Les patineuses sur courte piste signent l'exploit aux Jeux du Canada

Les patineuses de vitesse sur courte piste québécoises ont signé l'exploit du jour aux Jeux du Canada, lundi, en balayant les honneurs de l'épreuve de 1500 mètres.

Annick Plamondon de Longueuil, Raphaële Lemieux de Notre-Dame-du-Portage et Emilie Nadeau-Benoît de Longueuil ont, dans l'ordre, facilement réalisé le triplé. Menant le bal à quelques tours de la fin, le trio a évité les manoeuvres à risques élevées.

Quelques instants plus tard, les gars ont raté le triplé de peu, Steve Robillard étant couronné et Mathieu Giroux terminant troisième. Olivier Jean a été disqualifié. Les trois sont de Montréal.

Prudence

"On espérait réussir le triplé, a admis Lemieux, et pour y arriver on devait se positionner à l'avant au départ.

"On n'avait rien planifié de précis avant la course, a ajouté Plamondon, si ce n'est qu'on jouerait la carte de la prudence entre nous. Sur la glace, on ne peut pas se parler sinon on va être disqualifié."

Les filles n'ont pas eu besoin de se parler. Vers la fin, il était évident qu'elles ne voulaient qu'assurer leur position.

"J'aurais tenté un dépassement si l'occasion s'était présentée, mais je n'avais pas les jambes pour ratrapper Annick", a dit Lemieux.

"Les dépassements sont plus difficiles en fin de course à cause de la fatigue, a quant à elle expliqué Nadeau-Benoît. On est moins solide sur nos patins."

Les filles ont indiqué qu'elles tenteront de répéter l'exploit dans les autres épreuves.

Les gars, eux, ne sont pas animés de la même solidarité. Interrogé à savoir s'ils ont aussi envisagé le triplé, Robillard a répondu:

"Moi, dans mon esprit, tout ce que je voulais c'était de finir premier. Les autres, je ne m'en occupe pas."

Demeurant en retrait pendant plusieurs tours, le Montréalais Robillard, qui a fini sixième aux récents championnats du monde juniors, a attaqué au moment qu'il a jugé propice.

"C'est une stratégie plus exigeante physiquement, mais qui peut rapporter gros."

Quant à Giroux, qui revient aussi tout juste des mondiaux juniors où il a fini cinquième, il était satisfait d'avoir gagné le bronze.

"J'ai été victime d'une intoxication alimentaire à mon arrivée ici et j'ai subi une légère entorse à la cheville droite en fin de semaine, a-t-il expliqué. La compétition ne s'annonçait pas bien pour moi."