (!!) Pour ceux d’entre vous qui ne sont jamais venus au Japon, je vous dit que c’est magnifique ici et je me considère très chanceux d’avoir la chance de vivre une expérience comme celle-ci.

Jusqu’à la prochaine fois, je vous dit : Konichiwa!!!!!



Jean-René Bélanger