Les patineurs de vitesse canadiens récoltent trois médailles dans une Coupe du monde

INZELL, Allemagne – Jeremy Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, Denny Morrison, de Fort St. John, en C.- B., et Shannon Rempel, de Winnipeg, ont tous remporté des médailles, samedi, lors de la huitième étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste.

Les courses ont lieu sur un des rares ovales extérieurs du circuit.

Au 500 m masculin, Joji Kato, du Japon, a remporté la médaille d’or en 35,48 secondes. Wotherspoon a terminé deuxième en 35,61 et Keiichiro Nagashima, du Japon, troisième en 35,82. Wotherspoon avait gagné les six courses de 500 m de la Coupe du monde auxquelles il avait participé jusqu’à maintenant cette saison.

«C’est un peu décevant de ne pas avoir gagné la course, a dit Wotherspoon. Les conditions n’étaient pas parfaites, mais elles n’étaient pas si mauvaises que cela. Il y a de petites choses que j’aurais pu mieux faire, spécialement dans les 200 premiers mètres de la course. Il n’y a pas vraiment d’ajustement que vous pouvez apporter quand vous patinez à l’extérieur».

Mike Ireland, de Winnipeg, a terminé sixième, Vincent Labrie, de St-Romuald, au Québec, huitième, Mark Nielsen, de Calgary, 17e et Morrison 18e. Labrie et Ireland ont égalé leur meilleur résultat de la saison.

Au classement de la Coupe du monde, après 11 des 14 courses, Wotherspoon a réduit l’écart par rapport au meneur Kang-Seok Lee, de Corée du Sud, avec 680 points contre 712 pour Lee. Wotherspoon n’a pas participé à deux Coupes du monde plus tôt cette saison, ratant quatre courses de 500 mètres.

Au 1000 m masculin, Shani Davis, des É.-U., a été le vainqueur en 1:10,58. Morrison a terminé deuxième en 1:11,03 et Jan Bos, des Pays-Bas, troisième en 1:11,26.

«C’est un peu différent de patiner à l’extérieur, a dit Morrison. J’ai eu une bonne semaine à l’entraînement, mais la glace avait une sensation différente aujourd’hui et je n’y étais pas préparé. J’ai eu un 500 m difficile, mais je suis satisfait de la manière dont je me suis repris au 1000 m. La majorité des Canadiens ont déjà eu l’habitude de s’entraîner à l’extérieur et cette expérience nous aide à nous adapter rapidement.»

Wotherspoon a terminé septième et François-Olivier Roberge, de St-Nicolas, au Québec, 12e. Dans la course du groupe B, Labrie et Matthew McLean, de Winnipeg, ont terminé sixième et septième.

Davis est toujours en tête du classement de la Coupe du monde avec 590 points, suivi de Morrison, qui a gagné cinq médailles en dix courses sur cette distance, avec 536. Wotherspoon est cinquième.

Au 1000 m féminin, Anni Friesinger, d’Allemagne, a dominé en 1:17,78. Ireen Wust, des Pays-Bas, a terminé deuxième en 1:18,79 et Rempel troisième en 1:19,24. Brittany Schussler, de Winnipeg, a terminé cinquième. Il s’agit de leur meilleur résultat de la saison pour Rempel et Schussler.

«Cela fait du bien de gagner cette médaille, a dit Rempel. Je n’ai pas eu un très bon 500 m auparavant et j’étais un peu inquiète avant le 1000 m. Mais j’ai eu une bonne vitesse au début de la course et je me suis battue fort jusqu’à la fin. Cela fait longtemps que je n’avais pas patiné à l’extérieur et j’avais oublié les facteurs du vent et des autres conditions.»

Danielle Wotherspoon, de Red Deer, a terminé 18e. Kerry Simpson, de Melville, en Saskatchewan, a gagné la course du groupe B.

Jenny Wolf, d’Allemagne, a gagné le 500 m féminin. Rempel s’est classée 16e, Wotherspoon 19e et Kim Weger, de Regina, 20e. Dans la course du groupe B, Simpson a terminé deuxième et Tamara Oudenaarden, d’Edmonton, troisième.

La compétition se terminera dimanche.