L’excellente saison des patineurs de vitesse canadiens se poursuit avec trois médailles dans une Coupe du monde

Le Canada a remporté d’autres succès en Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste, samedi, quand Cindy Klassen, de Winnipeg, et Kristina Groves, d’Ottawa, se sont classées deuxième et troisième du 3000 m féminin et que Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., a ajouté une médaille de bronze au 1000 m masculin.

Au 3000 m féminin, Anni Friesinger, d’Allemagne, a remporté sa deuxième médaille d’or en deux jours avec un temps de 4:05,46 minutes. Klassen, dans la dernière paire de la journée, a terminé deuxième en 4:05,70 et Groves a suivi pour obtenir la médaille de bronze en 4:08,51, ce qui est sa quatrième médaille de la saison. Clara Hughes, de Winnipeg, a terminé cinquième en 4:09,48.

«Le dernier tour a été difficile, mais le restant de la course a été très régulier et j’en suis satisfaite, a dit Klassen, qui a obtenu sept médailles en Coupe du monde cette saison. J’ai essayé de conserver ma technique pendant toute la course et de demeurer détendue et j’y suis parvenue. Mais c’est le dernier tour qui semble me jouer des tours à chaque fois, donc je veux vraiment travailler là-dessus d’ici les Jeux.»

Dans les épreuves de moyenne et de longue distances (1500, 3000 et 5000 mètres) les Canadiennes ont récolté un impressionnant total de 14 médailles sur une possibilité de 24 en Coupe du monde cette saison. Leurs prochaines courses internationales majeures sur ces distances auront lieu ici en février aux Jeux olympiques.

«Cela montre à quel point notre équipe s’est améliorée, a dit Klassen. C’est vraiment excitant pour les Jeux olympiques.»

Dans la course du groupe B, Michèle d’Amours, de Sainte-Foy, au Québec, a terminé cinquième.

Klassen a une solide emprise sur le titre de la Coupe du monde pour les 3000\5000 m avec 350 points après quatre des cinq courses. Hughes est deuxième avec 266 points tandis que Groves est cinquième avec 224 points.

Au 1000 m masculin, Dmitri Dorofeyev, de Russie, a remporté la médaille d’or en 1:10,02. Yusuke Imai, du Japon, a terminé deuxième en 1:10,08 et Morrison, qui en est à sa deuxième année dans l’équipe nationale, a poursuivi sa percée internationale cette saison en terminant troisième en 1:10,13 pour obtenir sa première médaille en carrière en Coupe du monde.

«C’est toute une sensation d’enfin monter sur le podium après quelques quatrièmes positions, a dit Morrison, âgé de 20 ans, qui a terminé deux fois quatrième au 1500 m cette saison, habituellement sa meilleure épreuve. Je suis un peu surpris que ma première médaille soit au 1000 m, puisque habituellement je considère cette course comme un échauffement pour le 1500 m. Mais cela va ensemble pour moi et je veux profiter de ce momentum.»

Morrison était dans la troisième des 10 paires et a vu tous les patineurs, sauf deux, incapables de battre son temps.

«Je n’étais pas emballé par mon résultat, a dit Morrison. En fait j’ai passé un bon moment à regarder toutes les autres paires rater mon temps. Quand j’ai eu fini, je ne pensais certainement pas que j’étais un candidat pour une médaille.»

Jeremy Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, a terminé 11e. Dans la course du groupe B, François-Olivier Roberge, de Sainte-Foy, au Québec, a terminé troisième et Vincent Labrie, de Sainte-Foy, 10e.

L’Américain Shani Davis continue de dominer le classement du 1000 m de la Coupe du monde avec 400 points, suivi de Wotherspoon avec 294 points après cinq des 10 courses.

Au 500 m féminin, Shannon Rempel, de Winnipeg, a terminé huitième. Dans la course du groupe B, Kerry Simpson, de Melville, en Saskatchewan, a terminé sixième.

Dans la poursuite masculine de 3200 mètres, Canada 1 a terminé 10e et Canada 2 15e.

La compétition se terminera dimanche.