Trois médailles pour le Canada à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Steve Robillard, de Montréal, François-Louis Tremblay, de Boucherville, au Québec, et Amanda Overland, de Cambridge, en Ontario, ont tous remporté une médaille, jeudi, lors de la première journée de la dernière Coupe du monde de la saison de patinage de vitesse sur courte piste.

Au 1500 m masculin, le champion olympique Apolo Anton Ohno, des États-Unis, a remporté la médaille d’or et le titre de la saison de la Coupe du monde de la distance avec un temps de 2:15,353. Robillard a terminé deuxième en 2:15,740 et Tremblay troisième en 2:15,855 pour empêcher les trois finalistes coréens de monter sur le podium.

«C’est une excellente manière d’entreprendre la fin de semaine, a dit Robillard, âgé de 20 ans, à la suite de sa deuxième médaille individuelle cette saison. J’étais heureux d’enfin me qualifier pour la finale. Je n’y ai pas participé souvent cette année. Mais je savais même en ne faisant que regarder des lignes de côtés que je pouvais patiner avec ces gars-là. Cela démontre que nous avons beaucoup de profondeur dans l’équipe canadienne.»

Tremblay, membre de l’équipe de relais championne olympique 2002, traverse une excellente période. La fin de semaine dernière, il a remporté trois médailles individuelles en Coupe du monde, ces premières présences sur le podium en Coupe du monde en deux ans.

«Il est très intéressant que j’ai remporté les quatre médailles dans quatre distances différentes, a analysé Tremblay, âgé de 24 ans. Je ne participe au 1500 m cette fin de semaine que parce que je n’étais pas satisfait de mon 1500 m la fin de semaine dernière. Donc je voulais m’essayer de nouveau afin de me préparer pour les championnats du monde (le mois prochain). Cette fois tout s’est très bien passé.»

Éric Bédard, de Sainte-Thècle, au Québec, a été éliminée en quarts de finale et s’est classé 35e. Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, a pris le troisième rang du classement de l’année au 1500 m de la Coupe du monde.

Au 1500 m féminin, Sun-Yu Jin a conduit la Corée du Sud à un doublé avec un temps de 2:24,225. Soo-Yeon Yeo a terminé deuxième en 2:24,306, tandis qu’Overland a suivi au troisième rang en 2:25,063. Overland a franchi la ligne d’arrivée en quatrième place, mais la Chinoise Meng Wang a été disqualifiée pour avoir poussé Overland au milieu de la course.

«J’ai été complètement sous le choc quand Wang m’a poussée comme cela, a dit Overland, à la suite de sa deuxième médaille individuelle en carrière en Coupe du monde. Ce fut une bonne décision des officiels et il est temps qu’ils commencent à punir les gestes du genre. Je me sentais très bien aujourd’hui et j’étais en grande forme, donc cela fait vraiment plaisir de remporter la médaille.»

Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, et Chantale Sévigny, de Sherbrooke, au Québec, ont été éliminées en première ronde et se sont classées 27e et 33e.

Le Canada a remporté sa première ronde dans les relais masculin et féminin. Chez les femmes, les patineuses canadiennes du relais 3000 m ont été Leblanc-Boucher, Overland, Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., et Annik Plamondon, de Montréal.

Au relais 5000 m masculin, les patineurs canadiens ont été Tremblay, Turcotte, Bédard et Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec.

La compétition se poursuivra jusqu’à samedi.

-30-