Marie-Eve Drolet prend sa retraite

Médaillée de bronze aux relais aux Jeux olympiques d'hiver 2002 à Salt Lake City, Marie-Eve Drolet, annonçait aujourd'hui qu'elle se retire de la compétition.

Drolet, originaire du Saguenay, avait pris une année sabbatique en 2002-2003 pour se consacrer à ses études en psychologie et aussi réfléchir à son avenir.

« Il s'agit d'une décision très difficile pour moi car j'aime patiner » précise Marie-Eve. « J'y pensais énormément au cours des derniers mois. Même si j'ai la certitude que c'est ce que je devais faire, je ressens quand même un gros pincement au cœur.

J'ai atteint mes objectifs de carrière en patinage de vitesse et il est maintenant temps pour moi de réaliser un autre rêve; la réussite de mes études universitaires.»

« La détermination et l'acharnement de Marie-Eve nous ont tous conquis au cours de sa carrière », a déclaré Jean Dupré, directeur général de Patinage de vitesse Canada.

« Même après un accident très sérieux, Marie-Eve a démontré que la persévérance est un atout important dans l'atteinte de nos objectifs. Ces mêmes atouts, elle saura les utiliser dans l'atteinte de ses objectifs professionnels.

Il est difficile pour nous de la voir quitter après un si court séjours sur la scène internationale. Elle demeurera une inspiration pour nous et pour toutes les jeunes patineuses du Québec. »

Marie-Eve avait fait son entré dans l'équipe nationale canadienne senior en 1999 alors qu'elle c'était classée première au classement canadien sur courte piste ainsi que première au total aux Jeux du Canada. Elle avait poursuivit sa lancée avec une quatrième position aux Championnats du monde junior.

Au cours de sa courte carrière sur l'équipe nationale, Marie-Eve a gagné deux Championnats du monde junior, deux Championnats canadien et plusieurs médailles sur le circuit de la Coupe du monde.

Marie-Eve se consacrera maintenant à ses études en psychologie, débutées en septembre dernier à l'Université de Montréal.