Soutien financier requis pour permettre de continuer la dominance du Canada en patinage de vitesse.

Une formule gagnante pour maximiser les succès

Patinage de vitesse Canada (PVC) et l'Anneau olympique de l'Université de Calgary sont fiers d'annoncer aujourd'hui un nouveau partenariat de trois ans dans le but de maximiser les résultats de podium pour le Canada lors des Jeux olympiques d'hiver de 2006.

PVC a réalisé un investissement important de 1,1 million de dollars, laquelle somme permettra aux patineurs canadiens de jouir du meilleur centre d’entraînement possible et de tirer avantage des toutes dernières nouveautés en ce qui touche les services, les programmes, la science du sport, la recherche et la technologie disponibles aux athlètes.

« Patinage de vitesse Canada est très heureux de cette nouvelle entente de partenariat avec l’Anneau olympique » ajoute le directeur général de PVC, Jean Dupré. « L’Anneau olympique est l’un des meilleurs centres d’entraînement au monde et les programmes de l’Anneau sont une composante clé de nos succès nationaux. Cependant, le Canada est en compétition avec des pays qui ont dix fois nos moyens financiers, et l’équilibre compétitif est menacé sans un engagement financier de la part de nos partenaires. »

Tandis que l’Anneau olympique et Patinage de vitesse Canada partagent une vision d’excellence et de dominance continue dans l’arène de la compétition, les résultats maxima ne peuvent être obtenus que grâce aux ressources financières de tous nos partenaires. Environ 18 millions de dollars en infrastructure sont requis pour mettre à jour les installations vieilles de 17 ans, lesquelles ont été érigées lors des Jeux olympiques d’hiver 1988 à Calgary. De plus, une somme de 2 millions de dollars est requise au niveau du soutien au programme.

« Afin de maintenir nos succès et de progresser sur la scène internationale, nous devons rehausser notre environnement d’entraînement de classe mondiale grâce à la recherche, la technologie et les services aux athlètes », précise le gestionnaire général de l’Anneau olympique, Jacques Thibault. « Sans ce soutien, il sera difficile d’atteindre les résultats prévus. »




Catriona Le May Doan est aussi de cet avis : « afin de me permettre de continuer à être la meilleure, il est critique que l’Anneau olympique continue d’être le meilleur centre d’entraînement au monde. Les partenariats entre les organisations de sport canadiennes et leurs partenaires sont cruciaux pour les patineurs de vitesse de notre pays alors qu’ils continuent d’accumuler les succès. »

Patinage de vitesse Canada est l’organisme directeur responsable de l’avancement et de la croissance du patinage de vitesse au Canada.


- 30 -


Pour de plus amples renseignements:

Jean R. Dupré
Directeur général
Patinage de vitesse Canada
(613) 791-7479


Jacques Thibault
Gérant, l’Anneau olympique
(403) 220-7954