Une médaille d’argent et une de bronze à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Jean-François Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, a remporté sa première médaille individuelle en carrière en Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste, samedi, en terminant deuxième du 500 m masculin, tandis qu’Amélie-Goulet Nadon, de Laval, au Québec, a ajouté une médaille de bronze dans la course féminine.

Au 500 m masculin, le chinois Jiajun Li a remporté la médaille d’or en 42,703, tandis que Monette, membre de l’équipe olympique la saison dernière, a pris la deuxième place en 42,770. Seung-Jae Lee, de Corée du Sud, a terminé troisième en 43,483. Takafumi Nishitani, du Japon, a été disqualifié.

«Mon manque d’expérience a un peu paru ce soir, a déclaré Monette. C’était la première fois que j’affrontais Jiajun dans une finale et il a un style très différent, particulièrement lorsqu’il est en tête. J’ai tenté de trouver une occasion de le dépasser, mais rien n’a fonctionné. De plus, je devais faire attention à ne pas perdre ma deuxième place.»

Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, troisième du 1500 m, vendredi, et François-Louis Tremblay, de Boucherville, au Québec, ont été éliminés en quarts de finale et ont été classés respectivement 13e et 14e.

Au 500 m féminin, la Chinoise Tianyu Fu a été la gagnante en 45,237, surprenant sa compatriote, championne du monde et olympique, Yang Yang (A), qui a terminé deuxième en 45,279. Goulet-Nadon s’est reprise d’une chute en finale du 1500 m de vendredi pour décrocher la médaille de bronze en 45,404. Elle a obtenu la position médaillée en dépassant la détentrice du record du monde Evgenia Radanova, de Bulgarie, dans le dernier virage.

«Je me suis améliorée dans mes dépassement cette année, particulièrement dans les moments importants d’une course, a déclaré Goulet-Nadon, âgée de 19 ans, qui a remporté sa première médaille individuelle de la saison. J’ai acquis beaucoup de confiance. Je me qualifie pour les finales beaucoup plus souvent et c’est mon objectif cette saison.»

Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., et la championne olympique de 1998 Annie Perreault, de Rock Forest, au Québec, ont été éliminées en demi-finales et ont été classées cinquième et huitième.

Dans les relais, le Canada a terminé deuxième des demi-finales masculine et féminine pour se qualifier pour les finales. Les patineurs étaient Monette, Tremblay, Jonathan Guilmette, de Montréal, et Éric Bédard, de Sainte-Thècle, au Québec, chez les hommes, et Kraus, Goulet-Nadon, Perreault et Tania Vicent, de Montréal, chez les femmes.

La compétition prendra fin dimanche