Le Canada obtient six résultats top-10 lors de la dernière journée des Championnats du monde juniors sur longue piste

Jelonek, Marcotte et Deibert tous top-10 au départ en groupe ; Canada quatrième au sprint par équipes masculin; les hommes cinquièmes et les femmes sixièmes en poursuite par équipes

BASELGA DI PINE, ITALIE – Le Canada a couronné les Championnats du monde juniors de patinage de vitesse de l'ISU 2019 en connaissant sa meilleure journée de la compétition, dimanche, en vertu d’une récolte de six résultats top-10 sur l’anneau de glace extérieur à Baselga di Pine, Italie.

Les athlètes canadiens ont obtenu trois résultats top-10 dans les seules épreuves individuelles disputées dimanche, le départ en groupe.

Jack Deibert de Calgary, Alb., et Hubert Marcotte de Pont-Rouge, Qué., se sont retrouvés en tête du peloton du cinquième au septième tour, mais ils ont manqué d’énergie par la suite et ont conclu en sixième et septième places, respectivement, chez les hommes.

« Nous n'avions pas vraiment de stratégie, mais nous savions que si nous étions ensemble, nous pourrions nous entraider », a déclaré Marcotte. « J'ai vu Jack continuer après un sprint intermédiaire, je l'ai donc suivi et nous nous sommes aidés au prochain tour de sprint. Le groupe nous a finalement rattrapés et nous savions qu'ils allaient trop vite ».

Gabrielle Jelonek de Saint-Antoine-de-Tilly, Qué., a été la Canadienne la mieux classée au départ en groupe féminin, ce qui lui a valu une 10e place en 5:43,520. Sa coéquipière Alexa Scott de Clandeboye, Man., a pris la 18e place (5:46,190) dans la même épreuve.

En poursuite par équipes chez les hommes, le trio canadien composé de Marcotte, Frank Roth de Calgary, Alb. et Connor Howe de Winnipeg, Man. a donné une solide performance, ce qui lui a valu d’inscrire un temps de 1:26,266. Les Canadiens étaient en positon d’obtenir une médaille jusqu’à l’arrivée de la dernière paire d’équipes – composée des éventuels médaillés d’argent, les Sud-Coréens, et médaillés de bronze, les Russes.

Le Canada a fini par être exclu d’un podium et devoir se contenter de la quatrième place, à 0,89 seconde de la troisième place. Les Néerlandais ont établi un nouveau record du monde junior (1:25,135) en route vers la médaille d’or. Ils ont été accompagnés sur le podium par la Corée du Sud (1:25,311) et la Russie (1:25,379).

«Ce fut un honneur de mener le dernier tour de notre sprint par équipe pour ma dernière saison junior», a commenté Howe, qui participait dans ses troisièmes championnats du monde juniors. « Nous avons commencé rapidement et sommes restés ensemble. Même si nous avons manqué le podium, ce fut une course solide dont nous pouvons être fiers. »

Les Canadiens ont obtenu d’aussi bon résultats dans les épreuves de poursuite par équipes.

Scott, Jelonek et Ophélie Juneau de St-Raymond, Que ont mené l’équipe féminine jusqu’à la cinquième place avec un temps de 3:19,602, terminant derrière un podium composé des nouvelles détentrices du temps record mondial chez les juniors, les Japonaises (3:11,391), ainsi que des Néerlandaises (3:11,792) et des Russes (3:16,208).

Howe, Marcotte et Deibert on fini sixièmes du côté des hommes, avec un temps de 4:01,153. Ils ont terminé derrière un podium composé de la Norvège (3:56,505), de la Russie (3:57,286) et des Pays-Bas (3:58,328).

Le Canada a conclu la compétition avec une récolte de cinq résultats top-10 et six top-15 dans les distances individuelles, en plus de décrocher une quatrième, une cinquième et une sixième place dans les courses par équipes. 

Pour plus de détails sur la compétition, notamment les liens menant aux horaires et aux communiqués de presse, veuillez s.v.p. consulter le site web de Patinage de vitesse Canada. Les résultats se trouvent sur le Portail des résultats de l'ISU et on peut regarder les courses sur la chaîne ISU YouTube.