Mathieu Turcotte et Kalyna Roberge décrochent des victoires aux 500 m aux sélections olympiques courte piste Bell

Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, et Kalyna Roberge. de Ste-Étienne-de-Lauzon au Québec, ont remporté des victoires aux 500 m, vendredi, aux sélections olympiques courte piste Bell.

Au 500 m masculin, Turcotte a inscrit un temps de 42,212 secondes en prenant la tête dans le dernier virage. François-Louis Tremblay, de Boucherville, au Québec, a terminé deuxième en 42,288 et Éric Bédard, de Sainte-Thècle, au Québec, troisième en 42,290. Jonathan Guilmette, de Montréal, gagnant du 1500 m de jeudi, a pris le quatrième rang en 42,442 et Richard Shoebridge, de Cambridge, en Ontario, le cinquième dans la finale en 42,584.

«Mon expérience devrait être un avantage pendant toute cette compétition, a dit Turcotte, âgé de 28 ans, double médaillé aux Jeux de Salt Lake City 2002, qui en est à sa huitième saison dans l’équipe nationale. Je suis très patient et cela a été probablement la clé pour moi aujourd’hui. J’étais désavantagé à la ligne de départ, mais j’ai attendu pour une ouverture.»

Au 500 m féminin, Roberge, championne du monde junior de cette distance la saison dernière, était aussi quatrième au départ et elle a capitalisé sur son occasion de prendre la tête et a gagné en 44,368. Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., a terminé deuxième en 44,682 et Jessica Gregg, d’Edmonton, la fille de l’ancien défenseur de la LNH, Randy Gregg, troisième en 44,683. Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, gagnante du 1500 m, jeudi, a pris le quatrième rang en 45,332.

«Le départ a été féroce, a dit Roberge, âgée de 18 ans. Ce fut une course agressive et j’étais heureuse d’être troisième au début. Je n’ai jamais paniqué. Tout le monde a une chance chez les femmes, mais je tente de ne pas me mettre trop de pression à ce moment-ci afin de conserver ma concentration.»

Les sélections se poursuivront jusqu’au dimanche 11 septembre et détermineront les cinq hommes et les cinq femmes pour l’équipe olympique de courte piste. Les 16 hommes et les 16 femmes s’affronteront sur chacune des distances olympiques (500, 1000 et 1500 m) trois fois au cours de ces sélections. Le meilleur patineur globalement à chaque distance aura une sélection automatique dans l’équipe, tandis que les autres sélections seront basées sur les classements combinés de toute la compétition.

La compétition débute chaque soir à 20 h et le dimanche 4 septembre et le jeudi 8 septembre seront congé. L’équipe sera officiellement annoncé le dimanche soir 11 septembre à la fin des dernières courses.