Pascal Dion, Courtney Sarault et Kim Boutin accèdent au podium à la Coupe du monde sur courte piste en Hongrie

Dion rafle sa première médaille en carrière au 1500m ; Boutin foule le podium à l’échelle internationale pour la première fois depuis la saison 2019-2020

DEBRECEN, HONGRIE – L’équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste a démarré la Coupe du monde disputée à Debrecen sur les chapeaux de roue, samedi, alors que Pascal Dion, Courtney Sarault et Kim Boutin ont tous décroché une médaille.

Dion est allé chercher la médaille d’argent au sein d’un peloton de huit patineurs en finale du 1500m masculin, ce qui lui a valu d’obtenir sa première médaille de la Coupe du monde en carrière dans cette distance. Le Montréalais de 27 ans (2:13,048) et l’éventuel médaillé d’or, le Chinois Ren Ziwei (2:12,910), se sont livré une chaude lutte, s’échangeant plusieurs fois la position de tête devant le peloton, tandis que le Sud-Coréen Park Jang Hyuk (2:13,125) a fini tout près d’eux en troisième place.

Le patineur canadien Charles Hamelin (Sainte-Julie, Qué.) était lui aussi en lice pour une médaille au 1500m et il a pris la sixième place à sa première finale A de la saison de la Coupe du monde.

Les femmes ont quant à elles ajouté deux médailles au total que l’équipe canadienne a récolté samedi.

Sarault a bien bataillé pour obtenir le bronze au 1500m. La patineuse de 21 ans, qui s’est trouvée à l’arrière du peloton pendant une bonne partie de la course, a dépassé deux athlètes dans le dernier tour pour aller chercher une place sur le podium. Son temps de 2:23,118 lui a valu le troisième rang derrière la Sud-Coréenne Yubin Lee (2:23,101) et la Néerlandaise Suzanne Schulting (2:23,009).

C’était la deuxième médaille que remportait l’athlète de Moncton dans cette distance cette saison, elle qui a décroché l’argent à l’occasion de l’étape disputée le mois dernier à Beijing.

Boutin a ensuite raflé une médaille de bronze à son tour dans le 500m féminin pour ainsi revenir sur le podium à l’échelle internationale pour la première fois depuis qu’elle a remporté cinq médailles d’or de suite en Coupe du monde dans cette distance en 2019-2020.

La Sherbrookoise de naissance (42,860) a été en tête durant les trois premiers tours de la course après avoir connu un très bon départ, mais elle a ensuite été dépassée par Schulting (42,566) et l’Italienne Arianna Fontana (42,801) après que sa lame ait glissé dans l'un des droits. La Canadienne de 17 ans Florence Brunelle (Trois-Rivières, Qué.) a terminé au pied du podium avec une quatrième place, son meilleur résultat en carrière après qu’elle eut pris la 11e place à chacune des deux premières étapes de la Coupe du monde de la présente saison.

Au relais, les équipes canadiennes ont conclu la journée de compétition sur une bonne note, se qualifiant pour leurs finales A respectives en affichant de bonnes performances en demi-finales.

La Coupe du monde de Debrecen prendra fin dimanche avec les finales du 1000m, ainsi que les relais chez les hommes, chez les femmes et dans la catégorie mixte. Les courses seront webdiffusées en direct sur CBC Sports à compter de 8h00 HE.

Ce qu'ils ont dit

  • « J’ai eu beaucoup de plaisir aujourd’hui. Ça m’a fait du bien de voir à nouveau jusqu’à quel point je peux aller vite. Je me sentais très bien sur la glace et j’ai fait des bons départs. En finale, j’ai perdu l’équilibre – je suis arrivée au bout de ma lame gauche et j’ai glissé un peu – et ensuite je me suis accrochée avec Arianna (Fontana). Ce sont des choses qui arrivent. Je suis contente de la façon dont j’ai abordé ma course en finale ; dans les années passées, j’étais beaucoup plus nerveuse et j’avais moins de plaisir à courser dans ce genre de situation. » - Kim Boutin

  • « Je trouve que j’ai manqué un peu de confiance en vue de cette course. Je penchais pour la stratégie que j’avais utilisée dans le 1500m à la Coupe du monde précédente, ce qui n’était probablement pas la meilleure des idées. Je savais que la finale A allait être très difficile et rapide et j’aurais dû tenter quelque chose pour me placer plus à l’avant plus tôt parce que je pense que ça m’aurait aidée à obtenir un meilleur classement. J’avais encore les jambes qu’il fallait à la fin mais malheureusement, j’étais coïncée dans un endroit difficile derrière. C’est dommage, mais je suis quand même fière de mon résultat et de la façon j’ai pu bien réagir malgré tout le chaos qu’il y avait. » - Courtney Sarault

  • « Une première médaille au 1500m c’est exceptionnel, surtout une médaille d’argent. Mes meilleures performances dans les dernières années, c’était au 1500m. J’avais eu plusieurs 4e positions, donc ça fait du bien d’aller finalement chercher une médaille dans cette distance. Je savais que j’avais les jambes pour le faire, mais ilfallait juste que l’exécution soit là. » - Pascal Dion

Résultats

Femmes

  • Courtney Sarault 3e au 1500m
  • Danaé Blais 28e au 1500m
  • Camille de Serres-Rainville 43e au 1500m 
  • Kim Boutin 3e au 500m
  • Florence Brunelle 4e au 500m
  • Alyson Charles 7e au 500m

Hommes

  • Pascal Dion 2e au 1500m
  • Charles Hamelin 6e au 1500m
  • Steven Dubois 38e au 1500m
  • Steven Dubois 11e au 500m
  • Jordan Pierre-Gilles 15e au 500m
  • Maxime Laoun 18e au 500m

Ressources