Le Canada gagne deux médailles à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Jean-Francois Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, et Tania Vicent, de Montréal, ont remporté une médaille de bronze chacun dans leur course respective de 500 m, samedi, pour décrocher les deux premières médailles individuelles du Canada, cette saison, sur le circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Au 500 m masculin, Hyun-Soo Ahn, de Corée du Sud, et Apolo Anton Ohno, des États-Unis, ont terminé 1-2 pour une deuxième journée de suite. Ils ont inscrit des temps respectifs de 42,486 et 42,495.

Monette, dont la participation au voyage était douteuse il y a deux semaines à cause d’une blessure au dos, a terminé troisième en 42,752, tandis que Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, a pris la quatrième place de la finale en 42,798. Turcotte avait aussi terminé quatrième du 1500 m, vendredi.

Avec seulement un tour à faire Monette a dépassé Ohno pour prendre la tête, mais leurs lames se sont heurtés et un des patins du Canadien a été légèrement endommagé.

«Je pouvais sentir que quelque chose n’allait pas avec le patin dès le virage suivant, a dit Monette. Je ne pouvais plus gagner de vitesse et j’ai tenté de faire une course défensive. Mais à part cela ce fut une excellente journée pour moi et une grosse amélioration par rapport à la fin de semaine dernière. Présentement, mon dos ne me dérange plus.»

Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, a été éliminé en demi-finale et a terminé septième.

Au 500 m féminin, Tianyu Fu a conduit la Chine à un doublé avec un temps de 44,969. Mile Zhu a terminé deuxième en 45,088 et Vicent a décroché sa troisième médaille individuelle en carrière en Coupe du monde, et sa première en deux saisons, en terminant troisième en 46,263. L’Américaine Alison Baver a été disqualifiée pour avoir bousculé Vicent dans le dernier virage lors d’une tentative pour dépasser la Canadienne pour la troisième place.

«Gagner la médaille est excellent pour ma confiance, a dit Vicent. C’est une autre étape de franchie et j’espère faire encore mieux dans les prochaines courses. Je pense que, mentalement, je suis une patineuse bien différente sur la scène internationale maintenant et cela fait une grande différence.»

Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, a été éliminée en quarts de finale et a terminé 11e, et Amanda Overland, de Cambridge, en Ontario, a été éliminée en première ronde pour terminer 25e.

La compétition se terminera dimanche.