Le Canada amorce les Championnats du monde avec une médaille d’argent au sprint par équipes chez les femmes

Bloemen finit cinquième au 5000m masculin; Weidemann prend la septième place au 3000m féminin

INZELL, ALLEMAGNE – Les Canadiennes Kali Christ, Kaylin Irvine et Heather McLean ont lancé la première journée d’épreuves aux Championnats du monde des distances individuelles de l'ISU 2019 en décrochant la médaille d’argent au sprint par équipes chez les femmes.

L’équipe canadienne a racheté un lent départ pour aller décrocher une place sur la deuxième marche du podium. Le temps de 1:27,215 des Canadiennes leur a valu de terminer à 0,92 seconde des médaillées d’or, les Néerlandaises (1:26,289), et 0,05 seconde devant les médaillées de bronze, les Russes (1:27,262).

Le Canada est classé cinquième au classement général de la Coupe du monde dans cette discipline, ayant raflé une médaille de bronze à la Coupe du monde de Tomakomai, et décroché une cinquième place à Obihiro ainsi qu’une sixième place à Tomaszów Mazowiecki.

« Je suis fière de la façon dont l’équipe a bien appliqué le plan de course, a affirmé McLean, qui est originaire de Winnipeg, Man. Il y a encore beaucoup de place à amélioration, mais un podium à des Championnats du monde, quelle belle façon d’entreprendre la compétition cette fin de semaine. »

« Kaylin et Heather ont fait en sorte qu’atteindre notre vitesse de pointe m’a semblé facile, donc j’ai pu me concentrer d’abord et avant tout sur le dernier tour, a déclaré Christ, de Regina, Sask. Globalement, je suis super contente qu’on m’ait donnée la chance de disputer la course aujourd’hui, et de fouler le podium aux côtés de ces filles-là. »

Il s’agit d’une première médaille en carrière aux Championnats du monde des distances individuelles pour chacune des trois patineuses et d’une première pour le Canada dans l’épreuve du sprint par équipes, une discipline qui en était à ses débuts à des Championnats du monde, jeudi.

Les patineurs canadiens ont aussi obtenu un trio de top 10 dans les distances individuelles lors de la première journée des courses à Inzell, en Allemagne.

Ted-Jan Bloemen de Calgary, Alb., a décroché la cinquième place au 5000m masculin, jeudi. Le médaillé d’argent olympique et détenteur de record du monde a affiché un temps de 6:13,795, à 1,26 seconde d’une place sur le podium.

Même s’il pas obtenu de médaille, reste que Bloemen a égalé son meilleur classement à vie dans cette distance dans des Championnats du monde, lui qui avait également fini cinquième en 2016 et en 2017.

« Au cours des deux derniers mois, nous avons travaillé extrêmement fort pour que j’atteigne un meilleur niveau qu’en première moitié de saison, a indiqué Bloemen. C’est bien de voir que ça porte ses fruits ! Ç’a été un très bon effort encore aujourd’hui et j’ai hâte de voir les progrès que je vais continuer de faire d’ici la saison prochaine. »

Le Norvégien Sverre Lunde Pedersen a enregistré un temps de 6:07,167, un record personnel, pour s’emparer de l’or, tandis que les Néerlandais Patrick Roest (6:11,700) et Sven Kramer (6:12,531) – ce dernier a remporté huit titres mondiaux en carrière -- ont obtenu l’argent et le bronze, respectivement.

Jordan Belchos de Toronto, Ont., a disputé une bonne course lui aussi, alors qu’il a affiché un temps de 6:18,067, bon pour la neuvième place. Graeme Fish de Moose Jaw, Sask., a enregistré une nouvelle marque personnelle de 6:23,379 qui lui a valu la 14e place.

Isabelle Weidemann d’Ottawa, Ont., a été la meilleure Canadienne au 3000m féminin, alors qu’elle a pris la septième place en 4:03,497. Elle a ainsi obtenu le meilleur résultat de sa carrière dans cette distance à des Championnats du monde, elle qui avait fini neuvième en 2017.

