Record du monde pour le Canada en relais à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Le Canada a débuté la saison de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste avec un coup d’éclat, vendredi, quand il a battu son record du monde du relais 5000 m masculin dans la première ronde.

Les Canadiens, avec Jonathan Guilmette, de Montréal, Jeff Scholten, de Fredericton, Éric Bédard, de Sainte-Thècle, au Québec, et Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, ont réussi un temps de 6:43,667 pour éclipser leur précédent record de 6:43,730, aussi établi à Calgary, le 14 octobre 2001. Le Canada s’est aussi qualifié pour la demi-finale du relais, samedi.

«Nous savions que nous étions capables de le battre, a déclaré Scholten, actuel détenteur du record du monde du 500 m. Nous l’avons approché à l’entraînement cette semaine et je pense que tout le monde, présentement, est très heureux. L’important est que nous avons eu un très bon départ et les premiers temps de passage ont démontré que nous pouvions battre le record.»

Au 1500 m masculin, Seung-Jae Lee, de Corée du Sud, a été le vainqueur en 2:17,512 minutes. Son compatriote et champion du monde Hyun-Soo Ahn, âgé de 17 ans, a terminé deuxième en 2:17,648 et le champion olympique Apolo Anton Ohno, des États-Unis, a remporté la médaille de bronze en 2:17,742.

Scholten et Jean-François Monette, de Pointes-aux-Trembles, au Québec, ont été éliminés en demi-finales et ils terminent au huitième et 16ème rang respectivement. Guilmette a été disqualifié dans sa première course.

Au 1500 m féminin, la championne du monde junior Chun-Sa Byun, de Corée du Sud, a été la gagnante en 2:39,459. Meng Wang, de Chine, a terminé deuxième en 2:39,978 et la championne européenne Evgenia Radanova, de Bulgarie, troisième en 2:40,543.

La triple championne de la Coupe du monde de l’an dernier, Amélie Goulet-Nadon, de Laval, au Québec, et Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario, ont été éliminées en demi-finales et elles terminent au huitième et 18ème rang respectivement. Tania Vicent, de Montréal, a été disqualifiée dans sa première course.

«Je ne me sentais pas totalement prête, a declare Goulet-Nadon, 20 ans, qui s’est foulé un genou à l’entraînement en septembre. La blessure a affecté ma préparation et c’était évident ce soir. Mais pendant la course je n’ai ressenti aucune douleur.»

Le Canada s’est qualifié pour la demi-finale du relais féminin de 3000 m terminant premier dans sa vague en 4:22.820. Les patineuses canadiennes étaient Goulet-Nadon, Overland, Vicent et Anne Maltais, de Montréal.

La compétition se poursuivra samedi avec les 500 m masculin et féminin.