Patinage de vitesse Canada désigne l’Entraîneur, Officiel, Bénévole et Partenaire de l’année

La Ville de Rivière-du-Loup est nommée Partenaire de l’année; Debby Fisher, Marc Poulin et Danielle Ferland sont les récipiendaires des prix nationaux pour leur contribution au patinage de vitesse

OTTAWA, ONTARIO – Patinage de vitesse Canada a dévoilé aujourd’hui l’identité des récipiendaires des prix annuels dans les catégories d’entraîneur, officiel, bénévole et partenaire. Debby Fisher et Marc Poulin,tous deux de Calgary, ont été nommés Entraîneur(e) de l’année et Officiel(le) de l’année, respectivement, tandis que la Sherbrookoise Danielle Ferland est la lauréate de cette année pour le Prix de Bénévole de l’année. Par ailleurs, la Ville de Rivière-du-Loup a reçu le Prix du Champion sportif à titre de Partenaire de l’année.

Prix Jack Walters (Entraîneur(e) de l’année): Debby Fisher

Le Prix Jack Waltersremis à l’Entraîneur de l’année est présenté à un(e) entraîneur(e) qui a fait preuve d’un leadership soutenu dans un cadre de son travail d’entraîneur au niveau communautaire ou en haute performance, et qui s’est impliqué(e) de façon importante et à long terme au niveau national, provincial, régional ou en club.

Le prix d’Entraîneur(e) de l’année a été attribué cette année à Debby Fisher, de Calgary, un chef de file respecté qui a contribué d’innombrables fois à la communauté du patinage de vitesse aux niveaux local, provincial et national au fil des trois dernières décennies. Debby est une bâtisseuse honorée du Temple de la renommée de Patinage de vitesse Canada (2005) et elle a aidé à élaborer le programme de formation des entraîneurs de l’organisation il y a près d’une décennie. À titre d’actuelle directrice technique de l’Association de patinage de vitesse de Calgary (CSSA), elle a consacré énormément de temps à agir comme mentor auprès des autres membres du personnel d’entraîneurs, tout en continuant à livrer une programmation sur glace aux athlètes. Elle a aussi joué un rôle de leadership dans le développement d’un nouveau club dans la communauté de Seton qui se trouve tout près, offrant à ses bénévoles du mentorat et des conseils techniques. La dernière saison a été plutôt difficile pour la CSSA, qui a dû surmonter des défis en lien avec la COVID-19 et la fermeture de l’Anneau olympique, laissant les membres de l’Association sans surface où s’entraîner. Debby a rallié les membres du personnel d’entraîneurs et supervisé l’élaboration d’un programme d’entraînement en ligne, qui a été bonifié d’entraînements sur glace et sur patins à roues alignées[1]  à d’autres endroits, quand c’était possible. Le club a eu droit aux louanges de ses membres pour sa flexibilité et sa capacité d’adaptation, ce qui a permis aux enfants de continuer à s’impliquer et à s’entraîner toute l’année durant malgré la pandémie.

Prix René Marleau (Officiel(le) de l’année): Marc Poulin

Le Prix René Marleauremis à l’Officiel(le) de l’année est présenté à un(e) officiel(le) qui a fait preuve d’un leadership soutenu dans un cadre de son travail d’officiel et qui s’est impliqué(e) de façon importante et à long terme au niveau national, provincial, régional ou en club.

Le prix d’Officiel(le) de l’année est allé cette année à Marc Poulin, de Calgary, un juge au départ de niveau international en longue piste qui est régulièrement présent aux événements nationaux tenus un peu partout au pays. Marc a été le fer lance de l’adoption d’une formation en ligne pour les officiels canadiens au cours de la dernière saison après avoir réalisé que ceux-ci n’auraient pas l’occasion de prendre part à des compétitions en raison de la pandémie de la COVID-19. Il savait que c’était important pour eux de rester alertes et prêts à officier en vue du moment où les compétitions reprendraient. Dans le cas de la clinique pour les juges au départ en longue piste, il a aidé à assurer la présence de deux membres de l’ISU à titre de conférenciers. En plus de son rôle d’officiel de haut niveau, Marc s’implique aussi au niveau administratif auprès de Patinage de vitesse Alberta, où il occupe le poste de vice-président du développement des patineurs, ainsi qu’avec le Club de patinage de vitesse des Grizzlies de Calgary, où il est membre non désigné au sein du Conseil d’administration.

