Le bronze pour Anouk Leblanc-Boucher au 500 m

À ses premiers Jeux olympiques, la Canadienne Anouk Leblanc-Boucher a récolté le bronze du 500 m en courte piste. Un résultat inespéré pour la jeune patineuse de 21 ans.

En finale, Leblanc-Boucher partait du couloir extérieur. Une position très difficile quand on affronte des abonnées aux podiums olympiques et à la Coupe du monde.

Coincée derrière en début de course, Leblanc-Boucher a rapidement dépassé la Chinoise Tianyu Fu pour s'emparer du troisième rang. Malgré la promiscuité et l'agressivité qui a valu à Fu une disqualification, la Québécoise a maintenu le cap jusqu'au fil d'arrivée.

« Je savais que je devais faire un dépassement dans les derniers tours pour obtenir une médaille et j'ai réussi, explique Leblanc-Boucher. Heureusement, les arbitres ont vu la même chose que moi en disqualifiant la patineuse chinoise. »

La Chinoise Meng Wang a remporté l'or, tandis que l'argent est allé à la Bulgare Evgenia Radanova.

Wang a parcouru la distance en un temps de 44,345 s pour devancer Radanova par 290 millièmes de seconde et Leblanc-Boucher par 314 millièmes.

Deuxième à Salt Lake City sur cette distance, Radanova double sa collection de médailles d'argent olympiques. Quant à Wang, elle récolte la médaille d'or à ses premiers Jeux.

Roberge écartée en demi-finales

La malchance a frappé en demi-finales l'autre Canadienne presentie pour un podium. Kalyna Roberge , dans la deuxième vague, a goûté à la médecine des éventuelles médaillées d'or et d'argent.

Face à deux rivales aussi coriaces, Roberge avait besoin d'un bon départ pour poursuivre sa route jusqu'en finale. La fierté de Saint-Étienne-de-Lauzon n'a pas explosé au son du pistolet: elle s'est vite retrouvé loin des favorites, Radanova et Wang.

Sa victoire dans la finale B s'est transformée en 4e rang au classement général, en raison de la disqualification de la Chinoise Fu. Un baume pour Roberge qui, à trois reprises, a décroché le bronze en Coupe du monde cette saison.

Kraus éliminée en quarts de finale

Opposée à la Bulgare Radanova, Alanna Kraus a pris le troisième rang de sa vague, subissant l'élimination. Dès le début de la course, Kraus a couru à sa perte en jouant du coude avec l'Italienne Marta Capurso. Avec deux faux départs en ouverture de compétition, les patineuses étaient très nerveuses.


Source: Radio-Canada.ca