Les Championnats du monde courte piste de l'ISU en Corée du Sud en suspens en raison du coronavirus

La possibilité de remettre la compétition à une date ultérieure ou de la déplacer sera envisagée

OTTAWA, ONTARIO – L'International Skating Union (ISU) a annoncé aujourd'hui que les Championnats du monde de patinage courte piste de l'ISU 2020, prévus du 13 au 15 mars à Séoul, en Corée du Sud, ont été annulés en raison de l'épidémie de coronavirus.

La déclaration complète de l'ISU sur l'annulation des Championnats du monde se trouve ci-dessous:

La décision a été prise après que les autorités dans la capitale sud-coréenne eurent ordonné la fermeture de la patinoire de Mokdong et l'annulation de toutes les compétitions. Par conséquent, l'ISU n'est pas en mesure d'organiser les Championnats du monde aux dates prévues telles qu'indiquées ci-dessus.

Bien que le report ou le déplacement d'une compétition d'une telle envergure serait difficile à faire et occasionne de nombreux défis logistiques pour les organisateurs et les équipes participantes, l'ISU explore présentement de telles possibilités avant de prendre la décision finale d'annuler complètement les Championnats du monde prévus cette saison.

DÉCLARATION DE PVC

Compte tenu des récents développements en Corée du Sud concernant le coronavirus, Patinage de vitesse Canada soutient la décision de l'International Skating Union de reporter les Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste de l'ISU 2020 prévus à Séoul. L'ISU a travaillé avec diligence aux côtés de l'Union de patinage de la Corée dans le but d'évaluer la situation et PVC apprécie le fait que cette décision prenne en considération la santé et la sécurité de tous les participants.

Nous continuerons de surveiller la situation et nous attendons une décision finale de l'ISU concernant les nouvelles dates et/ou le nouvel endroit de la compétition, ou bien son annulation. Une fois qu'une décision sera prise à cet effet, notre équipe de haute performance, en consultation avec le personnel médical, travaillera ensemble pour évaluer quelle sera la meilleure façon d'aller de l'avant. La santé et la sécurité de nos athlètes et des membres du personnel sont prioritaires et seront au coeur de toute décision concernant la participation du Canada aux Championnats du monde.