Shannon Rempel, de Winnipeg, remporte le titre mondial junior combiné de patinage de vitesse

Shannon Rempel, de Winnipeg, est devenue la première Canadienne en 27 ans à remporter le titre combiné des championnats du monde juniors de patinage de vitesse sur longue piste, dimanche, quand elle a terminé première du classement féminin.

Il y a deux semaines, Cindy Klassen, aussi de Winnipeg, a remporté le titre combiné des championnats du monde seniors, mettant aussi fin à une disette canadienne de 27 ans.

«Il est très difficile de croire que j’ai gagné, a déclaré Rempel, âgée de 18 ans, qui a terminé deuxième des championnats nationaux seniors de sprint le mois dernier. Ce fut très difficile cette année de m’entraîner pour les plus longues distances. Il y a eu des fois où je haïssais faire les tours de pistes de plus à l’entraînement, mais présentement je ne pourrais pas être plus heureuse.»

Rempel était en tête du classement général avant le dernier 3000 m de dimanche et elle a terminé septième de cette course pour s’accrocher au premier rang avec 173,346 points. Eriko Ishino, du Japon, qui a remporté le 3000 m, dimanche, ainsi que le 1500 m de samedi, s’est contenté de la deuxième position avec 173,663 points, tandis que Maria Lamb, des États-Unis, a pris la troisième place avec 176,059 points.

«Nous pensions qu’elle était suffisamment forte pour réussir, a déclaré l’entraîneur de l’équipe canadienne Gregg Planert, de Calgary. Avec environ deux tours à faire, elle a vraiment creusé loin en elle parce qu’elle commençait à ralentir un peu. Elle voulait vraiment gagner.»

Rempel a aussi remporté la médaille d’or du 1000 m et celle d’argent du 500 m en fin de semaine.

Brittany Schussler, âgée de 17 ans, de Winnipeg, a décroché la quatrième place du classement général avec 176,389 points. Elle avait aussi terminé quatrième l’an dernier. Marilou Asselin, de Québec, a terminé 14e du classement général.

«Je suis satisfaite de ma performance, a déclaré Schussler, troisième du 1500 m de samedi. Mon objectif ultime était de monter sur le podium, mais j’ai fait de mon mieux. Je connaissais la situation avant le 3000 m. J’ai réussi à conserver ma place au classement général, dont je ne peux être trop déçue.»

Elizabeth Appleby, de Winnipeg, est la seule autre Canadienne à avoir remporté le titre de championne du monde junior de patinage de vitesse, ce qu’elle a accompli en 1976.

Chez les hommes, Remco Olde Heuvel, des Pays-Bas, a été dominant pour remporter le titre combiné avec 161,766 points après avoir terminé deuxième du 5000 m de dimanche. Robert Lehmann, d’Allemagne, vainqueur du 5000 m, a terminé deuxième avec 163,682 points et Seung-Hwan Lee, de Corée du Sud, troisième avec 163,855.

Jay Morrison, de Fort St. John, en C.-B., a terminé huitième du classement général, son jeune frère Denny Morrison 10e et Dustin Johnson, de Moose Jaw, en Saskatchewan, impressionnant avec une huitième position au 5000 m, 13e.

«C’est une première que les six patineurs canadiens se classent parmi les 16 premiers du classement général, a analysé Planert. L’an prochain, cinq d’entre eux seront de retour (incluant Rempel et Schussler) aux championnats du monde juniors. Nos jeunes patineurs ont aussi très bien fait, donc nous aurons probablement une très forte équipe.»

Dans la course de poursuite, les Canadiennes, avec Schussler, Asselin et Shannon Sibold, de Calgary, ont terminé troisièmes. Les hommes, avec les frères Morrison et Justin Warsylewicz, de Régina, ont terminé quatrièmes.