L’équipe canadienne est choisie alors que la sélection olympique de courte piste Bell se termine

L’équipe canadienne de 10 membres de patinage de vitesse sur courte piste pour les Jeux olympiques d’hiver 2006, qui comprend six médaillés des Jeux de 2002, a été choisie, dimanche soir, quand la sélection olympique de courte piste Bell s’est terminée.

L’équipe masculine est composée de François-Louis Tremblay, de Montréal, Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, Éric Bédard, de Sainte-Thècle, au Québec, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, et Jonathan Guilmette, de Montréal, qui ont pris les positions 1 à 5 du classement général. Hamelin est le seul des cinq qui n’était pas dans la formation de 2002.

«La clé du succès à cette sélection était d’être constant, a dit Tremblay, qui est premier du classement général à la suite des neuf courses de la sélection qui a débuté le 1er septembre et qui a aussi terminé premier du classement du 1000 m. Je me suis bâti une solide avance dans les six premières courses et la pression a un peu diminué pour moi. Mais je suis heureux de la manière dont j’ai patiné ce soir pour assurer que je demeurais premier.»

Bédard a dominé le classement du 500 m cette semaine et Turcotte celui du 1500 m. Le premier de chaque distance se méritait une nomination automatique, peu importe le classement général. Chaque distance individuelle olympique (500 m, 1000 m et 1500 m) a été disputé trois fois à la sélection pour constituer les neuf courses.

Les membres de l’équipe féminine sont Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario, Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, Tania Vicent, de Montréal, et Kalyna Roberge, de Saint-Étienne-de-Lauzon, au Québec, les cinq premières respectivement du classement général. Vicent et Kraus étaient dans l’équipe de 2002.

«C’est l’équipe que j’avais prédite, a dit Vicent, deux fois olympienne, qui a dominé le classement du 1000 m cette semaine. Nous avons des jeunes, mais elles étaient dans l’équipe des championnats du monde l’an dernier, donc elles ont déjà beaucoup d’expérience. Je pense que la force de l’équipe féminine est sa profondeur.»

Kraus a aussi terminé première du classement du 500 m et Overland première de celui du 1500.

Dans les 1000 m de dimanche soir, Bédard a terminé premier chez les homes en 1:26.833, Turcotte a fini deuxième en 1:26.898 et Marc-André Monette, de Montréal, troisième en 1 :26.961. Kraus a réussi un temps de 1 :32.476 pour la victoire au 1000 m féminin, Overland a terminé deuxième en 1 :32.591 et Leblanc-Boucher troisième en 1:32.665.

Même si l’équipe est déterminée, le Canada doit encore se qualifier pour les Jeux olympiques en tant que pays. L’équipe de 10 membres se prépare maintenant pour le circuit de la Coupe du monde qui débutera le mois prochain en Chine. Les troisième et quatrième Coupes du monde en Europe, le mois prochain, sont les qualifications olympiques pour déterminer les huit pays qui participeront aux Jeux. De plus, à ces Coupes du monde, le Canada finalisera qui participera aux courses individuelles.

L’équipe de courte piste a remporté le plus de médailles pour le Canada aux Jeux de Salt Lake City 2002 avec six voyages sur le podium.

(Photo: Annie Dubé)