Meilleur résultat en carrière pour Brittany Schussler, de Winnipeg, à une Coupe du monde de patinage de vitesse

Le champion du monde de sprint Joey Cheek a remporté le 500 m et a terminé deuxième derrière son coéquipier américain Shani Davis au 1000 m, samedi, tandis que Brittany Schussler, de Winnipeg, a terminé pour la première fois de sa carrière parmi les 10 premières à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste.

Les membres de l’équipe olympique canadienne ne participent pas à cette compétition et s’entraînent présentement en Allemagne en prévision des Jeux qui débuteront dans deux semaines à Turin.

Anni Friesinger, d’Allemagne, a largement dominé ses rivales au 1000 m féminin avec un temps de 1:16,36 minute dans des conditions idéales sur la piste extérieure. Elle a battu Aki Tonoike, du Japon, par 1,75 seconde.

Schussler, qui était jumelé à Tonoike, a terminé neuvième en 1:19,64 pour obtenir son meilleur résultat à vie sur le circuit de la Coupe du monde. Sarah Smith, de Calgary, a terminé 20e.

«Je sais que toutes les meilleures n’étaient pas ici, mais cela n’enlève rien à l’excitation que je ressens avec un si bon résultat, a dit Schussler, âgée de 20 ans, une substitut de l’équipe olympique. Mon dernier tour a été très solide, un des meilleurs de la journée. Donc cela me donne beaucoup de confiance.»

Davis a devancé Cheek par 0,06 de seconde pour gagner le 1000 m en 1:09,26 minute. François Olivier-Roberge, de St-Nicolas, au Québec, semblait aussi se diriger vers une place parmi les 10 premiers, mais a accroché un bloc vers la fin, a chuté et a terminé 19e. Vincent Labrie, de Sainte-Foy, au Québec, et Jean-René Bélanger, de Sherbrooke, au Québec, ont terminé troisième et quatrième de la course du groupe B.

«J’avais une course exceptionnelle, mais je n’ai pas bien exécuté le dernier virage et j’ai passé en plein sur le bloc, a dit Olivier-Roberge. Donc globalement je suis très heureux de la course. Je patinais avec de nouvelles lames et elles ne me laissaient pas tourner comme je le voulais.»

Cheek, qui participera aux 500, 1000 et 1500 m aux Jeux olympiques de Turin, a battu Yuya Oikawa, du Japon, au 500 m par 0,32 de seconde. Il a terminé en 35,11. Dans la groupe B, Bélanger a terminé troisième, Labrie sixième et
Olivier-Roberge 10e.

Chiara Simionato, d’Italie, a gagné le 500 m en 38,51, tandis que la meneuse de la Coupe du monde, Jenny Wolf, d’Allemagne, s’est classée deuxième. La championne du monde de sprint, Svetlana Zhurova, de Russie, a terminé quatrième. Smith a terminé 14e et Schussler 18e.

Jeremy Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, qui est avec ses coéquipiers olympiques en Allemagne et qui n’a pas participé aux deux dernières Coupes du monde, occupe le troisième rang du classement du 500 m dans la Coupe du monde, à seulement 20 points du meneur, Kang-Seok Lee, de Corée du Sud. Au 1000 m, Wotherspoon est cinquième.

Une autre série de courses de 500 et de 1000 m masculins et féminins auront lieu dimanche.