Sévigny et Robillard réalisent le doublé aux sélections # 3 de l’équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste

Chantale Sévigny et Steve Robillard ont réussi le doublé, samedi, lors de la dernière journée des troisièmes sélections de l’équipe nationale de patinage de vitesse courte piste, qui se déroulaient à Montréal.

Au 1 000 m féminin, Sévigny a mis la main sur sa première victoire de la fin de semaine en devançant Anne Maltais, invaincue durant les deux premiers jours de compétition, et Florence Godon. Quelques minutes plus tard, la Sherbrookoise récidivait au 3 000 m où elle, Maltais et Raphaële Lemieux ont pris un tour d’avance sur leurs concurrentes.

« Aujourd’hui (samedi) je voulais gagner toutes les courses, a révélé Sévigny. Après ma victoire au 1 000 m, ça m’a permis de me donner de la confiance pour le reste de la journée. »

Le coup de poker de Maltais, prendre un tour d’avance, s’est finalement révélé le meilleur des scénarios pour Raphaële Lemieux, deuxième de cette dernière course : « Je prévoyais, même si ce n’était pas sûr, que Anne et Chantale allaient prendre un tour d’avance », a expliqué celle qui a remporté l’or aux derniers Jeux du Canada d’hiver et d’été (en cyclisme). « Dès le début de la course, je me suis positionnée derrière elles et j’ai profité de l’occasion quand elles sont parties. »

Maltais, troisième de l’épreuve a affirmé n’avoir aucun regret : « Je suis contente d’avoir essayé. Je n’avais rien à perdre car ma position dans l’équipe était déjà assurée. Je l’ai fait pour me faire plaisir. »


Steve Robillard en contrôle et Hamelin se faufile


Steve Robillard a été en mesure de mettre de côté sa contre-performance du 500 m de vendredi, où il avait chuté. Au 1 000 m, le Montréalais a brillamment effectué deux dépassements à l’intérieur, alors qu’il restait deux tours à l’épreuve, pour ainsi passer de la troisième à la première position. Charles Hamelin a pris le deuxième rang, alors que François-Louis Tremblay a terminé troisième.

La bataille pour la huitième et dernière place disponible au sein de l’équipe canadienne s’annonçait féroce avant le 3 000 m. Les entraîneurs, calculatrice en main, évaluaient les divers scénarios qui pourraient aider leurs protégés à obtenir l’ultime laissez-passer.

Dès le coup de départ du 3 000 m, le Bouchervillois François-Louis Tremblay a donné le rythme. Vainqueur sur 500 m la veille, Charles Hamelin n’allait pas rater pareille occasion. « Quand j’ai vu François-Louis passer en avant et donner le tempo, je me suis placé derrière lui pour qu’il me coupe du vent », a indiqué le patineur de Ste-Julie qui a mérité sa première sélection nationale. « C’était la course de la fin de semaine qui décidait de la personne qui aurait la dernière place. Cet été, je ne vais pas me laisser aller et je vais m’entraîner comme il le faut. »

Rien n’était joué non plus pour Steve Robillard. « Après le 1 000 m, j’étais encore incertain d’être dans l’équipe. Aujourd’hui j’étais vraiment motivé pour gagner des courses car ça me prenait encore des points. »

Même s’il n’a pas remporté une seule course du week-end de compétition, François-Louis Tremblay a fait preuve d’une belle constance en participant à toutes les finales A. « Le plus important pour moi c’était de bien faire le plus tôt possible parce que j’avais une bonne avance dans les points des deux premières sélections. Aujourd’hui, (samedi) ce n’était plus une formalité. »

Les trois premiers masculin et féminin au cumulatif de ce week-end seront également les trois patineurs qui compléteront l’équipe nationale de la prochaine saison, c’est-à-dire Chantale Sévigny, Anne Maltais et Raphaële Lemieux du côté féminin tandis que Steve Robillard, François-Louis Tremblay et Charles Hamelin complète l'équipe des hommes.

Frédéric Blackburn, septième après les deux premières sélections, inapte à patiner cette fin de semaine, sera évalué dans les prochains jours pour déterminer s’il obtiendra un laissez-passer.


Championnat canadien courte piste par catégorie d’âge 2003


La troisième journée du Championnat canadien par catégorie d’âge 2003 a vu ses premiers triples champions par distance en Denny Morrison, de la Colombie-Britannique (intermédiaire), Nita Avrith, du Québec (intermédiaire), David Gauthier-Dussureault, du Québec (cadet) et Valérie Maltais, du Québec (cadette).

Les champions au classement cumulatif seront connus demain au terme de ce championnat qui se conclura avec les distances de 777m chez les cadets, 1000m chez les juvéniles, 1500m chez les juniors et 3000m chez les intermédiaires.