Les Championnats canadiens juniors et les courses éliminatoires des Championnats du monde par distances individuelles couronnent de nouveaux champions du patinage de vitesse

Les résultats préparent la table pour la sélection des athlètes qui représenteront le Canada aux Championnats du monde juniors et aux Championnats du monde par distances individuelles

CALGARY, ALBERTA - Alexa Scott de Clandeboye, Man., et Connor Howe de Calgary, Alb., ont été couronnés champions canadiens juniors sur longue piste à l’Anneau olympique de Calgary, dimanche. Ces titres nationaux obtenus au classement général leur ont chacun valu une place au sein de l’équipe des Championnats du monde juniors, compétition à laquelle ils seront accompagnés par un minimum de trois athlètes canadiens supplémentaires par genre.

Scott, qui prendra part à ses deuxièmes Championnats du monde juniors, a récolté le plus grand nombre de points chez les 30 patineuses canadiennes qui étaient en lice à la compétition d’envergure nationale, présentée par Intact Assurance. Elle a décroché la médaille d’or dans chacune des quatre distances qui comptaient en vue du classement général – le 500m (40,10), le 1000m (1:18,41), le 1500m (2:01,09) et le 3000m (4:19,68) – terminant devant les autres concurrentes par un écart important dans chacune des courses.

« C’est l’objectif que je visais depuis le début de la saison et ça s’est passé encore mieux que je m’y attendais, a indiqué Scott en parlant de sa performance. Ç’a été une fin de semaine gratifiante. J’ai eu un déblocage dans mes temps à l’occasion d’une compétition, plus tôt cette saison, et c’était rassurant de voir que ce n’était pas là l’effet du hasard ! Je veux continuer à bâtir là-dessus d’ici les Championnats du monde juniors pour continuer à progresser et à améliorer mes chronos. »

Howe, dont les courses comptaient autant pour les courses éliminatoires des Championnats du monde par distances individuelles que pour les Championnats canadiens juniors, a enregistré les temps les plus rapides chez les patineurs de catégorie junior dans trois des quatre distances. Il a terminé parmi les 10 premiers patineurs de catégorie sénior au 500m (35,48), au 1000m (1:08,78), au 1500m (1:44,16) et au 5000m (6:50,24), en plus de remporter l’épreuve de 1500m en courses éliminatoires à l’aide d’un temps qui lui a permis d’établir un nouveau record canadien junior.

« Je suis vraiment content d’avoir remporté le titre de champion au classement général, a affirmé Howe, qui participera aux Championnats du monde juniors pour la troisième année de suite. J’ai hâte aux Mondiaux, où je crois avoir de bonnes chances de mieux faire qu’à mes deux premières années et où je pourrai travailler avec mes coéquipiers pour faire en sorte que nous soyons des aspirants sérieux dans les épreuves par équipes. »

Gabrielle Jelonek du Québec a raflé des médailles d’argent au 1000m, au 1500m et au 3000m, en plus de mettre la main sur le bronze au 500m, pour ainsi terminer au deuxième rang du classement général chez les femmes. Ophélie Juneau, du Québec, a complété le podium après avoir terminé chacune des courses un rang derrière Jelonek.

Chez les hommes, le vice-champion a été le patineur du Québec Hubert Marcotte, qui a accédé au podium dans chacune des quatre distances. Howe n’ayant pas pris part à ces courses de catégorie junior, Marcotte a patiné contre un peloton composé des 51 athlètes inscrits, et il a raflé la médaille d’or au 500m ainsi qu’au 1000m, l’argent au 1500m et le bronze au 5000m.

Jack Deibert de l’Alberta a pris la troisième place au classement général, en grande partie grâce à la deuxième place qu’il a enregistrée dans l’épreuve de fond masculine, le 5000m. Il a été écarté du podium dans les autres distances, terminant quatrième au 1500m, cinquième au 1000m et huitième au 500m.

