McLean, Dubreuil et Gélinas-Beaulieu obtiennent des top-10 à la Coupe du monde sur longue piste en Pologne

Quatre athlètes canadiens terminent par ailleurs parmi les trois premiers dans des courses du groupe B

TOMASZÓW, MAZOWIECKI, POLOGNE – Trois athlètes canadiens en longue piste – Heather McLean, Laurent Dubreuil et Antoine Gélinas-Beaulieu – ont obtenu des résultats top-10 dans leurs distances respectives à l'occasion de la deuxième journée de la Coupe du monde de patinage de vitesse de l'ISU #3 disputée à Tomaszow Mazowiecki, en Pologne.

McLean, de Winnipeg, Man., a enregistré son meilleur classement de la saison dans une épreuve du 500m, samedi, alors qu'elle a pris la septième place du 500m(2) en 38,682. Elle a ainsi amélioré son résultat de la veille, alors qu'elle avait fini 11e (39,007) lors du 500m(1).

« J'ai passé cette saison à reconstruire lentement mon approche envers l'entraînement et les courses, a déclaré McLean. Je suis très fière de mon 500m d’aujourd’hui et j’ai hâte à plus de courses cette saison ».

Dubreuil, de Lévis, Qué., a affiché un temps de 35,344 dans le 500m(2) masculin. Bien qu'il s'agissait d'un chrono identique à celui qu'il avait obtenu au 500m(1), il a terminé neuvième plutôt que 12e, comme ç'a été le cas lors de sa course précédente dans cette distance.

 

« C’était une course correcte, a commenté Dubreuil. C’est le départ qui me manque en ce moment. Avec plus de vitesse sur le départ, mon premier tour serait meilleur et par la suite, j'aurais plus d’élan. Je vais peut-être pouvoir espérer des médailles si j’améliore mon départ. »

 

« La semaine prochaine, je vais essayer de corriger techniquement quelques points, mais c’est vraiment physique, a ajouté Dubreuil. Ça va être physiquement que je vais pouvoir gagner du terrain durant le mois et demi qui nous sépare des Championnats du monde. C’est ça que ça va me prendre pour avoir une chance de médaille, ce qui est mon but cette saison. »

Gélinas-Beaulieu, de Sherbrooke, Qué., a inscrit un temps de 1:48,919 au 1500m masculin, ce qui lui a valu la huitième place, mieux qu'à ses deux premières Coupes du monde de la saison. Il avait fini 12e à Obihiro e 15e à Tomakomai. Son coéquipier David La Rue de Saint-Lambert, Qué., a été disqualifié dans la même distance parce qu'il ne portait pas le bon brassard.

« Une huitième place c’est un record de classement pour moi », a dit Gélinas-Beaulieu. « Ma course s’est vraiment bien déroulée. J’ai eu un petit slip pis ma lame à piquer dans la glace lors de mon premier virage, donc mon ouverture n’a pas été le meilleure, mais par la suite j’ai réussi à prendre de la vitesse et garder cette vitesse-là jusqu’à la fin ».

Les Canadiens ont également bien fait dans les courses du groupe B, samedi, alors que quatre athlètes ont mérité des résultats top-3 qui leur permettront d'accéder dans le groupe A en vue de la Coupe du monde de la fin de semaine prochaine aux Pays-Bas.

 

Marsha Hudey de White City, Sask., a terminé au premier rang du 500m(2) féminin en 38,905, tandis que Kaylin Irvine de Calgary, Alb., a suivi en troisième place (39,188).

 

Ivanie Blondin d'Ottawa, Ont., a fini première du 1500m féminin en 1:59,997. Valérie Maltais de Saguenay, Qué., a lancé sa carrière sur le circuit de la Coupe du monde en longue piste en obtenant la septième place en 2:02,229, tandis que sa coéquipière Keri Morrison de Burlington, Ont., a pris la huitième place en 2:02,758.

 

Gilmore Junio de Calgary, Alb., a obtenu la deuxième place (35,587) au 500m(2), tandis qu'Alex Boisvert-Lacroix de Sherbrooke, Qué., a suivi en 10e place (35,959) et Christopher Fiola de Montréal, Qué., en 13e place (36,110).  

 

La compétition se terminera dimanche avec les finales du 5000m féminin, du 10 000m masculin et des épreuves du sprint par équipe. Radio-Canada et CBC Sports webdiffuseront la compétition en direct à partir de 8h00 (HE).

 

Pour obtenir plus de détails, y compris les liens menant à l'horaire et aux résultats en direct, veuillez consulter https://www.speedskating.ca/fr/evenements/coupe-du-monde-3-lp.