Prix Jean Grenier (Bénévole de l’année): Danielle Ferland

Le Prix Jean Grenierest attribué à un(e) bénévole ou administrateur(trice) qui se distingue en raison de sa contribution inestimable à l’amélioration du patinage de vitesse au Canada. Les récipiendaires de ce prix sont les héros obscurs qui travaillent sans relâche à la planification de compétitions, de cliniques ou d’événements afin d’aider à sensibiliser les gens, à promouvoir la participation et à stimuler le développement des athlètes.

Le prix de Bénévole de l’année va cette année à Danielle Ferland, l’actuelle présidente du Club de patinage de vitesse de Sherbrooke. Danielle fait partie du Conseil d’administration du club depuis deux ans mais elle a commencé à faire du bénévolat pour l’organisation dès le moment où sa fille s’est inscrite, il y a six ans. Elle a récemment complété sa première année à titre de présidente du club; une année marquée par les défis en lien à la COVID-19 où il a fallu faire preuve de beaucoup de souplesse, de détermination, de leadership et d’ingéniosité, en plus d’avoir une grande capacité d’adaptation. Même si les mesures de santé publique changeaient rapidement, Danielle a été en mesure de mobiliser les autres administrateurs et les entraîneurs du club pour continuer d’améliorer l’offre en programmation, qui est passée d’un mode d’entraînement à l’extérieur à l’entraînement individuel en mode virtuel. Grâce à son leadership, le club a pu offrir à ses membres une programmation sportive adéquate tout au long de l’année. La vie professionnelle de Danielle fait en sorte qu’elle est toujours fort occupée, mais ça ne l’empêche pas de profiter de ses temps libres pour jouer un rôle-clé au sein du club. Ce niveau d’implication montre à quel point elle accorde de l’importance à la prochaine génération, à son développement et à son essor. Compte tenu de tous les défis que le club a dû affronter au cours de la dernière saison, il aurait été très facile d’abandonner mais Danielle a fait plus que sa part pour s’assurer que les patineurs aient accès à un milieu d’entraînement de qualité tout au long de cette période difficile.

Prix du Champion sportif (Partenaire de l’année): Ville de Rivière-du-Loup

LPrix du Champion sportif (Partenaire de l’année) est décerné à un commanditaire, supporteur ou partenaire qui a fait preuve d’un engagement soutenu pour l’avancement du patinage de vitesse au Canada au niveau national, provincial, régional ou en club.

Cette année, nous reconnaissons la Ville de Rivière-du-Loup qui, depuis 50 ans, soutient les activités du Club de patinage de vitesse des Loupiots en tant que partenaire pour d’innombrables événements, camps de développement ainsi que championnats nationaux, provinciaux et régionaux. Dans la dernière année, le partenariat exemplaire avec la ville s’est poursuivi en vertu d’un soutien à l’endroit des deux principaux projets du club: le développement d’un programme longue piste et la construction d’une patinoire aux dimensions olympiques pour le courte piste. Malgré l’incertitude attribuable à la pandémie, la ville s’est engagée à investir un montant de 9,5 millions de dollars pour transformer un de ses arénas et y installer une patinoire olympique dédiée au patinage de vitesse ainsi qu’au patinage artistique. La ville a aussi été un partenaire formidable tout au long de pandémie de la COVID-19 en travaillant aux côtés du club pour trouver des solutions qui permettraient aux membres de continuer à s’entraîner malgré le fait que les mesures et les protocoles du gouvernement en matière de santé publique changeaient rapidement. Grâce à leur approche proactive et souple, les Loupiots ont été en mesure d’offrir une programmation sur glace du mois de juillet 2020 jusqu’en avril 2021 et ce, sans interruption.

Prix d’excellence des entraîneurs: Patti Walsh, Clement Cauchon, Gregor Jelonek

Le Prix d'excellence des entraîneursest remis à ceux et celles qui ont contribué de façon importante au patinage de vitesse dans le cadre de leur travail d’entraîneur(e). Les récipiendaires de cette année sont Patti Walsh (Ont.), Clément Cauchon (Qué.) et Gregor Jelonek (Qué.).

