Le Canada privé de médailles aux championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Le Canada a été blanchi des médailles et a été engagé dans quelques courses contestées, samedi, dans les 500 m masculin et féminin des championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Au 500 m masculin, Suk-Woo Song, de Corée du Sud, a remporté la médaille d’or avec un temps de 42,599 secondes. Hoanan Li, de Chine, a terminé deuxième en 42,667 et son compatriote Ye Li troisième en 43,420.

Jonathan Guilmette, de Montréal, deuxième du 1500 m, vendredi, et Jean-Francois Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, ont été éliminés en demi-finales et ont terminé respectivement sixième et septième. Les deux Canadiens ont été engagés dans des demi-finales controversées.

Il y a eu un premier faux-départ dans la demi-finale de Guilmette. Et lors du second départ, il y a encore eu du mouvement, mais cette fois il n’y a pas eu de rappel.

«Je pensais qu’il y avait eu un départ illégal lors du second départ dans ma demi-finale, a déclaré Guilmette. Donc je suis resté immobile sur la ligne de départ pendant une fraction de seconde. Mais dans une finale de 500 m aux championnats du monde, quand vous partez quatrième, il est difficile de refaire son retard. Ma seule consolation est que mes 500 m n’ont pas été très bons cette saison.»

Monette a, en fait, franchi la ligne d’arrivée le premier dans sa demi-finale, mais il a été blâmé quand Hoanan Li a tombé près de la fin et le Canadien a été disqualifié. «On m’a volé», a soutenu Monette, déçu que les officiels n’aient pas consulté la reprise vidéo avant de rendre une décision finale.

Steve Robillard, de Montréal, a été disqualifié dans la deuxième ronde.

Guilmette est présentement troisième à égalité du classement général – qui est le grand prix à cette compétition – après deux des quatre distances, avec 21 points. Song est en tête avec 47 points et son compatriote Hyun-Soo Ahn, champion en titre du classement général, est deuxième avec 34 points.

«J’ai les 1000 m et 3000 m, dimanche, qui sont deux de mes meilleures distances cette année, a ajouté Guilmette, double médaillé olympique en 2002. Je pense que je dois aborder les courses avec beaucoup de patience. De toute évidence, avec deux Coréens devant moi, ils sont en contrôle maintenant. Ce sera un défi de les devancer.»

Au 500 m féminin, Meng Wang, de Chine, a été la gagnante en 45,332. Marta Carpuso, d’Italie, a terminé deuxième en 45,482 et Eun-Kyung Choi, de Corée du Sud, troisième, en 45,516.

Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., troisième du 1500 m vendredi, a été éliminée en demi-finale et a terminé septième. Amélie Goulet-Nadon, de Laval, au Québec, et Tania Vicent, de Montréal, ont été éliminées dans la première ronde.

Kraus est quatrième du classement général.

Les nouvelles sont meilleures pour le Canada dans les relais alors que les hommes et les femmes se sont qualifiés pour les finales. Les hommes, avec Robillard, Guilmette, Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, et Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, ont terminé premiers de leur demi-finale.

Les Canadiennes ont terminé deuxièmes de leur demi-finale et se sont aussi qualifiées. Les patineuses étaient Kraus, Goulet-Nadon, Vicent et Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal.

La compétition se terminera dimanche.