Record du monde pour Scholten, victoires pour Goulet-Nadon et Guilmette

Amélie Goulet-Nadon, de Laval, au Québec, et Jonathan Guilmette, de Montréal, ont été les vainqueurs des courses de 500 m, samedi, aux championnats canadiens ouverts de patinage de vitesse sur courte piste.

Jeff Scholten, de Fredericton, a aussi battu son record du monde du 500 m masculin lors des rondes préliminaires.

Au 500 m masculin, Jonathan Guilmette, de Montréal, médaillé olympique d’argent, a été le vainqueur en 41,83 secondes, alors qu’Éric Bédard, de Sainte-Thècle, au Québec, a terminé deuxième en 42,05, Darryl Rasmussen, de Prince George, en C.-B., troisième en 42,28, et François-Louis Tremblay, de Boucherville, au Québec, quatrième en 54,36. Scholten a aussi participé à la finale, mais a été disqualifié.

Scholten a battu son record du monde en quart de finale avec un temps de 41,28. Son ancienne marque était de 41,51 établie en 2001.

Au classement général masculin, Jean-François Monette, de Pointe-aux Trembles, au Québec, est premier avec 1130 points. Guilmette est deuxième avec 1086 et Bédard troisième avec 1012.

Au 500 m féminin, Goulet-Nadon, triple championne de la Coupe du monde cette saison, a réussi un temps de 44,31 secondes pour décrocher la victoire. La championne olympique de 1998 Annie Perreault, de Rock Forest, au Québec, a terminé deuxième en 44,77, Tania Vicent, de Montréal, troisième en 44,83 et Anne Maltais, de Québec, quatrième en 44,84.

Goulet-Nadon est en tête du classement général avec une note parfaite de 2000 points. Vicent est deuxième avec 1482 et Perreault troisième avec 1359.

La compétition servira aussi à déterminer l’équipe qui participera aux championnats du monde plus tard ce mois-ci.

La compétition se terminera dimanche avec les courses de 1000 m et 3000 m à l’Ovale olympique et le tout débutera à 8 h 30.