Le May Doan et Hughes quatrièmes aux championnats du monde de patinage de vitesse

Dans ce qui était peut-être la dernière course de sa carrière dans sa meilleure épreuve, la double championne olympique Catriona Le May Doan, de Saskatoon, a terminé quatrième du 500 m féminin, samedi, aux championnats du monde des distances individuelles de patinage de vitesse sur longue piste.

Monique Garbrecht- Enfeldt, d’Allemagne, a ajouté la couronne mondiale du 500 m à ses titres de la Coupe du monde et mondial de sprint cette saison avec un temps combiné pour les deux courses de 1:17,17 minute. Manli Wang, de Chine, a terminé deuxième en 1:17,29 et Anzhelika Kotyuga, de la Biélarussie, qui a obtenu le meilleur temps de la première manche, a pris le troisième rang en 1:17,30.

Le May Doan, championne en titre, a terminé quatrième de la première course et troisième de la deuxième avec chaque fois un temps de 38,72 secondes pour terminer quatrième en 1:17,44. Elle a été jumelée à Garbrecht-Enfeldt lors des deux courses.

«Je suis frustrée de ne pas être montée sur le podium, a déclaré Le May Doan, trois fois championne du 500 m dans cette compétition. Surtout puisqu’il s’agissait peut-être de ma dernière course de 500 m. Cela aurait été bien de remporter une médaille pour les gens qui m’ont aidée. C’était une course ouverte, toutes les filles ont eu une bonne course et une moins bonne. Habituellement, dans une série de deux courses, je fais toujours mieux dans la deuxième.»

Âgée de 32 ans, Le May Doan, à sa 15e année dans l’équipe nationale, dit qu’elle ne décidera pas de son avenir avant de rentrer chez elle.

«Vous ne pouvez le dire vraiment avant d’avoir parlé aux gens autour de vous, a-t-elle expliqué. J’étais très émotive aujourd’hui et je suis certaine que demain je le serai encore plus. Je vais mettre quelques Kleenex dans mon sac. Peut-être que dans mon coeur je connais déjà la réponse, mais ce n’est que quand vous avez terminé, que vous êtes chez vous et que vous avez parlé aux bonnes personnes que vous le savez vraiment. Nous allons attendre et voir.»

Le May Doan participera au 1000 m, dimanche, pour terminer sa saison.

La championne du monde junior Shannon Rempel, de Winnipeg, a terminé 14e, et Krisy Myers, de Lloydminster, en Saskatchewan, 16e.

Au 3000 m féminin, Anni Friesinger a conduit l’Allemagne aux deux premières places avec sa deuxième médaille d’or en deux jours avec un temps de 4:06,07. Claudia Pechstein a terminé deuxième en 4:07,99 et Gretha Smit, des Pays-Bas, troisième en 4:08,91.

Clara Hughes, de Glen Sutton, au Québec, qui était jumelée à Pechstein, a obtenu la quatrième place en 4:10,16, tandis que Kristina Groves, d’Ottawa, a terminé sixième en 4:13,63. La championne du monde toutes distances et médaillée olympique de bronze Cindy Klassen, de Winnipeg, qui a été malade cette semaine, a terminé 11e.

«J’ai gagné beaucoup de confiance pour le 5000 m de demain (dimanche), qui est ma principale épreuve, a déclaré Hughes. J’avais encore beaucoup d’énergie et la meilleure portion de ma course a été les trois derniers tours. J’ai hâte de voir comment je vais me comporter dans le 5000 m.»

Au 1500 m masculin, Erben Wennemars, des Pays-Bas, a décroché la médaille d’or en 1:47,80. Son compatriote Ralf van der Rijst a terminé deuxième en 1:48,46 et Joey Cheek, des États-Unis, troisième en 1:48,56.

Steven Elm, de Red Deer, en Alberta, a terminé 15e et Jason Parker, de Yorkton, en Saskatchewan, 20e.

La compétition se terminera dimanche avec les 1000 m masculin et féminin et le 5000 m féminin.