La Russe Martina Sáblíková (3:58,911) a remporté son cinquième titre de championne mondiale du 3000m. Elle a été accompagnée sur le podium de la Néerlandaise Antoinette de Jong (3:59,411) et de la Russe Natalia Voronina (3:59,992).

Valérie Maltais de Saguenay, Qué., a raté de peu un top-10 à sa toute première course de championnat du monde sur longue piste en carrière, elle qui a fini 12e (4:06,981). Il s’agit là d’un résultat impressionnant pour celle qui a participé à trois Jeux olympiques en tant que patineuse sur courte piste avant de passer au longue piste, il y a moins d’un an.

Ivanie Blondin d’Ottawa, Ont., qui était jumelée avec Weidemann au sein de l’avant-dernier duo de patineuses, a conclu la course en 4:07,948 mais elle a ensuite été disqualifiée.

La compétition se poursuivra vendredi avec le 500m et les épreuves de poursuite par équipes Le 1000m, le 5000m féminin et le 10 000m masculin sont prévus samedi, puis la fin de semaine se terminera avec le 1500m et le départ en groupe dimanche. Un horaire détaillé des épreuves et les résultats en direct se trouvent sur le portail des résultats de l'ISU.

Radio-Canada et CBC Sports webdiffuseront les courses vendredi (10h15 HE), samedi (7h15 HE) et dimanche (8h30 HE). CBC Sports télédiffusera par ailleurs les épreuves en direct dans le cadre de l’émission Road to the Olympic Games samedi de midi à 13h HE.

La liste complète des athlètes participants et leurs distances en vue de la compétition de la fin de semaine se trouve ci-dessous. Des notes biographiques sur chaque athlète se trouvent sur le site web de Patinage de vitesse Canada.

Équipe féminine

  • BLONDIN, Ivanie (Ottawa, ON) – 1500m, 3000m, 5000m, départ en groupe, poursuite par équipes
  • CHRIST, Kali (Regina, SK) – 1000m (R), 1500m (R), poursuite par équipes (S), sprint par équipes
  • HUDEY, Marsha (White City, SK) 500m, sprint par équipes(S)
  • IRVINE, Kaylin (Calgary, AB) – 500m, 1000m (R), sprint par équipes
  • MALTAIS, Valérie (Saguenay, QC) 1500m, 3000m, 5000m (S), départ en groupe, poursuite par équipes
  • MCLEAN, Heather (Winnipeg, MB) 500m, 1000m, sprint par équipes
  • WEIDEMANN, Isabelle (Ottawa, ON) 1500m (S), 3000m, 5000m, départ en groupe (S), poursuite par équipes

Équipe masculine

  • BELCHOS, Jordan (Toronto, ON) – 5000m, 10,000 (R), poursuite par équipes
  • BLOEMEN, Ted-Jan (Calgary, AB) – 5000m, 10,000 (S), poursuite par équipes
  • DUBREUIL, Laurent (Lévis, QC) – 500m, 1000m
  • FIOLA, Christopher (Montréal, QC) – 500m
  • FISH, Graeme (Moose Jaw, SK) 5000m, 10 000m
  • HOWE, Connor (Canmore, AB) – 1000m (S), 1500m
  • LINAS-BEAULIEU, Antoine (Sherbrooke, QC) – 1000m, 1500m, poursuite par équipes
  • JUNIO, Gilmore (Calgary, AB) 500m
  • LANGELAAR, Tyson (Winnipeg, MB) – 1500m (R), départ en groupe (S), poursuite par équipes (S)
  • NEUFELD, Jess (Winnipeg, MB) – départ en groupe

* (R) Réserviste: une place qui pourrait devenir disponible dans la distance si un pays devait ne pas accepter une de ses places

* (S) Substitut: un athlète qui pourrait combler une place s’il devait y avoir blessure chez quelqu’un d’autre dans l’équipe