Prix d’excellence des officiels: Rick Hunt, Michel Dumont

Le Prix d'excellence des officiels Guy Marcouxest attribué à ceux et celles qui ont contribué de façon importante au patinage de vitesse dans le cadre de leur travail d’officiel(le). Les récipiendaires de cette année sont Rick Hunt (Ont.) et Michel Dumont (Qué.)

CE QU’ILS ONT DIT

  • « C’est un honneur d’apprendre que j’ai été choisie à titre de récipiendaire du Prix Jack Walters remis à l’Entraîneur(e) de l’année en 2021. C’est tellement plaisant d’être reconnue pour mes efforts, que j’ai investis afin d’améliorer le milieu de patinage et d’entraînement d’athlètes en développement, surtout à l’occasion d’une année aussi difficile. Je tenais absolument à offrir aux patineurs un excellent programme, en faisant preuve de créativité pour trouver des façons de surmonter les nombreux obstacles et les mesures attribuables à la pandémie, ainsi que la fermeture de l’Anneau olympique de Calgary pour un bris mécanique. En tant que directrice technique de la CSSA, j’ai été en mesure d’atteindre mon objectif, avec le soutien total du président, des membres du Conseil, des parents, des patineurs et d’un remarquable personnel d’entraîneurs qui a fait bien plus que son devoir pour s’assurer de faire de la saison un succès. Je tiens aussi à dire que je suis d’autant plus heureuse de recevoir ce prix que Jack Walters a été mon premier mentor en tant qu’entraîneure aussi loin qu’en 1972. J’ai eu la chance d’assister à plusieurs cliniques d’entraîneur de haut niveau animées par Jack dans les premières années de ma carrière d’entraîneure. Vivre ces expériences a contribué à façonner l’approche que j’adopte aujourd'hui comme entraîneure et mentore. » – Debby Fisher, Entraîneur(e) de l’année
  • « C'est avec une grande joie et beaucoup d'humilité que je reçois l'annonce du prix de bénévole de l'année qui m'est décerné par PVC. La saison 2020-2021 a été ponctuée de beaucoup de surprises et de revirements de situation en lien avec la pandémie de COVID-19. Notre Club n'a jamais baissé les bras et a su trouver la meilleure manière de poursuivre les entrainements, peu importe la situation.  Je suis très fière de ce que nous avons réussi à accomplir ensemble dans ce contexte difficile et fière de la mobilisation manifestée par tous et chacun, incluant les patineurs et patineuses.  Mille merci pour cette reconnaissance que me décerne PVC, je le partage sans réserve avec tous les membres du CPVS et particulièrement avec les membres du Conseil d'administration. » - Danielle Ferland, Bénévole de l’année
  • « C’est un honneur et je suis touché par cette marque de reconnaissance très spéciale étant donné que le niveau des officiels est très élevé au Canada. J’aime réellement aider les patineurs à faire de leur mieux, tout en contribuant à notre sport. » – Marc Poulin, Officiel(le) de l’année 
  • « La Ville de Rivière-du-Loup est profondément honorée et reçoit avec grande fierté cette reconnaissance nationale. La pratique sportive fait partie de nos valeurs et nous avons à cœur d’offrir à nos clubs sportifs et notre jeunesse de bonnes conditions pour l’exercer. Je tiens à saluer le travail de notre équipe du Service loisirs, culture et communautaire et tout particulièrement celui de Marc-Émile Dionne. Même au plus fort de la pandémie et malgré toutes les embûches, tous étaient à la recherche de solutions innovantes pour permettre à nos jeunes patineurs de continuer à s’entraîner dans le respect des consignes sanitaires. Alors que nous inaugurerons notre toute nouvelle glace olympique ces prochains jours et que nous tiendrons les prochains Jeux du Québec cet hiver, j’en profite pour lancer l’invitation aux patineurs de vitesse de se donner rendez-vous à Rivière-du-Loup lors d’un prochain championnat canadien. Sachez que vous serez toujours les bienvenus chez nous. » – Sylvie Vignet, mairesse, Rivière-du-Loup