Le Canada gagne une médaille de bronze au relais masculin à une Coupe du monde de patinage de vitesse

Le Canada a remporté la médaille de bronze dans une course serrée et rapide dans la finale du relais 5000 m masculin, dimanche, lors de la dernière journée de la deuxième étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

La Corée du Sud a remporté la médaille d’or avec un temps de 6:45,627 minutes. Les États-Unis ont terminé deuxièmes en 6:46,668 et les Canadiens, médaillés d’argent la fin de semaine dernière, troisièmes en 6:46,761. Les patineurs Canadiens étaient Jean-François Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, Jonathan Guilmette, de Montréal, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, et Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec.

«Nous avons commis des erreurs et de mauvais échanges nous ont fait mal, a dit l’entraîneur de l’équipe nationale canadienne, Guy Thibault, de Le Gardeur, au Québec. C’était très serré. Nous fignolons encore le relais. Nous avons des gars qui n’ont pas tellement patiné ensemble, mais nous croyons qu’en prenant de plus en plus d’expérience et en polissant leur talent, cela devrait devenir intéressant. Nous sommes certainement meilleurs que ce que nous avons montré jusqu’à maintenant.»

Ce fut une grande fin de semaine pour le champion du monde sud-coréen Hyun-Soo Ahn. En plus de sa victoire dans le relais, il a balayé les médailles d’or dans les quatre courses individuelles, dont les 1000 m et 3000 m de dimanche.

Turcotte a décroché une quatrième place pour la troisième fois de la fin de semaine au 3000 m et a été éliminé en demi-finale du 1000 m pour terminer cinquième. Steve Robillard, de Montréal, et Hamelin ont terminé respectivement 10e et 11e au 1000 m après avoir été éliminés en quarts de finale.

Tania Vicent, de Montréal, s’est qualifiée pour la finale du 3000 m féminin et a terminé cinquième alors que Eun-Kyung Choi a conduit la Corée du Sud à un balayage des médailles. Au 1000 m, Choi a aussi gagné, tandis qu’Amanda Overland, de Cambridge, en Ontario, et Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, ont été éliminées en demi-finale et ont terminé respectivement sixième et septième. Vicent s’est classée 17e.

Le Canada termine les deux premières étapes du circuit de la Coupe du monde avec cinq médailles: deux d’argent et trois de bronze. Plusieurs Canadiens se remettent de blessures et, cette fin de semaine, Amélie Goulet-Nadon, de Laval, au Québec, triple championne de la Coupe du monde il y a deux ans, a raté la compétition à cause d’une blessure à l’aine.

«Il est difficile de dire que nous sommes totalement satisfaits de nos performances jusqu’à maintenant, a dit Thibault. Mais avec toutes les blessures, nous ne sommes simplement pas à 100 %. Cela va nous faire beaucoup de bien de revenir chez nous, de nous entraîner davantage puis d’avoir quelques Coupes du monde près de chez nous.»

La troisième étape de la Coupe du monde aura lieu du 26 au 28 novembre à Madison, au Wisconsin, et la quatrième étape du 3 au 5 décembre à Saguenay, au Québec.