Quatre podiums canadiens au terme de la première journée de la finale de Coupe du monde

Weidemann, Blondin, Dubreuil et Fish sont médaillés à Heerenveen

HEERENVEEN (Pays-Bas) – La première journée de la finale de la Coupe du monde de patinage de vitesse de l’ISU a été marquée de succès pour les patineurs canadiens aux Pays-Bas, décrochant quatre médailles du classement général de leur épreuve au terme de la saison 2019-2020. Isabelle Weidemann a pris le deuxième rang dans l’épreuve féminine de distance, tandis qu’Ivanie Blondin a terminé troisième, puis Graeme Fish et Laurent Dubreuil ont chacun respectivement pris le troisième rang de l’épreuve de longue distance et du 1000 mètres.
 
Weidemann (Ottawa, Ont.) a remporté la course du 3000 mètres féminin samedi grâce à un chrono de 3:59.759 pour faire grimper son total à 353 points cette saison, bon pour le deuxième rang du classement général derrière la Tchèque Maria Sablikova (357). Malgré son sixième rang samedi, Blondin (Ottawa, Ont.) a accumulé 314 points cette saison, ce qui lui a valu le troisième rang au classement.
 
Au terme d’une saison de percée où il a remporté le titre des Championnats du monde sur 10 000 m, Fish (Moose Jaw, Sask.) s’est aussi fait une place sur le podium du classement général de la Coupe du monde pour la première fois de sa carrière, prenant le troisième rang avec un total de 306 points. Le Néerlandais Patrick Roest, qui a remporté toutes les épreuves de distance auxquelles il a participé cette saison sur le circuit de la Coupe du monde, a mis la main sur le titre avec une récolte de 360 points, tandis que le Russe Danila Semerikov s’est classé deuxième grâce à ses 323 points.
 
Samedi, Fish a repris le deuxième rang de la course du 5000m derrière Roest avec un chrono de 6:12.830. Le Canadien Ted-Jan Bloemen, qui a pris le quatrième rang du classement général, a décroché la médaille de bronze de la finale de Coupe du monde de l’épreuve disputée au stade Thialf avec un chrono de 6:13.721.
 
S’étant établi comme un spécialiste du 500 mètres, Laurent Dubreuil a connu du succès sur 1000 mètres cette saison. Son chrono de 1:08.118 l’a hissé au deuxième rang de la distance samedi, bon aussi pour le troisième rang du classement général de la saison avec 251 points. Les Néerlandais Thomas Krol (294 points) et Kai Verbij (272) ont complété le podium de samedi et du classement général.
 
Dubreuil (Lévis, Que.) a aussi pris le deuxième rang au 500 mètres de cette étape finale de la Coupe du monde, lui permettant de grimper au sixième rang du classement général avec une course a faire. Son chrono de 34.416 secondes samedi lui a permis de monter sur le podium aux côtés du Japonais Tatsuya Shinhama, champion du monde de sprint cette saison, puis du Coréen Joon-Ho Kim.

La finale de la Coupe du monde de l’ISU est la dernière compétition internationale de patinage de vitesse de la saison et prendra fin dimanche avec les épreuves du 1500 m, le deuxième 500 m et les épreuves de départ de masse chez les hommes et chez les femmes. CBC Sports webdiffusera les courses en direct à compter de 7 h HE.

COMMENTAIRES

« Mon objectif aujourd’hui était de sortir, d’être agressive et de corriger quelques erreurs que j’ai commises le week-end dernier sur 3000 m (aux Championnats du monde toutes distances). Je voulais patiner avec puissance dans les premiers tours après avoir vu les filles s’exécuter dans les premiers duos. Je suis heureuse du résultat et honorée d’être deuxième au classement général. Ma saison s’est un peu déroulée en montagnes russes. J’ai remporté la première et la dernière étape de la Coupe du monde et mes résultats dans les compétitions entre les deux ont été en dents de scie. Je suis heureuse de compléter la saison et d’entrer dans la période estivale dans la bonne direction.  »

– Isabelle Weidemann

« Le 500 mètres s’est bien passé. J’ai fait quelques erreurs et je n’avais pas un très bon sentiment quand je patinais. Mon temps était (quand même) parmi les meilleurs réalisés ici à Heerenveen. Je pensais en avoir un peu encore à offrir et je savais que j’avais des chances pour le 1000 mètres. Mon premier tour a été vraiment quelque chose, car il a été le plus rapide de l’histoire de cette patinoire. Me retrouver au troisième rang du classement général me permet de terminer la plus belle journée de ma carrière en beauté. »

– Laurent Dubreuil