Monette et Goulet-Nadon remportent les courses de 1500 m aux championnats canadiens ouverts de patinage de vitesse sur courte piste

Jean-François Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, a remporté une finale masculine pleines de rebondissements, tandis qu’Amélie Goulet-Nadon, de Laval, au Québec, a donné tout ce qu’elle avait dans sa victoire, dans les courses de 1500 m, vendredi, aux championnats canadiens ouverts de patinage de vitesse sur courte piste.

La compétition aidera aussi à déterminer l’équipe canadienne qui participera aux championnats du monde plus tard ce mois-ci.

Dans le 1500 m masculin, trois des sept finalistes ont chuté et Monette est sorti vainqueur avec un temps de 2:14,53 minutes. Andrew Lahey, d’Ottawa, a obtenu une médaille d’argent surprise en 2:14,74, tandis que Frederic Blackburn, de Montréal, double médaillé olympique aux Jeux de 1992, a pris le troisième rang en 2:15,16.

«C’était une course rapide et plusieurs patineurs étaient fatigués à la fin, ce qui a provoqué les chutes, a analysé Monette, qui a remporté le titre du 500 m de la Coupe du monde cette saison et qui a réussi un record personnel en demi-finale. J’ai pu éviter tout cela. Mais j’ai réussi à bien me positionner et j’ai pu profiter de mes ouvertures.»

Certains des favoris, comme les médaillés olympiques Jonathan Guilmette, de Montréal, François-Louis Tremblay, de Boucherville, au Québec, et Éric Bédard, de Sainte-Thècle, au Québec, ne se sont pas qualifiés pour la finale.

Dans le 1500 m féminin, Goulet-Nadon a démontré pourquoi elle avait remporté trois titres de la Coupe du monde cette saison en gagnant de façon décisive en 2:24,97. Tania Vicent, de Montréal, a terminé deuxième en 2:26,14 et Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., troisième en 2:26,33.

«Physiquement je me sens très fatiguée, a commenté Goulet-Nadon, âgée de 20 ans. Nous venons tout juste de terminer la Coupe du monde et maintenant nous devons revenir pour une autre très importante compétition. J’ai de la difficulté à mettre mes jambes en marche. Il y a beaucoup de stress parce qu’il y a beaucoup en jeu et que nous avons beaucoup de profondeur ici.»

La compétition se poursuivra samedi avec les courses de 500 m.


Résultats

Hommes

1,500: 1. Jean-François Monette, Pointe-aux-Trembles, 2 :14.53; 2. Andrew Lahey, Ottawa, 2 :14.74; 3. Frédéric Blackburn, Montréal, 2 :15.16; 4. Mathieu Turcotte, Sherbrooke, 2:25.38; 5. Charles Hamelin, Ste-Julie, 2:27.86; 6. Jeff Scholten, Fredericton, 2:28.66; 7. Mathieu Giroux, Pointe-aux-Trembles, 2:35.22

Femmes

1,500 : 1. Amélie Goulet-Nadon, Laval, 2 :24.97; 2. Tania Vicent, Montréal, 2 :26.14; 3. Alanna Kraus, Abbotsford, B.C., 2 :26.33; 4. Annie Perreault, Rock Forest, 2:27.16; 5. Amanda Overland, Cambridge, Ont., 2:27.62; 6. Émilie Nadeau-Benoit, Montréal, 2:27.73.