Patinage de vitesse Canada fête une année remplie de succès en nommant ses gagnants de prix pour la saison 2002-2003

Jeremy Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, Cindy Klassen, de Winnipeg, Amélie Goulet-Nadon, de Laval, au Québec, et Jean-François Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, ont été nommés les athlètes de l’année de Patinage de vitesse Canada, samedi, lors de l’assemblée générale annuelle de l’association.

Pour la première fois, cette année, les gagnants des titres d’athlètes de l’année féminine en longue piste et masculin en courte piste reçoivent respectivement les prix Catriona Le May Doan et Marc Gagnon. Ces prix sont renommés en reconnaissance de la contribution exceptionnelle que ces athlètes récemment retraités ont apporté au patinage de vitesse au Canada.

En patinage de vitesse sur longue piste, Wotherspoon a été nommé athlète masculin de l’année à la suite d’une autre saison superbe. Âgé de 26 ans, il n’a perdu qu’une seule course de 500 mètres pendant toute la saison. Il a remporté le titre de champion du monde de sprint pour la quatrième fois en cinq ans, décroché son cinquième titre de la Coupe du monde sur 500 m en six ans, ainsi que le titre de champion du monde du 500 m.

Klassen a obtenu le prix Catriona Le May Doan en tant qu’athlète féminine de l’année sur longue piste alors qu’elle s’est imposée comme la patineuse de vitesse la plus complète au monde. Âgée de 23 ans, elle est devenue la première Canadienne en 27 ans à remporter le titre mondial du combiné. Elle a aussi gagné le titre de la Coupe du monde du 1500 m avec quatre victoires en six courses. Elle a aussi fait beaucoup de bruit sur les courtes distances en terminant deuxième du championnat du monde de sprint et troisième aux championnats du monde du 1000 m.

En patinage de vitesse sur courte piste, Goulet-Nadon a passé comme une tornade et a été nommée athlète féminine de l’année. Âgée de 20 ans et à sa deuxième saison seulement dans l’équipe nationale, elle a remporté les titres de la Coupe du monde des 500 m, 1000 m et 1500 m cette saison. Elle a ajouté une médaille d’argent au 500 m aux championnats du monde.

Monette a obtenu le prix Marc Gagnon en tant qu’athlète masculin de l’année en courte piste. Âgé de 24 ans, il a battu le record du monde masculin du 1000 m et remporté le titre de la Coupe du monde du 500 m. Il a aussi aidé le Canada à gagner le titre mondial par équipe, en plus de décrocher une médaille d’argent dans le relais et une de bronze au 1000 m aux championnats du monde.

Voici les autres récipiendaires de prix:

- Rod Johnston, de Moose Jaw, en Saskatchewan, a été nommé entraîneur masculin de l’année. Il a eu deux patineurs dans l’équipe des championnats du monde juniors et a conduit la Saskatchewan à 12 médailles en longue piste aux Jeux du Canada.

- Gary Roberts, d’Abbotsford, a été nommé l’officiel de l’année. Roberts est chronométreur en chef au club de patinage de vitesse Matsqui Blades, à Abbotsford.

- Roger Fradette, de Chicoutimi, au Québec, a été nommé administrateur de l’année. Fradette est le président de la Fédération de patinage de vitesse du Québec et a été co-président du comité organisateur de la compétition de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l’ISU qui a eu lieu à Chicoutimi en février dernier.

- Le prix John Hurdis a été remis à Gregg Planert, de Calgary. Ce prix est remis à un bénévole qui a apporté une contribution remarquable au patinage de vitesse au niveau national. Planert a été engagé dans le sport comme concurrent, entraîneur, administrateur et technicien depuis 1970.

- Les récipiendaires de la Bourse Peter Williamson, une bourse pour les patineurs prometteurs, sont Mélanie Gagnon, de Montréal, Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec, Marilou Asselin, de Sainte-Foy, au Québec, et Jean-René Bélanger, de Sherbrooke.

- Le prix de la Famille Gagné est allé à la famille MacLeod, de Frédéricton. Il est remis à une famille qui a apporté une contribution remarquable au patinage de vitesse. Les MacLeods: David, Robert, Derrick, Elsie et Mary, sont engagés dans le sport comme athlètes, entraîneurs, administrateurs et officiels.

- Le Québec a remporté le trophée Pat Underhill et l’Alberta le trophée Doreen Ryan Shield en tant que meilleures provinces en courte et longue pistes respectivement dans les compétitions nationales.