Le Canada rafle trois médailles en départ en groupe, dont l'or pour Ivanie Blondin, en conclusion des Championnats du monde de l'ISU

Jordan Belchos et Antoine Gélinas-Beaulieu remportent l'argent et le bronze dans l'épreuve masculine

SALT LAKE CITY, É.-U. - La fin de semaine s'est terminée sur une note palpitante pour l'équipe canadienne, qui a remporté trois médailles dimanche en départ en groupe, dimanche, pour conclure les Championnats du monde de distances individuelles de l'ISU avec un total de neuf médailles. Lors de la dernière journée de la compétition, Ivanie Blondin a été couronnée championne du monde en départ de groupe chez les femmes, tandis que Jordan Belchos et Antoine Gélinas-Beaulieu ont bataillé ferme pour décrocher les deuxième et troisième places chez les hommes.

Blondin a franchi la ligne d'arrivée en 8:14,020, pour ainsi devancer de justesse la Sud-Coréenne Bo-Reum Kim et la Néerlandaise Irene Schouten. Elle a beaucoup profité du travail d'équipe avec Valérie Maltais (Saguenay, Qué.), dont le vaillant effort pour tirer le peloton pendant une bonne partie de la course lui a valu cinq points de sprint et la sixième place. Blondin (Ottawa, Ont.) a ensuite pu détaler avec deux tours à faire après être restée en embuscade dans le groupe de patineuses pendant une bonne partie de la course.

Chez les hommes, Gélinas-Beaulieu (Sherbrooke, Qué.) s'est détaché du peloton au sein d'un petit groupe tôt dans la course, puis il a été en mesure de résister dans les derniers tours pour décrocher la troisième place avec un temps de 7:40,270. Belchos (Toronto, Ont.) a conservé son énergie plus longtemps dans le peloton, pour ensuite y aller d'un sprint dans le but de rejoindre le petit groupe de tête en milieu de course et enregistrer un temps de 7:39,790. Le Néerlandais Jorrit Bergsma a mis la main sur l'or.

Les résultats de dimanche dans l'épreuve du départ en groupe ont permis à Gélinas-Beaulieu d'obtenir un premier podium international chez les séniors et à Belchos de remporter sa première médaille individuelle à des Championnats du monde.

Plus tôt dans la journée, Blondin a pris la septième place au 1500m féminin avec un temps de 1:52,435, enregistrant ainsi son meilleur résultat dans cette distance à des Championnats du monde. Ses coéquipières Isabelle Weidemann (Ottawa, Ont.) et Abigail McCluskey (Penticton, C.-B.) ont fini 16e et 19e, respectivement, tout en enregistrant toutes les deux de nouveaux records personnels.

Chez les hommes, Gélinas-Beaulieu a été le meilleur Canadien du 1500m avec une septième place et un record personnel de 1:42,550. Tyson Langelaar (Winnipeg, Man.), qui célébrera son 21e anniversaire de naissance, lundi, a également fini parmi les 10 premiers et réussi une nouvelle marque personnelle alors qu'il a pris la neuvième place. Connor Howe (Canmore, Alb.) a terminé au 19e rang.

CITATIONS

« C'est une sensation incroyable, surtout après la fin de semaine que j'ai connue. Je n'étais pas vraiment déçue de mes courses en soi – mes temps étaient formidables – mais on m'a battue, alors c'est définitivement plaisant d'effacer tout ça avec une médaille d'or aujourd'hui. Je me suis servie de l'énergie de mes courses précédentes pour m'alimenter au départ en groupe. J'ai aussi eu la coéquipière parfaite pour m'aider ; Val a mené pendant tellement de tours aujourd'hui et nous avons si bien travaillé ensemble, c'est en plein ce dont j'avais besoin. Notre équipe a tellement bien fait à ces Championnats du monde et j'en suis super fière. » – Ivanie Blondin

« Je suis pas mal content. J'ai été tout près à quelques occasions, ce qui a inspiré ma façon d'aborder la course aujourd'hui. Antoine et moi avions planifié de travailler ensemble et nous avions élaboré quelques scénarios qui nous permettraient tous deux d'obtenir un bon résultat. Il y avait certains patineurs que je voulais surveiller, pour ensuite foncer. La course s'est déroulée d'une manière un peu différente que nous nous y attendions au début, avec le groupe qui s'est détaché tôt dans la course. Quand je l'ai rattrapé, je suis passé à l'attaque et j'ai pu aller chercher l'argent. » – Jordan Belchos

« Cette médaille au niveau sénior prouve que je suis capable d’être parmi les meilleurs. Pour moi, c’est un rêve qui s'accomplit. Je suis revenu au patinage de vitesse il y a quatre ans grâce au départ en groupe, donc c'est plaisant de voir que je peux performer dans cette épreuve où je rêvais de gagner une médaille. Ma stratégie était complètement à l’opposé de ce que j’ai fait. J’ai été combatif et je n'ai pas conservé mes énergies. Ç'a finipar bien fonctionner, les jambes étaient au rendez-vous même si le dernier tour a été assez ardu. » – Antoine Gélinas-Beaulieu

AUTRES RESSOURCES