Une autre médaille d’or pour Charles Hamelin en Coupe du monde de patinage courte piste

Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) a une fois de plus fait soulever la foule, en remportant l’or du 1000m à la quatrième étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste ISU.

« La foule me donne beaucoup d’énergie ici », s’est-il exclamé après avoir reçu sa médaille. « Ma stratégie était bonne, aucun Coréen n’a réussi à me battre aujourd’hui. Ça me donne confiance. » C’est une septième médaille en coupe du monde cette saison pour l’athlète de Ste-Julie. Les deux autres Canadiens qui étaient en piste au 1000m n’ont pas eu la même veine. Marc-André Monette (Montréal, QC) s’est fait disqualifier en demi-finale, et Jeffrey Scholten (Montréal, QC) n’avait pu passer sa vague de quart de finale.

C’est un peu l’histoire du Canada pour la journée. Du côté féminin, seule Ivanie Blondin (Ottawa, ON) a réussi à se tailler une place en finale. La jeune athlète de 16 ans a terminé 4e du 1500m, comme elle l’avait fait la fin de semaine dernière à sa première participation en coupe du monde. Annik Plamondon (Longueuil, QC) a pour sa part vu son parcours sur 1500m s’arrêter lorsqu’elle a chuté en demi-finale.

Sur 1000m, c’est vers Kalyna Roberge (Ste-Étienne-de-Lauzon, QC) que tous les yeux étaient tournés, après qu’Amanda Overland (Montréal, QC) et Anne Maltais (Québec, QC) aient été éliminées en quarts de finale. Trois fois médaillée à Saguenay, Roberge a eu droit à une vague de demi-finale toute asiatique et s’est vue disqualifiée, après avoir tenté un dépassement risqué.

« C’est toujours difficile derrière les Coréennes, il faut que je parte devant et que je puisse y rester », a expliqué Roberge. « J’avais une bonne stratégie de course, j’ai commis une erreur, mais ça m’aide à prendre de l’expérience. Je dois faire attention et moins revenir vers l’intérieur en effectuant un dépassement. »

Au 1500m chez les hommes, Olivier Jean (Lachenaie, QC) semblait patiner vers une médaille, quand il y a eu quelques accrochages et qu’il a chuté avec quelques tours à faire. Le Canadien a terminé sa course, pour se voir disqualifié à son tour. François-Louis Tremblay (Montréal, QC) avait lui-même été victime d’une chute en demi-finale et il n’avait pu se qualifier.

Les dernières courses de la journée étaient les demi-finales du relais, et le Canada a réussi à se qualifier tant chez les hommes, premiers de leur vague de demi-finale, que chez les femmes, deuxièmes de la leur.

Demain, les douze patineurs canadiens seront de retour sur la glace, pour disputer le 500m, un autre 1500m et les finales de relais. Dix des Canadiens seront assurément des quarts de finale de leur distance respective. Michael Gilday (Territoires du Nord-Ouest) prendra part au repêchage du 1500m le matin, et Annik Plamondon participera au repêchage du 500m.