Une belle fin de Coupe du monde pour les jeunes Québécois

Les jeunes athlètes du Québec ont continué de s’imposer en Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste. Lors de la sixième et dernière étape disputée à Bormio en Italie, la dernière journée des compétitions samedi s’est avérée exceptionnelle : trois médailles pour Steve Robillard, deux pour Charles Hamelin, victoire canadienne au relais 5000 m et une deuxième position au classement général pour Mathieu Turcotte.


Steve Robillard est monté trois fois sur le podium; sur la plus haute marche au terme du relais 5000 m en compagnie d’Éric Bédard, Mathieu Turcotte, et Charles Hamelin, et deux fois pour ses médailles d’argent au 1000m et au 3000 m. Charles Hamelin en a ajouté une de bronze au 1000 m.


« C’est toute une journée que nous venons de terminer », a raconté Robillard à Sportcom de retour à sa chambre d’hôtel. « Je ne sais pas comment expliquer ça, sinon pour dire que je ne ressentais pas de stress au début de la journée. Je m’étais dit que je prendrais une course à la fois et tout a finalement bien fonctionné. C’est surtout une formidable préparation pour les championnats du monde dans quelques semaines. Nous retournons à Montréal pour trois semaines d’entraînement avant de prendre la direction de la Russie pour les championnats du monde par équipes et pour la Suède pour les championnats individuels », a dit le Montréalais de 19 ans.


La médaille d’or au relais 5000 m a été acquise par les quatre Québécois en vertu d’un chrono de 6 :51,069 devant les Chinois (6 :52,619) et les Américains (6 :53,083).


Robillard et Hamelin, au 1000 m, n’ont été devancés que par le Chinois Jiajun Li qui a inscrit un chrono de 1 :24,674. Robillard a suivi avec 1;24, 864 tandis que Hamelin, de Ste-Julie, a complété le podium en 1 :24, 991.


Au 3000 m, les jeunes Québécois ont pris trois des cinq premières places. Robillard s’est classé deuxième (5 :11,864) ne s’avouant vaincu que par l’Américain Apolo Anton Ohno (5 :11,538). La troisième position a été celle du Coréen Suk-Woo Song (5 :11,883) qui a tout juste devancé le Sherbrookois d’origine Mathieu Turcotte (5 :12,112) et Charles Hamelin (5 :12,231), quatrième et cinquième respectivement.


Mathieu Turcotte a pour sa part récolté son meilleur résultat en carrière avec une deuxième place au classement final de la compétition « C’est mon meilleur résultat à vie mais je dois dire que je suis aussi impressionné sinon plus par la troisième position de Steve qui est tout jeune. Pour lui c’est fantastique. C’est également formidable pour Charles Hamelin qui a battu un record du monde en demi-finale du 1000 m mais il se l’est fait voler en finale par le Chinois », a tenu à souligner Turcotte, fier de ses jeunes coéquipiers.


Au 3000 m féminin, la jeune Anouk Leblanc-Boucher a mérité une respectable sixième position (5 :46,570) dans une course remportée par la Coréenne Min-Jee Kim (5 :21,543). Leblanc-Boucher a plus tôt été éliminée en demi-finale du 1000 m tout comme Amanda Overland tandis que Chantale Sévigny a subi le même sort en préliminaire.