Le Canada gagne des médailles d’argent et de bronze aux championnats du monde par équipe de patinage de vitesse sur courte piste

La Corée du Sud a remporté toutes les courses de 1000 m, dimanche, en route vers les titres masculin et féminin aux championnats du monde par équipe de patinage de vitesse sur courte piste tandis que les équipes canadiennes ont terminé respectivement deuxième et troisième.

Chez les hommes, la Corée du Sud a récolté 39 points dans la ronde finale de dimanche devant le Canada, champion en titre, deuxième avec 36 et la Chine troisième avec 27.

Dans la compétition par équipe, il y a des courses de 500 m et de 1000 m, avec un participant par pays, un 3000 m avec deux participants par pays et un relais. Le vainqueur de chaque course récolte cinq points pour son pays, le deuxième trois points et le troisième un point. Le relais vaut le double de points.

Le Canada a gagné le relais de 5000 m pour s’assurer la deuxième place avec un temps de 6:50,371 minutes avec le double médaillé olympique François-Louis Tremblay, de Montréal, Charles Hamelin, de Ste-Julie, au Québec, Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, et Éric Bédard, de St-Thècle, au Québec.

Hamelin a gagné deux autres courses pour le Canada au cours de la journée. Il a raté de peu le record du monde du 500 m en 41,271 secondes et a gagné aussi le 3000 mètres. Turcotte a terminé deuxième de ses 500 m et 1000 m tandis que Bédard et Jonathan Guilmette, de Montréal, ont aussi terminé deuxièmes de leur 1000 m respectif.

«Nous avons commis des erreurs ici et là et à la fin cela nous a fait mal, a dit Guilmette. Cette compétition est très différente. Nous avons une chance à chaque distance, donc nous devons être prêts dès le début. Les Coréens ont été presque parfaits. Ils ont dominé. S’ils n’avaient pas tombé dans le relais, leur avance aurait été encore plus forte. Malgré tout, nous sommes satisfaits de notre relais et de la victoire de Charles au 3000 m, en particulier, qui est habituellement le point fort des Coréens.»

Chez les femmes, la Corée du Sud a défendu avec succès son titre par équipe avec 40 points. La Chine a remporté le relais final et a obtenu le plus de points dans les 500 m, mais ce ne fut pas suffisant pour devancer les Coréennes et elle s’est classée deuxième avec 38. Les Canadiennes ont terminé troisièmes pour la deuxième année de suite avec 26 points.

Le Canada a obtenu deux victoires dans les 500 m avec Kalyna Roberge, de St-Étienne-de-Lauzon, au Québec, et Tania Vicent, de Verchères, au Québec. La double médaillée olympique Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, et Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario, ont terminé deuxième de leur 1000 m respectif. Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., a terminé troisième d’un 500 m.

«Nous avons eu de bonnes courses, mais nous sommes pas mal déçues de notre résultat, a dit Leblanc-Boucher. Nous étions vraiment motivées pour ces championnats présentés chez-nous. Nous avons eu de vraiment bons entraînements avant la compétition.»

Les championnats du monde individuels auront lieu de vendredi à dimanche prochain à Minneapolis.