Les Canadiennes gagnent la médaille d’or du relais à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste\ Les places olympiques sont finalisées pour les Canadiens

L’équipe canadienne qui a produit le plus de médailles aux derniers Jeux olympiques est maintenant connue pour les Jeux de février prochain alors que la saison de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste a pris fin, dimanche, avec une médaille d’or pour le relais féminin canadien.

Le Canada, avec Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, Kalyna Roberge, de Ste-Étienne-de-Lauzon, au Québec, et Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario, a remporté la médaille d’or du relais féminin de 3000 mètres en 4:23,131. Les Canadiennes ont aussi terminé deuxièmes du classement général finale de la Coupe du monde au relais.

«La victoire nous donne beaucoup de confiance, a dit Overland, membre de l’équipe de relais championne du monde l’an dernier. Nous avons eu du succès régulièrement au cours des dernières saisons, ce qui nous place dans la course pour une médaille aux Jeux olympiques.»

La finale du relais masculin de 5000 m a été annulée à cause du mauvais état de la glace.

«Je n’avais jamais vu cela au cours de ma carrière, mais la peinture décollait littéralement de la glace, a dit Éric Bédard, de Ste-Thècle, au Québec. Nous sommes déçus de ne pas avoir patiné puisque nous n’avons pas gagné un relais cette saison et que nous irons aux Jeux en tant que double champions en titre. Notre objectif est de garder le Canada au sommet dans le relais aux Jeux olympiques.»

Le Canada est maintenant qualifié pour les Jeux dans les relais masculin et féminin.

Les patineurs canadiens aux Jeux olympiques ont été décidés au 1000 m, dimanche. Overland et Vicent ont obtenu les places féminines. Les deux ont été éliminées en demi-finales et se sont classées respectivement cinquième et septième.

«Mes courses se sont très bien passées aujourd’hui dans le 1000 m, a dit Overland. Je suis très confiante dans mes capacités dans cette épreuve. J’ai abordé les courses d’aujourd’hui sans ressentir plus de nervosité. Que d’habitude. J’étais prête.»

Bédard et François-Louis Tremblay, de Boucherville, au Québec, ont décroché les places masculines au 1000 m. Bédard a été éliminé en demi-finale pour terminer sixième et Tremblay en quart de finale pour terminer 19e. Bédard s’est aussi classé quatrième du classement général final du 1000 m de la Coupe du monde.

«Je sais ce que je dois faire pour avoir du succès aux Jeux olympiques, a dit Bédard, double médaillé aux Jeux de Nagano en 1998. Je connais les tactiques de mes principaux adversaires. Ce ne sera pas nécessairement le patineur le plus fort qui gagnera, mais celui qui sera le plus malin.»

Les Canadiens qui se sont qualifiés dans les autres épreuves olympiques en fin de semaine sont, chez les femmes: Overland et Leblanc- Boucher au 1500 m et Leblanc-Boucher, Kraus et Roberge au 500 m; et chez les hommes, Charles Hamelin, de Ste-Julie, au Québec, et Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, au 1500 m et Bédard et Tremblay au 500 m. Le vétéran Jonathan Guilmette, de Montréal, fait aussi partie de l’équipe olympique.

Au classement final des pays de la Coupe du monde, les deux équipes canadiennes ont terminé deuxièmes, les femmes derrière la Chine et les hommes derrière la Corée du Sud.

L’équipe de courte piste a remporté le plus de médailles pour le Canada aux Jeux de Salt Lake City en 2002 avec six présences sur le podium.

Tableau des athlètes canadiens qualifiés

Épreuves Athlètes

500 m femmes Alanna Kraus, Anouk Leblanc-Boucher, Kalyna Roberge

500 m hommes Éric Bédard, François-Louis Tremblay

1 000 m femmes Amanda Overland, Tania Vicent

1 000 m hommes Éric Bédard, François-Louis Tremblay

1 500 m femmes Anouk Leblanc-Boucher, Amanda Overland

1 500 m hommes Charles Hamelin, Mathieu Turcotte