Les Canadiennes font 1-2 au 500 m à la Coupe du monde de patinage de vitese sur courte piste

Amélie Goulet-Nadon, de Laval, au Québec, et Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., ont terminé première et deuxième, samedi, au 500 m féminin de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Goulet-Nadon, âgée de 19 ans, a réussi un record personnel de 44,277 secondes pour remporter sa toute première victoire individuelle en Coupe du monde et sa troisième médaille cette saison. Kraus a suivi en 44,518 pour obtenir la première médaille de Coupe du monde de sa carrière. La détentrice du record du monde, Evgenia Radanova, de Bulgarie, a terminé troisième en 44,554 et Amanda Overland, de Cambridge, en Ontario, à sa première compétition en Coupe du monde, a impressionné en terminant quatrème en 45,329.

"Amélie voulait gagner à tout prix, a déclaré l’entraîneur de l’équipe nationale canadienne, Guy Thibault. C’est sa première victoire et ce ne sera pas sa dernière. Avec son attitude et la confiance et l’expérience qu’elle acquiert, elle sera encore bien meilleure."

Goulet-Nadon, qui a dépassé Radanova avec deux tours à faire pour passer en tête, s’est hissée au deuxième rang du classement du 500 m de la Coupe du monde et a maintenant 188 points, à seulement quatre de la vedette bulgare.

Kraus, détentrice du record canadien en 44,253, a remplacé à la dernière minute Tania Vicent, de Montréal, blessée à l’aine.

"Avant la finale, nous pensions que nous pouvions gagné plus qu’une médaille, a déclaré Kraus, âgée de 25 ans, qui a dépassé Radanova, pour obtenir la deuxième place, dans le dernier tour. J’ai simplement tenté de demeurer détendue et de profiter de toutes les occasions. Quand Radanova a glissé, je me suis faufilée."

Fabio Carta a conduit l’Italie à un balayage des médailles avec un temps de 42,161. Nicola Rodigari a terminé deuxième en 42,218 et Nicola Franceschina troisième en 42,377. Le médaillé olympique d’argent Jonathan Guilmette, de Montréal, a terminé cinquième de la finale en 42,642.

Éric Bédard, de Sainte-Thècle, au Québec, et Jean-François Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, ont tous deux été éliminés dans les demi-finales et ont terminé respectivement sixième et huitième.

Le Canada a aussi qualifié ses relais masculin et féminin pour les finales quand ils ont tous deux remporté leur demi-finale respective.

La compétition se terminera dimanche.