Mise à jour sur les compétitions - 8 janvier

 

Étant donné que la situation en lien avec la COVID-19 évolue très rapidement depuis quelques semaines, le personnel de Patinage de vitesse Canada s’est récemment réuni afin d’examiner à nouveau notre Cadre de planification d’urgence pour les compétitions en ce qui regarde les compétitions à venir.

 Compétitions nationales en février

En raison du fait que la pandémie évolue rapidement, PVC a décidé de préconiser des scénarios différents en ce qui regarde le report/l’annulation des compétitions prévues en février et mars. Après avoir consulté les hôtes des événements et examiné les paramètres indiqués dans notre Cadre – incluant les dernières tendances en termes du nombre de cas de COVID-19, les directives des autorités locales et provinciales en matière de santé publique, la disponibilité des installations et les modalités d’entraînement pour les participants –, PVC a pris la décision difficile d’annuler la Coupe Canada courte piste 2 et les Championnats canadiens jeunesse longue piste qui étaient prévus en février. Nous étudions la possibilité de reporter la Coupe Canada Cup longue piste 3 à une date ultérieure en mars et nous communiquerons plus de détails à ce sujet dès que ce sera possible.

Bien que nous espérions vivement tenir ces événements dans un contexte sécuritaire, nous sommes confrontés à des défis importants en raison du nombre croissant de cas de COVID-19 et du fait que le variant Omicron se transmette facilement. Le meilleur scénario dans ces circonstances difficiles consiste à réduire le niveau de risque pour tous en suivant les directives de la santé publique de nos provinces hôtesses et d’éviter de se rassembler dans le cadre de compétitions à ce moment-ci.

Tous les bulletins de Haute performance affectés par le report ou l’annulation de compétitions nationales seront mis à jour et communiqués dès que possible.

 Compétitions nationales en mars

Le personnel de PVC travaillera de concert avec les hôtes des événements prévus en mars afin de suivre l’évolution des conditions qui devront être en place pour pouvoir tenir des événements qui seront réussis. Nous nous engageons à communiquer d’autres décisions concernant tous les événements prévus en mars et ce, d’ici le 4 février.

 Participation aux Championnats du monde juniors

Quand nous avons examiné les paramètres indiqués dans notre Cadre en les appliquant à la participation aux événements internationaux, il est devenu évident que ce ne serait pas sécuritaire de demander à des athlètes d’âge junior d’aller disputer des compétitions à l’étranger à ce moment-ci. En raison du risque élevé de propagation associé au variant Omicron et des conséquences que cela aurait si un athlète devait obtenir un résultat positif à la suite d’un test effectué à l’étranger, PVC a pris la décision difficile de renoncer à sa participation aux Championnats du monde juniors de patinage de vitesse de l’ISU, prévus du 28 au 30 janvier en Autriche.

Nous comprenons qu’il s’agit là d’une nouvelle qui est indéniablement décevante pour nos juniors qui aspirent à représenter le Canada à l’échelle internationale, mais nous devons continuer de prioriser la santé et la sécurité à ce moment-ci. Nous avons examiné différents scénarios afin d’offrir aux athlètes d’âge junior des possibilités d’entraînement et de compétition significatives dans les prochains mois, notamment en désignant une équipe junior en vue d’événements en mars (si possible) et en organisant des camps d’entraînement offerts exclusivement à nos patineurs juniors. Plus de détails à ce sujet seront communiqués sous peu par notre programme de Haute performance.

Nous passerons en revue la participation aux Championnats du monde juniors courte piste de l'ISU, qui devraient avoir lieu au début du mois de mars, au cours des prochaines semaines.

 Défi PVC

Un des éléments positifs de la COVID-19 jusqu’ici, ç’a été de constater à quel point PVC a pu se connecter à la communauté du patinage de vitesse en mode virtuel d’un océan à l’autre. Encore une fois cette année, nous allons organiser un Défi PVC afin d’amener nos patineurs à participer à une compétition amicale contre leurs pairs ailleurs au pays. En se fondant sur le succès du défi virtuel de l’an dernier et en intégrant les commentaires de notre groupe de travail des compétitions, nous espérons que cette activité aidera les OSPT et les clubs à motiver leurs athlètes à atteindre leurs objectifs personnels dans le sport malgré les défis associés à la pandémie. Plus de détails sur le Défi PVC vous seront communiqués prochainement !