Les résultats des Championnats canadiens juniors sur longue piste seront utilisés pour sélectionner les membres de l’équipe, composée d’au moins quatre femmes et quatre hommes, qui prendra part aux Championnats du monde juniors de patinage de vitesse de l’ISU. Ceux-ci se dérouleront du 15 au 17 février 2019 à Baselga di Piné, en Italie. La liste finale des athlètes choisis pour représenter le Canada à cette compétition sera dévoilée dans les prochaines semaines.

Les meilleurs patineurs bataillent pour obtenir leur place au sein de l’équipe des Championnats du monde par distances individuelles

Les meilleurs patineurs et patineuses de vitesse sur longue piste du Canada dans la catégorie sénior étaient également de la partie, en fin de semaine à l’Anneau olympique, alors qu’ils ont bataillé pour les places restantes attribuées par quota qui leur permettront de représenter le Canada aux Championnats du monde par distances individuelles à Inzell, en Allemagne, du 7 au 10 février 2019.

À noter tout particulièrement qu’à la suite des résultats enregistrés lors des courses éliminatoires, Laurent Dubreuil de Lévis, Qué., a enregistré un temps de 34,11 secondes au 500m masculin, ce qui représente le septième temps de l’histoire dans cette distance. Il a aussi terminé au premier rang du 1000m.

« Ma fin de semaine s’est très bien déroulée, a déclaré un Dubreuil fort satisfait. L’an dernier, je me suis entraîné très fort dans le but d’améliorer mon 500m en vue des Jeux olympiques et cette saison, mon objectif était de revenir parmi les 10 meilleurs au 1000m. J’ai établi une nouvelle marque personnelle ici, alors j’ai très hâte à la deuxième moitié de la saison maintenant. Je suis aussi au plus fort de la lutte avec mon 500m et j’espère remporter une médaille aux Championnats du monde. »

Ted-Jan Bloemen, de Calgary, a terminé en tête au 5000m et Jess Neufeld, de Winnipeg, s'est classé premier dans le départ en groupe masculin. Graeme Fish, de Moose Jaw, Sask., a enregistré un nouveau record personnel de 13:14.68 pour gagné le 10,000m masculin lundi matin.

Heather McLean de Winnipeg, Man., a pris la première place au 500m ainsi qu’au 1000m féminin. Elle a dit être certaine d’atteindre son sommet au bon moment : « J’ai commencé la saison un peu lentement, mais j’ai confiance dans la façon dont nous avons bâti les choses et je serai prête au moment où arriveront le mois de février et les Championnats du monde. J’ai composé avec une blessure plus tôt cette saison, donc j’étais juste vraiment contente cette fin de semaine d’être en santé et de pouvoir patiner avec les autres. »

Valérie Maltais de Saguenay, Qué., qui en est à sa première saison en longue piste après avoir connu une belle carrière en courte piste, a enregistré le temps le plus rapide au 1500m. Elle par ailleurs pris la deuxième place au 3000m et au départ en groupe, derrière Ivanie Blondin d’Ottawa, qui était déjà assurée d’une place aux Championnats du monde en vertu des résultats qu’elle a obtenus jusqu’ici cette saison.

« Aujourd’hui, je me sentais bien et j’étais contente de disputer une course », a dit Maltais de son 1500m, course au cours de laquelle elle a établi un nouveau record personnel. « C’était une opportunité pour moi de continuer à m’améliorer. Je suis toujours en période d’apprentissage et je trouve qu’il y a tellement de choses que je peux encore améliorer, comme adopter une cadence plus régulière et avoir confiance dans la vitesse que j’ai choisie. Mais c’est tellement moins stressant que le courte piste ! » 

La liste des patineurs et patineuses qui représenteront le Canada aux différents Championnats du monde sur longue piste cette saison – par distances individuelles, de sprint et toutes distances – sera dévoilée au cours des prochaines semaines.

Pour obtenir plus de détails sur les deux compétitions, notamment les résultats complets, veuillez consulter https://www.speedskating.ca/fr/evenements/championnats-canadiens-juniors-sur-longue-piste-coupe-canada-2.