Mark Nielsen et Sarah Smith gagnent les 500 mètres aux essais de la Coupe du monde de patinage de vitesse

Mark Nielsen, de Calgary, et Sarah Smith, de Medicine Hat, en Alberta, ont décroché leur laissez-passer pour les compétitions de la Coupe du monde du mois prochain avec des victoires, mercredi, dans les 500 m des essais de la Coupe du monde de sprint de patinage de vitesse sur longue piste.

Au 500 m masculin, Nielsen, qui se remet d'une blessure à un genou, a terminé premier des deux courses avec un temps combiné de 1:11,810 minute. Sterling Sobczak, de Winnipeg, a terminé deuxième en 1:12,570 et Brock Miron, de Calgary, troisième en 1:12,660.

«J'étais très prudent avec le genou dans les premiers 50 m des deux courses, a dit Nielsen, âgé de 25 ans, deuxième au classement du 100 m de la Coupe du monde de l'an dernier. Cela explique probablement pourquoi mes départs n'étaient pas aussi bons qu'habituellement. Mais je me suis laissais aller par la suite. Malgré tout je ne me sentais pas complètement confortable en piste.»

Nielsen, Sobczak et Miron ont décroché les trois dernières places disponibles pour le Canada au 500 m pour les Coupes du monde du mois prochain à Nagano, au Japon et à Harbin, en Chine. Le champion du monde Jeremy Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, et James Monson, de Winnipeg, étaient préqualifiés. Wotherspoon et Monson n'ont pas patiné mercredi.

Mike Ireland, de Winnipeg, a laissé sa place en Coupe du monde à cause d'une blessure.

Au 500 m féminin, Smith a terminé première avec un temps combiné de 1:19,990, décrochant la victoire dans la deuxième course. Danielle Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, a terminé deuxième en 1:20,990 et Christine Nesbitt, de London, en Ontario, troisième en 1:22,140.

«C'est un grand soulagement de décrocher la place, a dit Smith, âgée de 25 ans, qui a participé à deux Coupes du monde l'an dernier. Je suis pas mal satisfaite de mes temps si on tient compte qu'il est encore tôt dans la saison. L'an dernier a été une expérience d'apprentissage pour moi et je veux aller plus loin cette saison.»

Smith et Wotherspoon ont décroché les deux places disponibles pour la Coupe du monde dans cette épreuve et elles se joignent à Krisy Myers, de Lloydminster, en Saskatchewan, Kim Weger, de Régina, et Shannon Rempel, de Winnipeg. Weger a gagné le premier 500 m, mercredi, mais n'a pas participé au deuxième 500 m.

La compétition se poursuivra jeudi avec les 1000 m masculin et féminin. L'action débutera à 13 h, heure locale, à l'Ovale olympique.